Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

Jean Ping : "Ali Bongo est incapable de diriger le Gabon"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Ali Bongo : "L’opposition ne parle que de mon acte de naissance"

En savoir plus

FOCUS

Allemagne : la politique migratoire de Merkel pèse dans la campagne pour les régionales

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Destruction des mausolées de Tombouctou : 9 à 11 ans de prison requis contre Ahmad Al Mahdi

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

"Ville morte en RDC" : une mobilisation inégale dans le pays

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

France : une réunion pour trouver une issue à la crise du lait

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Rio : l'heure du bilan

En savoir plus

LE DÉBAT

États-Unis - Turquie : faux ennemis, vrais amis ? (partie 1)

En savoir plus

LE DÉBAT

États-Unis - Turquie : faux ennemis, vrais amis ? (partie 2)

En savoir plus

EUROPE

La Russie réduit les charges de l'équipage Greenpeace à "hooliganisme"

© AFP (Archives)

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 23/10/2013

Les charges retenues contre les trente militants de Greenpeace, arrêtés en septembre lors d'une opération dans l'Arctique, ont été réduites de "piraterie" à "hooliganisme". L'équipage risque sept ans de prison.

 Les trente militants de Greenpeace, arrêtés en septembre alors qu’ils manifestaient contre une plate-forme de forage pétrolier dans l’Arctique, ne sont plus poursuivis pour "piraterie" mais pour "hooliganisme", a annoncé mercredi un porte-parole russe.

 "Les actions des personnes impliquées dans l'affaire criminelle ont été requalifiées en hooliganisme", a déclaré le porte-parole de la commission d'enquête, Vladimir Markine, à l'agence de presse RIA Novosti.
 
Poursuivis pour piraterie, les accusés - trois Russes et 27 ressortissants étrangers - risquaient jusqu’à quinze ans de prison, alors que le hooliganisme est punissable de sept ans maximum.
 
L’opération de Greenpeace contre la plate-forme Prirazlomnaïa visait à attirer l’attention sur les dangers d’une exploitation pétrolière de l’océan Arctique sur l’écosystème, particulièrement fragile.

 Avec dépêches

Première publication : 23/10/2013

  • RUSSIE

    Navire Greenpeace : La Haye saisit le tribunal international du droit de la mer

    En savoir plus

  • RUSSIE

    Moscou accentue la pression sur les militants Greenpeace de l'Arctique

    En savoir plus

  • RUSSIE

    Trente militants de Greenpeace inculpés de "piraterie" par la justice russe

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)