Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

François Hollande achève sa tournée africaine au Cameroun

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Tunisie : Les touristes algériens très attendus

En savoir plus

REPORTERS

La Libye en quête d'unité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

La Grèce en défaut de paiement, dette, déficit, faillite...et "grexit" ?

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Attaque de Boko Haram au Nigeria : 150 morts dans 2 nouvelles attaques

En savoir plus

TECH 24

Les nouveaux innovateurs

En savoir plus

#ActuElles

Maroc : la jupe de la discorde

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Les profs 2" : les cancres sont de retour

En savoir plus

BILLET RETOUR

Billet retour à Gaza, un an après l’opération "Bordure protectrice"

En savoir plus

Nos grands reporters et nos correspondants aux quatre coins du globe vous proposent des reportages long format. Ils viennent ensuite les décrypter en plateau. Le samedi à 22h10.

REPORTERS

REPORTERS

Dernière modification : 25/10/2013

Inde - Pakistan : au Cachemire, avec des moudjahidines repentis

Depuis leur indépendance en 1947, l'Inde et le Pakistan revendiquent le Cachemire. Les deux puissances nucléaires ennemies occupent chacune une partie de cet ex-royaume himalayen et trois guerres n'ont pas réussi à les départager. Sur la ligne de cessez-le-feu, les accrochages entre soldats indiens et pakistanais sont fréquents. Nos reporters ont rencontré des Cachemiris qui ont déposé les armes.

On les appelle des moudjahidines, des combattants d'une armée islamiste. Durant les années 1990, dans l'État indien du Jammu-et-Cachemire, le seul État à majorité musulmane de l'Inde moderne, des dizaines de milliers de jeunes musulmans décident de prendre les armes contre le pouvoir indien.

Ils traversent clandestinement la frontière et rejoignent le Pakistan voisin qui a ouvert des camps d'entraînement sur son territoire et finance cette rébellion. La guérilla entre les moudjahidines et les soldats indiens dure une dizaine d'années.

À la fin des combats, les moudjahidines qui ont survécu restent coincés au Pakistan. Ils refont leur vie et pensent qu'ils ne reverront jamais leur village natal au Jammu-et-Cachemire.

Mais en 2010, le gouvernement indien lance un programme de réhabilitation des moudjahidines qui ont renoncé à la lutte armée. Plus de 300 d’entre eux sont revenus depuis et plus d'un millier d’autres ont déposé leur candidature.

Pourtant ce retour est loin d'être facile. L'Inde est-elle prête à accepter ces combattants repentis ? Ont-ils vraiment renoncé à la lutte armée ? Sont-ils libérés de la tutelle pakistanaise ?

Nos reporters se sont rendus en Inde et au Pakistan, à la rencontre de ces moudjahidines qui se disent aujourd'hui à la retraite.

Par Taha SIDDIQUI , Mandakini Ghalot , Ludovic Gaillard , Constantin SIMON

COMMENTAIRE(S)

Les archives

03/07/2015 Libye

La Libye en quête d'unité

Deux gouvernements et deux armées se font face en Libye. D’un côté, les milices islamistes de Fajr Libya qui contrôlent Tripoli depuis bientôt un an. De l’autre, le gouvernement...

En savoir plus

26/06/2015 Kenya

Kenya : la terreur shebab

Deux ans après le massacre du centre commercial de Nairobi, le Kenya continue de s’enfoncer dans l’horreur. En avril dernier, les Shebab ont abattu froidement 148 étudiants de...

En savoir plus

07/11/2014 Liberia

Liberia : Ebola, la menace au quotidien

Le Liberia est l’un des pays les plus touchés par l'épidémie d’Ebola, avec la Sierra Leone et la Guinée. Retrouvez ce reportage de Katerina Vittozi, initialement publié en...

En savoir plus

12/06/2015 Birmanie

L’exode des Rohingyas : fuir au péril de leur vie

En Birmanie, la minorité apatride des Rohingyas, estimée à 1,3 million de personnes, est systématiquement victime de discrimination de la part des autorités mais aussi des moines...

En savoir plus

05/06/2015 Ukraine

Vidéo : en Ukraine, une drôle de guerre à Marioupol

Depuis le début de la guerre dans l’est de l’Ukraine, Marioupol a déjà repoussé trois offensives des séparatistes pro-russes. Avec les accords de Minsk conclus en février dernier...

En savoir plus