Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Blackout médiatique contre l'État islamique

En savoir plus

DÉBAT

Rentrée économique en France : croissance, inflation... Tableau noir pour l'exécutif?

En savoir plus

DÉBAT

Israël - Hamas : accord impossible?

En savoir plus

SUR LE NET

La Toile divisée à propos de Darren Wilson

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Adèle Haenel, nouveau visage du cinéma français

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ebola : le Cameroun ferme ses frontières avec le Nigeria

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Moins d'un Français sur deux est imposable

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Vers une police sous surveillance ?

En savoir plus

DÉBAT

Syrie, la guerre oubliée

En savoir plus

  • Ukraine : "C’est le début de la Troisième Guerre mondiale"

    En savoir plus

  • Gaza : pourquoi les négociations sur un cessez-le-feu permanent sont un cauchemar ?

    En savoir plus

  • Libération de Paris : où étaient les combattants noirs de la 2e DB ?

    En savoir plus

  • Ce qu'il faut retenir de la vidéo de la décapitation de James Foley par l'EI

    En savoir plus

  • Netanyahou compare le Hamas aux jihadistes de l'État islamique

    En savoir plus

  • Fabius veut coordonner avec l'Iran la lutte contre l'État islamique

    En savoir plus

  • Darius, ce jeune Rom lynché en juin et SDF en août

    En savoir plus

  • Heurts à Bangui entre soldats français et individus armés

    En savoir plus

  • Vidéo : après une nuit plus calme, la situation reste tendue à Ferguson

    En savoir plus

  • Hollande : "La situation internationale est la plus grave depuis 2001"

    En savoir plus

  • Gaza : la trêve une nouvelle fois rompue, Israël vise un chef du Hamas

    En savoir plus

  • La Fifa interdit au FC Barcelone de recruter

    En savoir plus

  • Au bord de l'éruption, le volcan islandais Bardarbunga menace le trafic aérien

    En savoir plus

  • Quand l’Égypte sermonne Washington sur les émeutes de Ferguson

    En savoir plus

  • Reportage : les combattants kurdes reprennent le barrage de Mossoul

    En savoir plus

EUROPE

ITALIE : Silvio Berlusconi renvoyé devant la justice pour corruption

© AFP (Archives)

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 23/10/2013

Accusé d'avoir corrompu un sénateur de l'opposition après les élections législatives de 2006, Silvio Berlusconi, ex-chef du gouvernement italien, est renvoyé devant la justice par un magistrat de Naples. Le procès débutera en février.

 L'ex-chef du gouvernement italien, Silvio Berlusconi, a été renvoyé devant la justice, mercredi 23 octobre, par un magistrat de Naples pour une affaire de corruption, dans laquelle il est accusé d'avoir acheté en 2006 un sénateur d'opposition.

 L'affaire remonte aux élections législatives de 2006, remportées de justesse par la coalition hétéroclite de gauche, dirigée par Romano Prodi? Ce dernier n'avait que quelques voix de plus que Silvio Berlusconi au Sénat.
 
Première audience le 11 février
 
Quelques mois à peine après les élections, Sergio De Gregorio, l'un des sénateurs élu dans l'un des partis de la coalition de Romano Prodi, quitte son camp, et passe avec armes et bagages chez Silvio Berlusconi. Rendant encore plus fragile la majorité, qui soutenait Prodi, il a accéléré la chute du gouvernement de gauche, qui jeta l'éponge en 2008, moins de deux ans après le scrutin.
 
Selon le parquet, le Cavaliere aurait versé trois millions d'euros, dont deux en espèces, à Sergio De Gregorio pour le débaucher ; ce dernier l'a reconnu devant des magistrats et dans la presse. M. De Gregorio a pour sa part été condamné à 20 mois de prison, dans le cadre d'un accord à l'amiable avec la justice, ce qui lui permet une réduction de peine en échange de la reconnaissance de sa culpabilité.
 
La première audience de ce procès aura lieu le 11 février prochain. Silvio Berlusconi réfute ces accusations.     

 Avec dépêches

Première publication : 23/10/2013

  • ITALIE

    L’éviction de Berlusconi proposée par une commission spéciale du Sénat

    En savoir plus

  • ITALIE

    Berlusconi humilié au Sénat : "L'influence du Cavaliere s'érode"

    En savoir plus

  • ITALIE

    La droite italienne peut-elle se passer de Berlusconi ?

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)