Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

La leçon de démocratie du Nigéria

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'alternance démocratique au Nigeria, modèle pour le reste du continent

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

La victoire annoncée de l'opposant Muhammadu Buhari au Nigeria

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Climat : "Les chances sont bonnes" de parvenir à un accord à Paris

En savoir plus

FACE À FACE

Nicolas Sarkozy : après la victoire, retour à la case judiciaire

En savoir plus

FOCUS

Inde : les musulmans et les chrétiens dans le viseur des ultranationalistes hindous

En savoir plus

REPORTERS

San Cristóbal, le chaudron vénézuélien

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Arnaud Viard, les joies et les peines de l'autofiction

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Moriarty, l'alchimie gagnante

En savoir plus

Sports

Accroché par Sochaux, Monaco laisse filer le PSG en tête de Ligue 1

© AFP

Texte par Dépêche

Dernière modification : 20/10/2013

Malgré deux buts marqués dans les dix premières minutes de jeu, les Monégasques ont dû se contenter d'un match nul (2-2) face à Sochaux, dimanche. L'AS Monaco se retrouve deuxième au classement, à deux points du Paris Saint-Germain.

Monaco a laissé deux points d'avance au Paris Saint-Germain en tête de la Ligue 1 en gâchant dimanche une avance de deux buts à Sochaux (2-2), qui a offert à son nouvel entraîneur Hervé Renard des débuts encourageants.

Bien mal en point après un doublé de Yannick Ferreira Carrasco dans les dix premières minutes, les Sochaliens ont changé d'attitude après la pause, revenant au score grâce à Cédric Bakambu et Joseph Lopy.

Monaco compte 22 points après dix journées contre 24 au PSG, qui a puni Bastia 4-0 samedi au Parc des Princes.

Sochaux, qui avait perdu six de ses neuf premiers matches de L1, reste 19e avec six points.

Deux tirs cadrés, deux buts de Ferreira Carrasco aux 5e et 10e minutes : pour ses débuts sur le banc sochalien, Hervé Renard ne pouvait imaginer pire.

L'ailier monégasque reprenait d'abord aux six mètres un centre parfait de Marcel Tisserand, avant de tromper Simon Pouplin d'un tir en force après avoir récupéré une horrible passe en retrait de Carlao.

Malgré quelques fulgurances, Sochaux se montrait bien trop brouillon pour perturber la défense centrale adverse, même si Eric Abidal avait dû renoncer en raison d'une blessure à la cuisse réveillée à l'échauffement.

"Ça n'est rien de grave", a dit Abidal au micro de BeIN Sport.

"Déjà hier j'avais cette douleur au quadriceps et on n'a pas voulu prendre de risque. Il vaut mieux perdre trois jours que trois semaines".

Les Lionceaux se rebiffaient après la pause et Cédric Bakambu trouvait la transversale de la tête à la 52e minute. Cinq minutes plus tard, de la tête encore, il battait Danijel
Subasic de près.

À l'heure de jeu, il fallait une claquette de Subasic pour détourner en corner un coup franc de Rafael Dias, qui tirait peu après un corner parfait pour la tête égalisatrice de Lopy (69e).

Reuters

Première publication : 20/10/2013

  • FOOTBALL

    Ligue 1 : le PSG écrase Bastia

    En savoir plus

  • LIGUE 1

    Paris remporte le clasico contre l'OM : "Une victoire avec les tripes"

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Ligue 1 : vainqueur de Saint-Étienne, Monaco consolide sa première place

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)