Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

L'opposition vénézuélienne interdite de manifester avant le vote de dimanche

En savoir plus

FOCUS

France : vent de fronde sur La République En Marche

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Helen Mirren, "queen" du cinéma britannique

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Le viagra pour l'armée américaine : cinq fois plus cher que les frais de santé des transgenres

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Moralisation : l'ombre des lobbys"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Avignon s’offre Leopold Sédar Senghor

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Khalifa Haftar : "Nous traiterons avec tous les groupes terroristes par les armes"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Donald Trump interdit l'armée aux transgenres

En savoir plus

LE DÉBAT

Pologne : le casse-tête de Bruxelles (partie 2)

En savoir plus

EUROPE

Attentat meurtrier dans un bus, Moscou ouvre une enquête pour terrorisme

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 21/10/2013

Au moins cinq personnes ont été tuées et 20 autres blessées par une explosion dans un bus lundi à Volgograd, dans le sud de la Russie. Selon les autorités, qui ont ouvert une enquête pour terrorisme, une femme kamikaze est à l'origine de l'attentat.

Les autorités russes ont ouvert lundi 21 octobre une enquête pour "terrorisme" suite à une explosion dans un bus à Volgograd, dans le sud du pays, provoquée par une femme kamikaze, qui a fait au moins cinq morts et de nombreux blessés. "Au moins cinq personnes ont été tuées et 20 blessées dans une explosion survenue vers 14 heures (10 heures GMT). L'enquête a été ouverte pour attentat terroriste, meurtre et trafic d'armes et d'explosifs", a indiqué le porte-parole du comité d'enquête Vladimir Markine dans un communiqué.

Il s'agit de l'attentat le plus meurtrier en près de trois ans en Russie, mise à part la région du Nord-Caucase où sont actifs des séparatistes islamistes.

Selon les informations communiquées par la branche locale du comité d'enquête, l'attentat a été commis par une femme kamikaze. "Elle s'est récemment convertie à l'islam et elle est l'épouse d'un chef rebelle", a indiqué un responsable du comité, cité par l'agence Interfax.

Une ville située non loin du Nord-Caucase

Volgograd, qui compte environ un million d'habitants, se trouve à 900 kilomètres au sud-est de Moscou et à quelques centaines de kilomètres au nord du Nord-Caucase et de la station balnéaire de Sotchi, où se tiendront les Jeux olympiques d'hiver en février.

Les insurgés du Nord-Caucase, qui souhaitent créer un État islamique dans cette région, ont revendiqué ces dernières années un attentat-suicide à la bombe qui a tué 37 personnes à l'aéroport de Moscou en 2011, et deux attentats simultanés dansle métro de la capitale en 2010, qui ont fait 40 morts.

Le président Vladimir Poutine a demandé aux autorités de renforcer les mesures de sécurité dans la région en prévision des JO. 

Avec dépêches

Première publication : 21/10/2013

  • RUSSIE

    Explosion dans un café de Piatigorsk dans le Nord-Caucase

    En savoir plus

  • RUSSIE

    Au Daguestan, huit ouvriers tués par une explosion

    En savoir plus

  • ATTENTATS DE MOSCOU

    Une adolescente de 17 ans est à l'origine de l'une des deux explosions

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)