Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

#ActuElles

Angélique Kidjo : la voix des Africaines

En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

  • Yémen : couvre-feu à Sanaa, l'ONU annonce un accord de sortie de crise

    En savoir plus

  • Nigeria : assaut mortelle de Boko Haram à Mainok, dans le nord du pays

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : l'enquête n'a mené à "aucune piste privilégiée"

    En savoir plus

  • Mondial de volley : la France battue par le Brésil en demi-finales

    En savoir plus

  • Après 47 ans d'attente, le Cameroun accueillera la CAN en 2019

    En savoir plus

  • Filière jihadiste : la PAF interpelle deux adolescentes à Marseille

    En savoir plus

  • Migrants à Calais : Londres débloque 15 millions d'euros

    En savoir plus

  • Air France : la grève des pilotes prolongée jusqu'au 26 septembre

    En savoir plus

  • Tunisie : le président Moncef Marzouki candidat à sa réélection

    En savoir plus

  • Libération des otages turcs enlevés dans le nord de l'Irak

    En savoir plus

  • Ebola : Cuba fait perdurer la tradition de l’entraide médicale

    En savoir plus

  • États-Unis : un intrus arrêté à la Maison Blanche

    En savoir plus

  • L’Ukraine et les séparatistes signent un mémorandum pour garantir le cessez-le-feu

    En savoir plus

  • De Fantômas à Luc Besson, Gaumont dévoile ses trésors d'hier et d'aujourd'hui

    En savoir plus

  • Sarkozy : un retour attendu et longuement préparé

    En savoir plus

  • Washington et Téhéran discutent à New York de la lutte contre l'EI

    En savoir plus

  • Irak : la France opère ses premiers raids aériens contre les jihadistes de l'EI

    En savoir plus

EUROPE

Le pape suspend un évêque "de luxe" allemand

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 23/10/2013

Le Saint-Siège a suspendu mercredi et jusqu'à nouvel ordre l'évêque allemand Tebartz-van Elst, surnommé "l'évêque de luxe". Le Vatican lui reproche le coût de la construction de sa maison diocésaine estimée à plus de 30 millions d'euros...

Il n’avait pas vraiment fait vœu de pauvreté. Monseigneur Franz-Peter Tebartz-van Elst, le très dépensier évêque de Limburg (sud-ouest de l'Allemagne), a été suspendu mercredi 23 octobre par le Vatican.

Celui que l’on surnomme "l’évêque de luxe" a été invité à "une période de séjour en dehors du diocèse", a indiqué – très poliment - le Saint-Siège dans un communiqué. "Le pape a été constamment informé en détail et de manière objective sur la situation dans le diocèse de Limburg. Une situation s'est créée dans le diocèse dans laquelle l'évêque Tebarts-van Elst ne peut pas exercer à l'heure actuelle son ministère épiscopal", ajoute le communiqué. Le Vatican précise également qu’il sera remplacé par un “proche”, Wolfgang Rösch.

En clair, François reproche surtout à son évêque sa cupidité. Celui que les médias ont surnommé "l'évêque de luxe" est au cœur d'une polémique sur les coûts de la nouvelle maison diocésaine qu'il a fait construire à Limburg, passés de 5,5 millions d'euros à plus de 30 millions. Depuis 15 jours, Mgr Tebarts-van Elst fait les gros titres des journaux en Allemagne.

Une baignoire à 15 000 euros

Selon les médias allemands, l'évêque a longtemps cherché à dissimuler le coût réel des travaux, qui ne cessait de croître. Ses appartements auraient notamment coûté la bagatelle de 2,9 millions d'euros, avec une salle à manger de 63 mètres carrés et une baignoire à 15 000 euros. Le montant des travaux pourrait même atteindre 40 millions d'euros, selon Die Welt.

Une commission a été depuis nommée par l'Église allemande pour enquêter sur les dépenses de l'évêché. "Dans l'attente des résultats de cette commission et des enquêtes qui y sont liées concernant les éventuelles responsabilités", le pape a décidé d'éloigner et de suspendre l'évêque de Limburg, lui nommant un substitut en la personne du vicaire général, Wolfgan Rösch qui s'occupera du diocèse, ajoute le communiqué.

Le pape François, qui tient à une Eglise pauvre et proche des gens, avait reçu jeudi le président de la conférence épiscopale allemande, Mgr Robert Zollitsch, pour évoquer le sort de l'évêque de Limburg.

Avec dépêches

Première publication : 23/10/2013

  • FINANCES

    "La banque du Vatican apparaît comme une immense niche fiscale"

    En savoir plus

  • RELIGION

    Le "G8 du Vatican" planche sur l'Église de demain

    En savoir plus

  • RELIGION

    Les papes Jean-Paul II et Jean XXIII seront canonisés en avril 2014

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)