Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Football: sanction démesurée pour Brandao ?

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Paris des Arts de Tchéky Karyo

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Beyrouth des Arts du couturier Elie Saab

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Jacques Attali, président de PlaNet Finance

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Beyrouth des arts, avec Nadine Labaki (partie 1)

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Beyrouth des arts (partie 2)

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jeff Koons, l'icône du néo-pop s'expose à Paris !

En savoir plus

FOCUS

Massacre de Thiaroye : une histoire toujours controversée, 70 ans après

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Réunion de l'Opep sous haute pression

En savoir plus

Nos grands reporters et nos correspondants aux quatre coins du globe vous proposent des reportages long format. Ils viennent ensuite les décrypter en plateau. Le samedi, à 20h40.

REPORTERS

REPORTERS

Dernière modification : 25/10/2013

Inde - Pakistan : au Cachemire, avec des moudjahidines repentis

Depuis leur indépendance en 1947, l'Inde et le Pakistan revendiquent le Cachemire. Les deux puissances nucléaires ennemies occupent chacune une partie de cet ex-royaume himalayen et trois guerres n'ont pas réussi à les départager. Sur la ligne de cessez-le-feu, les accrochages entre soldats indiens et pakistanais sont fréquents. Nos reporters ont rencontré des Cachemiris qui ont déposé les armes.

On les appelle des moudjahidines, des combattants d'une armée islamiste. Durant les années 1990, dans l'État indien du Jammu-et-Cachemire, le seul État à majorité musulmane de l'Inde moderne, des dizaines de milliers de jeunes musulmans décident de prendre les armes contre le pouvoir indien.

Ils traversent clandestinement la frontière et rejoignent le Pakistan voisin qui a ouvert des camps d'entraînement sur son territoire et finance cette rébellion. La guérilla entre les moudjahidines et les soldats indiens dure une dizaine d'années.

À la fin des combats, les moudjahidines qui ont survécu restent coincés au Pakistan. Ils refont leur vie et pensent qu'ils ne reverront jamais leur village natal au Jammu-et-Cachemire.

Mais en 2010, le gouvernement indien lance un programme de réhabilitation des moudjahidines qui ont renoncé à la lutte armée. Plus de 300 d’entre eux sont revenus depuis et plus d'un millier d’autres ont déposé leur candidature.

Pourtant ce retour est loin d'être facile. L'Inde est-elle prête à accepter ces combattants repentis ? Ont-ils vraiment renoncé à la lutte armée ? Sont-ils libérés de la tutelle pakistanaise ?

Nos reporters se sont rendus en Inde et au Pakistan, à la rencontre de ces moudjahidines qui se disent aujourd'hui à la retraite.

Par Taha SIDDIQUI , Mandakini Ghalot , Ludovic Gaillard , Constantin SIMON

COMMENTAIRE(S)

Les archives

21/11/2014 Front national

France : le FN à l’épreuve du terrain

Alors que le Front national est en pleine ascension en France, nos reporters sont retournés dans trois villes conquises par le parti lors des dernières élections municipales.

En savoir plus

14/11/2014 Somalie

Somaliland, le pays qui n’existe pas

Aux yeux de la communauté internationale, le Somaliland est seulement une région semi-autonome de la Corne de l'Afrique. Mais pour ses 3,5 millions d'habitants, ce territoire,...

En savoir plus

07/11/2014 Liberia

Liberia : Ebola, la menace au quotidien

Le Liberia est l’un des pays les plus touchés par l'épidémie d’Ebola, avec la Sierra Leone et la Guinée.

En savoir plus

31/10/2014 États-Unis

États-Unis – Mexique : la frontière de tous les dangers

C’est l’une des frontières les plus poreuses au monde. Chaque mois, avec l’aide de passeurs liés aux cartels, des milliers de Latinos tentent depuis le Mexique de rejoindre les...

En savoir plus

24/10/2014 Espagne

Catalogne, la rebelle espagnole

Le 9 novembre prochain, les Catalans devaient se prononcer par référendum sur leur indépendance. Mais le scrutin a été annulé par décision de justice, après un recours du...

En savoir plus