Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

Gwendal Rouillard, Secrétaire de la commission de la Défense et des forces armées

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Bolivie : au travail dès l'âge de 10 ans

En savoir plus

DÉBAT

Manifestation en soutien à Gaza : un rassemblement test pour le gouvernement

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Andy Serkis : l'homme à l'origine du singe

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Empathie et sympathie"

En savoir plus

SUR LE NET

Gaza : Tsahal et le Hamas s'affrontent aussi en ligne

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Le tourisme, moteur de l'économie espagnole

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Come prima"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les oubliés de Mossoul

En savoir plus

  • Air Algérie a perdu le contact avec un avion parti de Ouagadougou

    En savoir plus

  • La Soudanaise condamnée à mort pour apostasie est arrivée en Italie

    En savoir plus

  • France : UBS mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale

    En savoir plus

  • Un match entre Lille et le Maccabi Haifa interrompu par des pro-palestiniens

    En savoir plus

  • En images : À Alep, les cratères d'obus deviennent des "piscines" pour enfants

    En savoir plus

  • Arizona : condamné à mort, il agonise deux heures sur la table d'exécution

    En savoir plus

  • Levée de la suspension des vols américains vers Tel-Aviv

    En savoir plus

  • Tour de France : ces forçats qui ont forgé la réputation du Tourmalet

    En savoir plus

  • Sénégal : risque de famine en Casamance

    En savoir plus

  • L'ONU ouvre une enquête sur l'offensive israélienne à Gaza

    En savoir plus

  • À Paris, un rassemblement pro-palestinien sans heurts

    En savoir plus

  • Tour de France : "Depuis le temps qu'un Italien n'a pas gagné !"

    En savoir plus

  • "Le conflit israélo-palestinien est importé en France depuis longtemps"

    En savoir plus

  • Les députés adoptent la nouvelle carte des régions françaises

    En savoir plus

  • Bagdad accusé d'utiliser des "barrel bombs" contre sa population

    En savoir plus

  • Ukraine : deux avions de chasse de l'armée abattus dans l’est du pays

    En savoir plus

  • Accident d'avion à Taïwan : au moins 45 morts, dont deux Françaises

    En savoir plus

Economie

Twitter veut lever 1,6 milliard de dollars lors de son entrée en Bourse

© AFP

Texte par Sébastian SEIBT

Dernière modification : 25/10/2013

Le réseau de microblogging Twitter a révélé qu'il allait proposer 80,5 millions d'actions lors de son introduction en Bourse à un prix qui se situerait entre 17 et 20 dollars l'unité.

Le tableau de la très anticipée entrée en Bourse de Twitter se précise. Le réseau de microblogging a révélé, jeudi 24 octobre, qu'il comptait mettre 80,5 millions d'actions en circulation - soit 13% de son capital - à un prix qui serait compris entre 17 et 20 dollars l'unité. La société californienne peut donc espérer lever jusqu'à 1,6 milliard de dollars lors de ce qui serait la plus importante introduction en Bourse depuis Facebook en mai 2012.

Twitter a décidé d'adopter une approche prudente pour son arrivée sur les marchés financiers. En effet, les parts du groupe qui s'échangeaient jusqu'à présent sur certains marchés secondaires (où des investisseurs peuvent acquérir des titres d'entreprise qui ne sont pas encore cotées) coûtaient entre 25 et 26 dollars l'unité.

Selon les informations obtenues par le quotidien américain "The Wall Street Journal", le site de microblogging devrait fixer le prix final de ses actions le 6 novembre avec une introduction en Bourse dans la foulée sur le New York Stock Exchange.

Milliardaires en dévenir

Avec des actions vendues à 20 dollars, plusieurs dirigeants de Twitter et investisseurs de la première heure deviendraient millliardaires du jour au lendemain. Le portefeuille de titres du groupe d'Evan Williams, l'ancien PDG de Twitter, vaudrait ainsi 1,1 milliard de dollars. Suhail Rizvi, un investisseur qui détient actuellement près de 15% du groupe, pourrait récupérer jusqu'à 1,7 milliard de dollars lors de l'entrée en Bourse.

Des actionnaires qui auraient peut-être préféré que Twitter vise encore plus haut. Mais le site de microblogging compte éviter à tout prix la débâcle qui avait suivi l'introduction en Bourse de Facebook. L'action du roi des réseaux sociaux avait chuté de plus de moitié les jours qui ont suivi son arrivée au Nasdaq. En choisissant un prix de départ inférieur à celui auquel s'attendaient les analystes, Twitter espère, au contraire, que le cours de son action grimpe rapidement après les premières cotations. Pour ce faire, il ne reste plus qu'au groupe à démontrer qu'il peut transformer les 500 millions de tweets postés tous les jours en profits. Actuellement, le site n'a jamais généré de bénéfice depuis sa création en 2007.

Première publication : 25/10/2013

  • INTERNET

    Twitter choisit le New York Stock Exchange pour entrer en bourse

    En savoir plus

  • INTERNET

    Entrée en Bourse : comment Twitter compte éviter les erreurs de Facebook

    En savoir plus

  • INTERNET

    Twitter, côté Bourse

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)