Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le gouvernement israélien utilise la mort de James Foley pour sa communication

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Une rentrée politique sous tension

En savoir plus

#ActuElles

Réfugiés de Centrafrique: préserver son honneur et sa dignité

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

RDC : L'opposant Tshisekedi en convalescence à Bruxelles

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : manifestations contre la France au PK5

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Émeutes de Ferguson : Obama face à la question raciale

En savoir plus

TECH 24

Transports du futur : quand la réalité dépasse la fiction

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Philippe Ramette fait son éloge de la contemplation

En savoir plus

DÉBAT

UE - États-Unis - Russie : le double-jeu des sanctions

En savoir plus

  • RD Congo : les victimes du "colonel 106" racontent leur calvaire

    En savoir plus

  • Angela Merkel est à Kiev, le convoi russe a quitté l'Ukraine

    En savoir plus

  • Les deux nouveaux satellites Galileo placés sur la mauvaise orbite

    En savoir plus

  • Attentat-suicide meurtrier contre le QG des renseignements à Bagdad

    En savoir plus

  • 2e division blindée : "Nous étions des frères"

    En savoir plus

  • Gaza : intensification des frappes après la mort d’un enfant israélien

    En savoir plus

  • Meurtre de James Foley : Washington n'exclut pas de frapper l'EI en Syrie

    En savoir plus

  • Un nouveau gouvernement de large ouverture formé en Centrafrique

    En savoir plus

  • Vidéo : après la reprise du barrage de Mossoul, les Kurdes déminent la zone

    En savoir plus

  • Doublé historique des Français au 100 m libre, Manaudou décroche l'or

    En savoir plus

  • Ahmet Davutoglu, l'homme qui ne fait aucune ombre à Erdogan

    En savoir plus

  • Quelles options pour l’administration Obama contre l’EI en Syrie ?

    En savoir plus

  • Irak : près de 70 morts dans l'attaque d'une mosquée sunnite

    En savoir plus

  • Les éliminatoires de la CAN-2015 perturbées par le virus Ebola

    En savoir plus

  • Le Hamas exécute des "collaborateurs" présumés d'Israël à Gaza

    En savoir plus

FRANCE

Vidéo : Marine Le Pen chahutée par les Femen en Bretagne

© @Femen_France

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 26/10/2013

Lors d'un déplacement samedi matin sur le marché de Fougères, en Bretagne, Marine Le Pen a été interpellée par deux militantes de Femen qui, seins nus, ont scandé "Marine, repens-toi" avant d'être neutralisées par des agents de sécurité.

Marine Le Pen ne s’attendait surement pas à se retrouver nez à nez avec deux paires de seins lors de sa virée bretonne. En visite samedi, à Fougères, en Ille-et-Vilaine, pour un meeting, la présidente du Front national a été interpellée par deux militantes Femen, groupe féministe qui dénonce le sexisme et l'homophobie seins nus.

 
 
Entre deux poignées de main et des photos amicales, Marine Le Pen s’est fait entreprendre par une jeune femme blonde qui, tout en lui serrant la main, lui affirme : "Je suis vraiment ravie de vous avoir dans ma commune, c’est un grand plaisir".
 
En fait militante Femen, cette dernière est aussitôt rejointe par une acolyte. Les deux femmes se retrouvent seins nus aux cris de : "Marine, repens-toi !" Le slogan est peint en lettres noires sur leur buste dénudé.  La présidente du parti d'extrême droite, qui semble plus amusée qu’offusquée sur le moment, se détourne rapidement tandis que les deux féministes, qui hurlent aussi "sextrêmisme, pas fascisme !", sont repoussées et immobilisées par des agents de sécurité.
 
D’après les explications que les Femen font circuler depuis sur leur compte Twitter, les militantes se sont rendues à Fougères pour "guider" Marine Le Pen "sur la voie de la rédemption". "Marine, n’essaye plus de changer le peuple de France, essaye simplement de t’y intégrer. Tu peux changer, il n’est jamais trop tard !", peut-on lire également sur le réseau social.
 
Selon une information relayée sur le compte Twitter des Femen, les militantes sont retenues dans un commissariat.

 

Première publication : 26/10/2013

  • FRANCE

    Les Femen, des "blasphématrices" contre vents et marées

    En savoir plus

  • TUNISIE

    La Tunisienne Amina quitte les Femen pour "islamophobie"

    En savoir plus

  • FRANCE

    Les Femen, des seins nus pour quel dessein ?

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)