Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Collectif"

En savoir plus

SUR LE NET

Le recyclage devient high-tech

En savoir plus

SUR LE NET

La guerre au Proche-Orient attise la Toile

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'invité: Colonel Badjeck, porte-parole du ministère de la défense camerounais

En savoir plus

MODE

Paris, Haute Couture automne-hiver 2014-2015.

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Vers une offensive terrestre sur Gaza ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

  • L'Allemagne est championne du monde pour la 4e fois de son histoire

    En savoir plus

  • EN IMAGES : les meilleurs moments du Mondial

    En savoir plus

  • Scènes de liesse à Berlin, tristesse et violences à Buenos Aires

    En savoir plus

  • À Paris, un rassemblement pro-palestinien entaché de heurts

    En savoir plus

  • Les civils fuient leurs habitations dans le nord de la bande de Gaza

    En savoir plus

  • À Vienne, les négociations sur le nucléaire iranien teintées de pessimisme

    En savoir plus

  • La Russie menace l'Ukraine "de conséquences irréversibles"

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : Tony Gallopin endosse le premier maillot jaune français

    En savoir plus

  • Sahara occidental : le torchon brûle entre Rabat et Alger

    En savoir plus

  • Nigeria : le chef de Boko Haram soutient al-Baghdadi, le "calife" de l'EIIL

    En savoir plus

  • Fin de Serval au Mali, lancement de l’opération "Barkhane" au Sahel

    En savoir plus

  • Combats entre milices libyennes autour de l'aéroport de Tripoli

    En savoir plus

  • Décès du célèbre chef d’orchestre américain Lorin Maazel

    En savoir plus

  • Nouvelle humiliation pour le Brésil battu par les Pays-Bas (3-0)

    En savoir plus

  • "Wissous plage" : l’interdiction du port du voile suspendue par la justice

    En savoir plus

  • Après une opération commando à Gaza, Tsahal intensifie ses frappes

    En savoir plus

  • Présidentielle afghane : les candidats s'accordent sur un audit des votes

    En savoir plus

  • "Boules puantes" et règlements de compte : la débandade de l’UMP

    En savoir plus

  • Au Caire, juifs, chrétiens et musulmans célèbrent ensemble la rupture du jeûne

    En savoir plus

Moyen-orient

Syrie : la conférence Genève 2 se tiendra le 23 novembre

© AFP

Vidéo par Mounia Ben Aïssa

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 05/11/2013

La conférence dite Genève 2, souhaitée par Washington et Moscou pour trouver une issue au conflit syrien, doit avoir lieu le 23 novembre, a annoncé dimanche la Ligue arabe. L'émissaire de l'ONU Lakhdar Brahimi appelle l'opposition à y participer.

La conférence de Genève 2 aura lieu le 23 novembre, a annoncé la Ligue arabe. Américains et Russes n'ont eu de cesse d'appeler à l'organisation de cette seconde conférence internationale de paix qui doit tenter de trouver une issue au conflit qui fait rage en Syrie depuis plus de deux ans et demi.

L'émissaire de l'ONU et de la Ligue arabe pour la Syrie, Lakhdar Brahimi, a toutefois prévenu au Caire qu'il n'était pas envisageable de réunir la conférence destinée à trouver une issue politique à un conflit qui a fait depuis mars 2011 plus de 115 000 morts en l'absence d'une opposition syrienne "crédible". L'opposition doit décider la semaine prochaine à Istanbul de sa participation à Genève 2.

Efforts diplomatiques

Face à l'enlisement du conflit, où opposition armée et soldats du régime ne réalisent aucune avancée majeure, la communauté internationale tente de mettre en place les prémices d'une solution politique, notamment via Genève 2. Les ministres de 11 pays occidentaux et arabes et l'opposition syrienne modérée doivent se retrouver mardi à Londres pour préparer cette conférence et convaincre les plus réticents de la Coalition nationale syrienne (CNS) d'adhérer au processus.

Selon une source diplomatique occidentale, la réunion de Londres, à laquelle doit également participer le secrétaire d'État américain John Kerry, a pour but de "clarifier ce que veut dire la conférence de Genève. Certains dans la CNS ne comprennent plus très bien. Il faut un cadre clair pour qu'ils adhèrent".

Genève 2 s'annonce compliquée

Genève 2 s'annonce compliquée, d'autant que l'opposition est profondément divisée sur la question de sa participation, tandis que les deux protagonistes restent en total désaccord sur la place du président Assad dans une éventuelle transition. Le régime exclut en effet tout départ anticipé de Bachar al-Assad, alors que l'opposition en exil rejette toute transition prévoyant son maintien au pouvoir.

Ces nouveaux efforts diplomatiques interviennent plus d'un mois après la conclusion d'un accord russo-américain sur le démantèlement de l'arsenal chimique syrien, qui a éloigné la menace d'une frappe américaine, lancée après une attaque chimique meurtrière imputée au régime le 21 août près de Damas.

Avec dépêches

 

Première publication : 20/10/2013

  • Au Liban, la cohabitation avec les réfugiés syriens devient difficile

    En savoir plus

  • SYRIE

    Sept humanitaires de la Croix-Rouge enlevés dans le nord de la Syrie

    En savoir plus

  • SYRIE

    Human Rights Watch accuse des rebelles syriens de "crimes contre l'humanité"

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)