Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Grand oral de Manuel Valls : confiance renouvelée mais majorité fragilisée ?

En savoir plus

DÉBAT

Immigration clandestine : l'Europe impuissante ?

En savoir plus

FOCUS

Immigration en Méditerranée : prêts à risquer leur vie pour rejoindre l’Europe

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Margaret Atwood, la reine du roman d’anticipation est de retour !

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

Vote de confiance : Manuel Valls sera-t-il soutenu par sa majorité ?

En savoir plus

TECH 24

Apple, IFA, cours de code : c'est la rentrée high-tech !

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Coalition contre l'EI : "L'Iran doit participer"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

PDG de Netflix : "Nous sommes un grand exportateur de films français"

En savoir plus

SUR LE NET

Certains médias accusés de faire le jeu de l'EI

En savoir plus

  • Valls obtient la confiance des députés malgré l'abstention des "frondeurs"

    En savoir plus

  • Ligue des champions : Monaco s'impose, le Real cartonne

    En savoir plus

  • EI, EIIL, Daech, comment appeler les jihadistes en Irak et en Syrie ?

    En savoir plus

  • Au moins 67 Sud-Africains tués dans l'effondrement d'un immeuble à Lagos

    En savoir plus

  • Une roquette tirée de Gaza vers Israël, la première depuis la trêve

    En savoir plus

  • Les étrangers désormais interdits de travail au Soudan du Sud

    En savoir plus

  • L’inavouable alliance des États-Unis et de l’Iran contre l’EI

    En savoir plus

  • Exposition : Niki de Saint Phalle, une sacrée nana, au Grand Palais

    En savoir plus

  • Air France : la grève se durcit, les négociations "bloquées"

    En savoir plus

  • Yannick Agnel, la fin du rêve américain

    En savoir plus

  • Deux branches d’Al-Qaïda appellent les jihadistes à s’unir contre la coalition anti-EI

    En savoir plus

  • Nouvel appel des musulmans de France contre l’EI

    En savoir plus

  • Washington frappe des positions de l'État islamique près de Bagdad

    En savoir plus

  • Les députés ukrainiens ratifient l’accord d’association avec l’UE

    En savoir plus

Amériques

Crise des subprimes : la banque JP Morgan va verser 5,1 milliards de dollars

© AFP

Texte par Dépêche

Dernière modification : 26/10/2013

Accusée de tromperie sur les prêts hypothécaires avant la crise des subprimes de 2008, la banque américaine JP Morgan va verser 5,1 milliards de dollars pour mettre fin à des poursuites gouvernementales.

La banque américaine JPMorgan Chase va payer 5,1 milliards de dollars pour mettre fin à une partie des poursuites gouvernementales américaines liées à ses pratiques dans le marché des prêts hypothécaires avant la crise financière.

Par un premier accord amiable, la banque va verser 4 milliards de dollars pour clore des accusations de fraude dans la vente de titres dérivés de prêts hypothécaires risqués (subprime) aux organismes de refinancement parapublics Fannie Mae et Freddie Mac, a annoncé vendredi le régulateur des deux organismes, la FHFA, dans un communiqué.

Un deuxième accord prévoit que JPMorgan verse 1,1 milliards de dollars pour mettre fin à une plainte de "Fannie" et "Freddie" qui voulaient forcer la banque à leur racheter des titres "subprime", précise le communiqué.

Ces règlements amiables résolvent "le plus gros contentieux de la banque lié aux titres dérivés de prêts hypothécaires concernant 33,8 milliards de dollars de titres que Fannie Mae et Freddie Mac avaient acheté (avant la crise) à JPMorgan", ainsi qu'à Bear Stearns et Washington Mutual, deux filiales acquises en 2008, indique la FHFA.

L'accord de vendredi "est un pas important vers une résolution plus vaste des questions liées aux titres adossés à des titres hypothécaires avec les entités gouvernementales", que ce soit l'Etat fédéral, d'autres agences gouvernementales ou d'autres Etats américains, ajoute l'agence.

Selon la presse américaine, un accord plus vaste de 13 milliards de dollars est en négociations avec le département américain de la Justice et les Etat de New York et de Californie entre autres.

Il comprendrait l'accord annoncé avec la FHFA ainsi que des allègements de dette aux consommateurs et autres remboursements.

La banque vient de passer au troisième trimestre sa première perte depuis près de 10 ans à cause d'une provision juridique massive de 9,2 milliards de dollars liée à ses démêlés judiciaires avec le gouvernement américain.

Au total, la banque a provisionné 23 milliards de dollars de réserves juridiques pour régler les divers contentieux dont elle fait ou pourrait encore faire l'objet.

AFP

Première publication : 26/10/2013

  • JUSTICE

    La banque JP Morgan négocie un accord à plusieurs milliards de dollars

    En savoir plus

  • FOOTBALL AMÉRICAIN

    Les athlètes, ces produits spéculatifs comme les autres

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    "Subprimes" : les "mensonges" de Bank of America pourraient lui coûter cher

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)