Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

Israël : les dirigeants "ont de nouveau ignoré les signes avant-coureurs de violences"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Conférence mondiale sur le sida : Washington appelé à maintenir son aide financière

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Conférence mondiale sur le sida : "Un sommet de la recherche à Paris"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Jeux de la Francophonie : quelque 4 000 athlètes réunis à Abidjan

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Claude Rich, un comédien unique

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Crise au Venezuela : la fin du chavisme ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Russie, immigration, Obamacare : six mois de Trump, un président désavoué ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

50 Cent, rencontre avec un rappeur hors norme

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Le bistrot, une tradition française qui se perd

En savoir plus

EUROPE

Le pape suspend un évêque "de luxe" allemand

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 23/10/2013

Le Saint-Siège a suspendu mercredi et jusqu'à nouvel ordre l'évêque allemand Tebartz-van Elst, surnommé "l'évêque de luxe". Le Vatican lui reproche le coût de la construction de sa maison diocésaine estimée à plus de 30 millions d'euros...

Il n’avait pas vraiment fait vœu de pauvreté. Monseigneur Franz-Peter Tebartz-van Elst, le très dépensier évêque de Limburg (sud-ouest de l'Allemagne), a été suspendu mercredi 23 octobre par le Vatican.

Celui que l’on surnomme "l’évêque de luxe" a été invité à "une période de séjour en dehors du diocèse", a indiqué – très poliment - le Saint-Siège dans un communiqué. "Le pape a été constamment informé en détail et de manière objective sur la situation dans le diocèse de Limburg. Une situation s'est créée dans le diocèse dans laquelle l'évêque Tebarts-van Elst ne peut pas exercer à l'heure actuelle son ministère épiscopal", ajoute le communiqué. Le Vatican précise également qu’il sera remplacé par un “proche”, Wolfgang Rösch.

En clair, François reproche surtout à son évêque sa cupidité. Celui que les médias ont surnommé "l'évêque de luxe" est au cœur d'une polémique sur les coûts de la nouvelle maison diocésaine qu'il a fait construire à Limburg, passés de 5,5 millions d'euros à plus de 30 millions. Depuis 15 jours, Mgr Tebarts-van Elst fait les gros titres des journaux en Allemagne.

Une baignoire à 15 000 euros

Selon les médias allemands, l'évêque a longtemps cherché à dissimuler le coût réel des travaux, qui ne cessait de croître. Ses appartements auraient notamment coûté la bagatelle de 2,9 millions d'euros, avec une salle à manger de 63 mètres carrés et une baignoire à 15 000 euros. Le montant des travaux pourrait même atteindre 40 millions d'euros, selon Die Welt.

Une commission a été depuis nommée par l'Église allemande pour enquêter sur les dépenses de l'évêché. "Dans l'attente des résultats de cette commission et des enquêtes qui y sont liées concernant les éventuelles responsabilités", le pape a décidé d'éloigner et de suspendre l'évêque de Limburg, lui nommant un substitut en la personne du vicaire général, Wolfgan Rösch qui s'occupera du diocèse, ajoute le communiqué.

Le pape François, qui tient à une Eglise pauvre et proche des gens, avait reçu jeudi le président de la conférence épiscopale allemande, Mgr Robert Zollitsch, pour évoquer le sort de l'évêque de Limburg.

Avec dépêches

Première publication : 23/10/2013

  • FINANCES

    "La banque du Vatican apparaît comme une immense niche fiscale"

    En savoir plus

  • RELIGION

    Le "G8 du Vatican" planche sur l'Église de demain

    En savoir plus

  • RELIGION

    Les papes Jean-Paul II et Jean XXIII seront canonisés en avril 2014

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)