Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Noël : les jouets connectés au pied du sapin

En savoir plus

SUR LE NET

Le rapprochement avec Cuba divise la Toile américaine

En savoir plus

REPORTERS

Argentine : le bilan Kirchner

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les "MarocLeaks" inquiètent le pouvoir marocain

En savoir plus

#ActuElles

Jouets sexistes : le marketing des fabricants en cause

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Joyeux Noël... laïc !

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Cuba - États-Unis : la fin de la guerre froide ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

La Grèce fait trembler les marchés

En savoir plus

À L’AFFICHE !

La personnalité tourmentée de "Mr. Turner"

En savoir plus

Economie

Nokia se lance dans la bataille des tablettes

© Nokia

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 22/10/2013

Le constructeur finlandais, récemment racheté par l'américain Microsoft, a dévoilé six nouveaux smartphones ainsi que la Lumnia 2520, sa première tablette tactile destinée à concurrencer l'iPad d'Apple.

Nokia a présenté, mardi 22 octobre, sa toute première tablette tactile et deux nouveaux modèles de "phablettes", ces smartphones dotés d'un grand écran. Des produits qui avaient été développés avant l'annonce du rachat des activités de terminaux du groupe par Microsoft, au début de septembre. La tablette Lumia 2520 et les phablettes Lumia 1520 et 1320 ont été dévoilés lors de l'événement commercial Nokia World à Abou Dhabi.

Une moisson de nouveautés censées permettre de brouiller les cartes d'un marché largement dominé par Apple et Samsung. La marque à la pomme devrait, ainsi, dévoiler ce mardi de nouveaux modèles de sa tablette iPad.

Offensive commerciale

Le rachat pour plus de 7 milliards de dollars par Microsoft des activités de téléphones portables et autres terminaux mobiles de Nokia devrait être bouclé au premier trimestre de l'an prochain. Les nouveaux  produits, qui conserveront la marque Nokia, feront partie de l'offensive commerciale lancée par le groupe américain pour tenter de devenir enfin un acteur de premier plan de ce marché.

Un objectif que Microsoft a bien du mal à atteindre depuis l'arrivée des Apple, Samsung et l'armada d'autres constructeurs de smartphones utilisant le système d'exploitation Android de Google. Les téléphones Windows dépasse à peine les 2 % de parts de marché aux États-Unis et culmine en Europe à un peu plus de 5 %.

Avec dépêches

Première publication : 22/10/2013

  • TECHNOLOGIES

    La Finlande vent debout contre l’ex-PDG de Nokia Stephen Elop

    En savoir plus

  • TÉLÉPHONIE

    Microsoft fait main basse sur Nokia

    En savoir plus

  • TÉLÉCOMS

    Selon Moody's, Nokia est un investissement spéculatif

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)