Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"La République des juges ?"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Assistants parlementaires au FN : Marine Le Pen snobe la police

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Cameroun : Des milliers de déplacés, fuyant Boko Haram, menacés par la famine

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Lutte contre le groupe État islamique : où en sont les offensives contre les djihadistes ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

France – Présidentielle 2017 : alliances, retraits et tentatives d’union de la semaine

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Paris des arts de Virginie Lemoine

En savoir plus

#ActuElles

L'humour a-t-il un sexe ?

En savoir plus

TECH 24

"Bring back our Internet" : le hashtag de ralliement des Camerounais

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Grèce : une crise sans fin ?

En savoir plus

Afrique

Deux soldats de l'ONU et un civil tués dans un attentat suicide au nord du Mali

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 23/10/2013

Deux soldats tchadiens et un civil malien ont péri, mercredi, dans une attaque fomentée par quatre kamikazes, à Tessalit, au nord du Mali. Des échanges de tirs sont toujours en cours, selon un responsable militaire malien.

Un attentat suicide, perpétré mercredi 23 octobre, à Tessalit, à l’extrême nord du Mali, a tué deux soldats tchadiens dans les rangs de la Mission de l'ONU au Mali [Minusma], ainsi qu’un civil malien.

"Ce mercredi, des jihadistes ont attaqué à l'arme lourde, et à l'aide de voitures piégées, les positions de l'armée tchadienne à Tessalit. Deux militaires tchadiens ont été tués", de même que "quatre kamikazes, et un civil a également trouvé la mort", a déclaré à l'AFP un responsable de l'armée malienne joint à Gao [nord-est], dont les informations ont été confirmées par un militaire de la Minusma.

"À l'heure actuelle, les échanges de coups de feu continuent entre l'armée tchadienne et les jihadistes", a ajouté le responsable militaire malien.

Tessalit est située près de la frontière algérienne, à 250 km au nord de Kidal, chef-lieu de la région, où sont déployés des militaires de la Minusma. Un de ces militaires africains, joint par l'AFP, a confirmé les informations du responsable de l'armée malienne et le bilan provisoire.

La Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali [Minusma] a pris le relais de la force de maintien de la paix africaine le 1er juillet dernier.

Avec dépêches

Première publication : 23/10/2013

  • MALI

    Mali : la mission des Nations unies réclame des renforts humains et logistiques

    En savoir plus

  • TERRORISME

    Mali : les islamistes du Mujao dynamitent un pont au sud de Gao

    En savoir plus

  • MALI

    La stratégie d'Aqmi au Mali dévoilée dans un document retrouvé à Tombouctou

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)