Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Pakistan : Ahmadie, une communauté menacée "au pays des purs"

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Best Of de l'été - l'enfer d'une prison grecque et un hôpital sous les bombes au Soudan

En savoir plus

DÉBAT

La Libye s'enfonce dans le chaos

En savoir plus

#ActuElles

Une femme imam ? Oui, c'est possible en Chine!

En savoir plus

#ActuElles

Riches Émiratis cherchent épouses indiennes pour un mois

En savoir plus

DÉBAT

Crash du MH17 en Ukraine : l'enquête entravée par la bataille de l'Est

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Gringos"

En savoir plus

SUR LE NET

Mobilisation en ligne pour les chrétiens d'Irak

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"N'oublions pas la Syrie"

En savoir plus

  • Infographie : le virus Ebola se répand en Afrique de l'Ouest

    En savoir plus

  • Tuerie de Bruxelles : Medhi Nemmouche livré à la Belgique

    En savoir plus

  • Fonds “vautours” : l’Argentine à la veille d’un nouveau défaut de paiement

    En savoir plus

  • La France s'apprête à évacuer ses ressortissants de Libye

    En savoir plus

  • Vidéo : le principal hôpital de Gaza touché par des bombardements

    En savoir plus

  • Le parquet de Paris dément avoir ouvert une enquête sur la campagne de Sarkozy

    En savoir plus

  • Vidéo : le tourisme au secours des gorilles du Rwanda

    En savoir plus

  • Incendie à l'aéroport de Tripoli : des canadairs italiens arrivent en renfort

    En savoir plus

  • Société Générale : Jérôme Kerviel bénéficiera d’un aménagement de peine

    En savoir plus

  • À Gaza, Israël s’attaque aux symboles du Hamas

    En savoir plus

  • Vidéo : la chute du vol AH5017 a été "vertigineuse", selon Ouagadougou

    En savoir plus

  • Un maire FN devant la justice pour avoir repeint une œuvre en bleu

    En savoir plus

  • En images : de Gaza à la Syrie, en passant par l’Irak, la triste fête de l’Aïd

    En savoir plus

  • Transferts : l'attaquant français Antoine Griezmann signe à l'Atletico

    En savoir plus

  • Gilles Kepel : "Plus Israël réplique, plus le Hamas remporte une victoire politique"

    En savoir plus

  • La France prête à accueillir les chrétiens persécutés en Irak

    En savoir plus

  • Ioukos : la Russie perd un procès à 50 milliards de dollars

    En savoir plus

  • Aïd meurtrier à Gaza, Netanyahou annonce une "longue campagne"

    En savoir plus

FRANCE

Vidéo : Marine Le Pen chahutée par les Femen en Bretagne

© @Femen_France

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 26/10/2013

Lors d'un déplacement samedi matin sur le marché de Fougères, en Bretagne, Marine Le Pen a été interpellée par deux militantes de Femen qui, seins nus, ont scandé "Marine, repens-toi" avant d'être neutralisées par des agents de sécurité.

Marine Le Pen ne s’attendait surement pas à se retrouver nez à nez avec deux paires de seins lors de sa virée bretonne. En visite samedi, à Fougères, en Ille-et-Vilaine, pour un meeting, la présidente du Front national a été interpellée par deux militantes Femen, groupe féministe qui dénonce le sexisme et l'homophobie seins nus.

 
 
Entre deux poignées de main et des photos amicales, Marine Le Pen s’est fait entreprendre par une jeune femme blonde qui, tout en lui serrant la main, lui affirme : "Je suis vraiment ravie de vous avoir dans ma commune, c’est un grand plaisir".
 
En fait militante Femen, cette dernière est aussitôt rejointe par une acolyte. Les deux femmes se retrouvent seins nus aux cris de : "Marine, repens-toi !" Le slogan est peint en lettres noires sur leur buste dénudé.  La présidente du parti d'extrême droite, qui semble plus amusée qu’offusquée sur le moment, se détourne rapidement tandis que les deux féministes, qui hurlent aussi "sextrêmisme, pas fascisme !", sont repoussées et immobilisées par des agents de sécurité.
 
D’après les explications que les Femen font circuler depuis sur leur compte Twitter, les militantes se sont rendues à Fougères pour "guider" Marine Le Pen "sur la voie de la rédemption". "Marine, n’essaye plus de changer le peuple de France, essaye simplement de t’y intégrer. Tu peux changer, il n’est jamais trop tard !", peut-on lire également sur le réseau social.
 
Selon une information relayée sur le compte Twitter des Femen, les militantes sont retenues dans un commissariat.

 

Première publication : 26/10/2013

  • FRANCE

    Les Femen, des "blasphématrices" contre vents et marées

    En savoir plus

  • TUNISIE

    La Tunisienne Amina quitte les Femen pour "islamophobie"

    En savoir plus

  • FRANCE

    Les Femen, des seins nus pour quel dessein ?

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)