Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'invité: Colonel Badjeck, porte-parole du ministère de la défense camerounais

En savoir plus

MODE

Paris, Haute Couture automne-hiver 2014-2015.

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Vers une offensive terrestre sur Gaza ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

#ActuElles

Suède : un modèle de parité ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

UE - USA : la guerre économique est-elle déclarée ?

En savoir plus

  • Première incursion terrestre d’un commando israélien à Gaza

    En savoir plus

  • Nouvelle humiliation pour le Brésil battu par les Pays-Bas (3-0)

    En savoir plus

  • Alejandro Sabella, un mister nobody au sommet du foot argentin

    En savoir plus

  • Nouvelle journée de raids israéliens sur Gaza

    En savoir plus

  • Présidentielle afghane : les candidats s'accordent sur un audit des votes

    En savoir plus

  • "Boules puantes" et règlements de compte : la débandade de l’UMP

    En savoir plus

  • Violents combats pour le contrôle d'une base au nord-est de Bagdad

    En savoir plus

  • "Wissous plage" : l’interdiction du port du voile attaquée en justice

    En savoir plus

  • Au Caire, juifs, chrétiens et musulmans célèbrent ensemble la rupture du jeûne

    En savoir plus

  • Vidéo : à Casablanca, trois immeubles s'effondrent sur leurs habitants

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : le Français Blel Kadri remporte la 8e étape

    En savoir plus

  • Décès de Tommy Ramone, le dernier survivant des Ramones

    En savoir plus

  • L'armée ukrainienne essuie de lourdes pertes, Donetsk devient ville fantôme

    En savoir plus

  • Vidéo : les habitants de Rafah pris au piège des raids israéliens

    En savoir plus

  • En mal de soutien, Vladimir Poutine rencontre Fidel Castro à Cuba

    En savoir plus

  • Brève alerte au tsunami après un fort séisme au Japon

    En savoir plus

  • Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

    En savoir plus

  • Défilé du 14-Juillet : la présence de soldats algériens fait polémique à Alger

    En savoir plus

  • "Fais tes prières, je vais te tuer" : Amnesty dénonce la torture dans l'est ukrainien

    En savoir plus

  • Gaza : seule une solution politique peut garantir la sécurité d’Israël

    En savoir plus

FRANCE

Le couple homosexuel franco-marocain pourrait être privé de mariage

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 21/10/2013

La cour d'appel de Chambéry a requis lundi l'annulation du jugement, qui autorisait le couple homosexuel franco-marocain à se marier. L'argument invoqué est une convention franco-marocaine régissant cette question, et qui date de 1981.

Nouvelle déception pour Dominique et Mohamed. Le parquet général de la cour d'appel de Chambéry a requis, lundi 21 octobre, l'annulation du jugement accordant à ce couple homosexuel franco-marocain le droit de célébrer leur mariage. La cour a fait valoir la "supériorité" d'une convention bilatérale s'y opposant. La cour d'appel doit rendre son arrêt, par écrit, mardi après-midi.

Une convention de 1981

Le ministère public a estimé que les conventions internationales régulièrement ratifiées avaient une "valeur supra-légale" à la loi sur le mariage pour tous. Il évoquait une circulaire du ministère de la Justice, stipulant que les ressortissants de onze pays (dont le Maroc, la Pologne, le Laos ou la Serbie) ne pouvaient se marier en France avec une personne du même sexe, en vertu de différents accords bilatéraux.

En l'occurrence, la convention franco-marocaine du 10 août 1981 interdit le mariage d'un Marocain avec une personne du même sexe.

"Si ces accords pouvaient ne pas être respectés, ils fragiliseraient les rapports internationaux, et conduiraient les pays à hésiter à les signer", a estimé le substitut général, Hervé Lhomme.

Mariage prévu le 14 septembre

Pacsés depuis le 11 mars 2013, Dominique et Mohammed devaient se marier le 14 septembre à la mairie de Jacob-Bellecombette [Savoie], mais le parquet avait fait opposition au mariage deux jours avant sa célébration.

Le couple avait alors saisi le tribunal de grande instance [TGI] de Chambéry pour obtenir la levée de cette opposition. Le 11 octobre, le TGI lui a donné raison, estimant que la loi sur le mariage pour tous du 17 mai 2013 avait modifié "l'ordre public international français", de sorte que l'application de la convention franco-marocaine de 1981 pouvait être écartée.

Pour le parquet général, "ce trouble interne à l'ordre public international n'est pas manifeste". La jurisprudence retient "le mariage de personnes trop jeunes ou trop âgées ou encore la polygamie, mais pas le mariage entre personnes de même sexe.

"La loi du mariage pour tous a considérablement modifié les règles. Si on rejetait cette notion, alors il y aurait des discriminations très importantes entre les personnes, dont les pays ont signé des conventions, et les autres", a réfuté l'avocat du couple Me Didier Besson. "Si la cour d'appel devait infirmer le premier jugement, on assisterait à un véritable acharnement judiciaire", a ajouté à l'issue de l'audience l'avocat.

Avec dépêches

Première publication : 21/10/2013

  • FRANCE

    Un couple homosexuel franco-marocain enfin autorisé à se marier

    En savoir plus

  • FRANCE

    Un couple homosexuel franco-marocain privé de mariage en France

    En savoir plus

  • FRANCE

    Le mariage pour tous en France, mais pas pour tous les étrangers

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)