Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

CAMEROUN ANGLOPHONE: INTERNET RÉTABLI APRÈS 3 MOIS DE COUPURE

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Attentat sur les Champs-Élysées : Émotion et récupération

En savoir plus

TECH 24

Fintech : comment bancariser les exclus du système financier

En savoir plus

JOURNAL DE CAMPAGNE

Marine Le Pen, François Fillon et Emmanuel Macron annulent leurs déplacements après l'attaque sur les Champs-Elysées

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Embarqués avec les soldats du feu

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Croissance mondiale : l'optimisme (relatif) du FMI

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Le pari de Theresa May : les Britanniques aux urnes pour un Brexit fort

En savoir plus

À L’AFFICHE !

L'Orchestre symphonique de Téhéran s'ouvre à Fauré et Berlioz

En savoir plus

MODE

Madrid fashion week : les créateurs espagnols s'affirment

En savoir plus

EUROPE

Reportage : l'Allemagne, une terre d'accueil pour les demandeurs d'asile ?

© FRANCE 24

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 22/10/2013

Alors que l'UE appelle à une refonte de la politique d'asile depuis le drame de Lampedusa, Berlin refuse de changer sa politique de régularisation. Mais des réfugiés manifestent pour attirer l'attention sur leur situation précaire. Reportage.

Au deuxième trimestre 2013, l’Union européenne a enregistré un bond record de demandes d’asile. Le nombre de demandeurs a  progressé de 50% sur un an. L’Allemagne est le pays le plus sollicité en Europe avec plus de 85 000 demandes en 2013. C’est aussi celui qui impose les restrictions les plus sévères.

Au pays d'Angela Merkel, en effet, les demandeurs d'asile n'ont pas le droit de travailler ni de se déplacer librement sur le territoire. Et plus de 80% des demandes sont rejetées chaque année… Pourtant, les centres d’accueil pour réfugiés ne désemplissent pas. Même si les conditions de vie sont particulièrement difficiles pour ces immigrés clandestins, même s’ils estiment qu'ici "la liberté et la démocratie, ce n’est que de la façade", les demandeurs d’asile ne comptent pas repartir.

Dans le centre de Berlin, une trentaine de demandeurs d'asile ont défrayé la chronique après s'être installés devant la Porte de Brandebourg pour réclamer des papiers. Plusieurs d'entre eux se sont mis en grève de la faim. Les autorités ont promis de statuer rapidement sur leur cas.

Première publication : 22/10/2013

  • ALLEMAGNE

    "Lampedusa à Berlin" : un camp de réfugiés au cœur de la capitale allemande

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)