Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Retour chahuté du général Mokoko, candidat à la présidentielle, à Brazzaville

En savoir plus

FOCUS

Le Maroc épargné par les terroristes mais délaissé par les touristes

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCO

"Brexit" : être ou ne pas être dans l'UE

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Claude Lelouch : "Je travaille avec un grand scénariste qui s’appelle la vie"

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Crise des migrants : l'impasse de Calais

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Le Nikkei chute brutalement, pénalisé par un yen fort

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Syrie: agissons"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Agriculture: l'Europe, bouc émissaire ?"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Cahuzac : le "paria" devant la justice

En savoir plus

Afrique

Niger : les quatre otages français d’Areva ont été libérés

© AFP

Vidéo par FRANCE 24

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 29/10/2013

François Hollande a annoncé, mardi, la libération des quatre Français employés d’Areva. Ils avaient été enlevés par Al-Qaïda au Maghreb islamique à Arlit, au Niger, il y a plus de trois ans.

C’est la fin d’un long calvaire pour les quatre otages français travaillant pour Areva. Après plus de trois ans de détention, Thierry Dol, Daniel Larribe, Pierre Legrand et Marc Féret ont recouvré la liberté, mardi 29 octobre. Ils avaient été enlevés le 16 septembre 2010 à Arlit, un site d'extraction d'uranium, dans le nord du Niger, par Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi).

François Hollande a annoncé la nouvelle vers 18 heures (heure de Paris), en marge d'une visite en Slovaquie. "J'ai tenu à les (familles) prévenir dès que j'ai connu la nouvelle, j'ai également voulu que les ministres Laurent Fabius et Jean-Yves Le Drian partent pour Niamey pour faire en sorte que nos quatre concitoyens désormais libres puissent revenir vers la France", a-t-il ajouté lors d'une allocution à l'ambassade de France à Bratislava.

À l'annonce de la nouvelle, la tante de l'ex-otage Pierre Legrand, heureuse, a affirmé avoir "du mal à y croire".

La dernière vidéo des otages remontait au 16 septembre. L’ANI, une agence d'information mauritanienne, dispose d’une vidéo de sept Occidentaux enlevés par Aqmi, dont les quatre Français. Datée du 27 juin 2013, elle montrait des otages "en bonne santé", selon l'agence.

Les quatre Français travaillaient pour le groupe nucléaire hexagonal Areva et son sous-traitant Satom. Trois autres otages enlevés au même moment - Françoise Larribe, l'épouse de Daniel, ainsi qu'un Togolais et un Malgache – avaient été libérés en février 2011.


Première publication : 24/10/2013

  • FRANCE

    Aqmi diffuse une vidéo "crédible" des quatre Français otages au Sahel

    En savoir plus

  • FRANCE

    Hollande affirme que Paris œuvre pour la libération des otages français au Sahel

    En savoir plus

  • JUSTICE

    Otages au Sahel : une famille porte plainte auprès de la justice française

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)