Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

#ActuElles

Angélique Kidjo : la voix des Africaines

En savoir plus

  • Sarkozy : un retour attendu et longuement préparé

    En savoir plus

  • Le Premier ministre écossais annonce sa démission au lendemain du référendum

    En savoir plus

  • Le Tchad accuse l'ONU d'utiliser ses soldats comme "bouclier" au Mali

    En savoir plus

  • Irak : la France opère ses premiers raids aériens contre les jihadistes de l'EI

    En savoir plus

  • Washington et Téhéran discutent à New York de la lutte contre l'EI

    En savoir plus

  • Wall Street : début en fanfare pour le géant chinois Alibaba

    En savoir plus

  • Ebola : les 6,5 millions d'habitants de Sierra Leone assignés à résidence

    En savoir plus

  • Quand Hollande se targue d’influencer la politique économique européenne

    En savoir plus

  • Référendum en Écosse : les indépendantistes n'ont pas tout perdu

    En savoir plus

  • Sarkozy revient-il pour "tout changer" ou "se sauver" ?

    En savoir plus

  • Visé par une enquête, Zidane pourrait être privé de banc de touche

    En savoir plus

  • De Fantômas à Luc Besson, Gaumont dévoile ses trésors d'hier et d'aujourd'hui

    En savoir plus

  • Les bataillons "bénévoles" de Kiev : une force imprévisible

    En savoir plus

  • Irak : combattants kurdes recherchent armes lourdes désespérément

    En savoir plus

  • Barack Obama salue la France, "un partenaire solide contre le terrorisme"

    En savoir plus

Moyen-orient

Les deux pilotes turcs enlevés au Liban de retour à Istanbul

© Capture d'écran | L'un des pilotes turcs à sa descente de l'avion

Vidéo par FRANCE 24

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 20/10/2013

Les deux pilotes turcs enlevés au Liban sont arrivés en Turquie. Ils avaient été pris en otages en août par un groupe qui voulait qu'Ankara fasse pression sur des rebelles syriens qui avaient kidnappé neuf pèlerins libanais, libérés eux aussi.

Après Beyrouth, c'est au tour d'Istanbul de vivre des scènes de liesse. Les deux pilotes turcs enlevés il y a deux mois au Liban sont rentrés samedi 20 octobre en Turquie, dans le cadre d'un accord d'échange qui a également permis la libération de neuf Libanais chiites détenus par des rebelles en Syrie.

Les deux pilotes turcs de la compagnie Turkish Airlines, Murat Akpinar et Murat Agca, ont atterri peu après 23 heures à l'aéroport Atatürk d'Istanbul, accueillis par le Premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan, le maire de la ville Kadir Topbas et leurs familles.

Les deux hommes avaient quitté Beyrouth en début de soirée à bord d'un avion qatari, après avoir été remis aux autorités libanaises.

Des conditions de détention difficiles

À leur arrivée à Istanbul, Murat Akpinar et Murat Agca ont donné quelques détails sur les conditions de leur détention. "Le premier mois a été très difficile", a déclaré Murat Akpinar, dont les propos étaient retransmis par les chaînes de télévision turques. "Nous avons été déplacés huit fois, à chaque fois c'était comme un nouvel enlèvement. Juste après avoir été kidnappés, nous avons été détenus à un endroit très proche de l'aéroport. Nous pouvions entendre le bruit des avions", a-t-il ajouté.

Les deux pilotes avaient été enlevés le 9 août sur la route de l'aéroport de Beyrouth par un groupe jusqu'alors inconnu qui a expliqué les avoir pris en otages pour contraindre Ankara à faire pression sur des rebelles syriens qui avaient enlevé neuf pèlerins chiites libanais. Ces neuf Libanais ont pu regagner le Liban samedi soir, au terme de dix-sept mois de détention en Syrie.

L'accord d'échange complexe prévoit aussi la libération par le régime de Bachar al-Assad de quelque 200 Syriennes, une exigence des rebelle ravisseurs des 9 Libanais chiites. Mais on ignore si ces détenues ont effectivement été libérées.

La Turquie soutient les rebelles qui combattent depuis plus de deux ans et demi le régime de Bacahr al-Assad Assad et a effectué avec le Qatar et l'Aurorité palestinienne une médiation auprès des ravisseurs des Libanais.

Avec dépêches

Première publication : 20/10/2013

  • SYRIE

    Libération de neuf Libanais chiites détenus en Syrie depuis mai 2012

    En savoir plus

  • SYRIE

    Un groupe inconnu revendique l'enlèvement des pèlerins chiites libanais

    En savoir plus

  • SYRIE

    L'ASL nie toute implication dans le rapt des pèlerins chiites libanais

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)