Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Présidentielle algérienne: Abdelaziz Bouteflika vote en fauteuil roulant

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Bouteflika dans un fauteuil

En savoir plus

DÉBAT

Présidentielle en Algérie : un vote, quels changements ? (Partie 1)

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Guillaume Poitrinal, co-président du conseil de la simplification

En savoir plus

FOCUS

Bitcoin, une révolution monétaire?

En savoir plus

SUR LE NET

Nigeria : les internautes mobilisés contre les violences

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sur les traces d'Agatha Christie : l'Orient Express fait escale à Paris

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Mansouria Mokhefi, spécialiste de l’Algérie

En savoir plus

DÉBAT

L'Algérie d'aujourd'hui : économie, sécurité... le pays inquiet (partie 1)

En savoir plus

  • L'écrivain de génie Gabriel Garcia Marquez s'est éteint à 87 ans

    En savoir plus

  • Un scrutin sans suspense s'achève sur fond de violence en Algérie

    En savoir plus

  • À Genève, un accord commun conclu pour une issue à la crise ukrainienne

    En savoir plus

  • Cinq humanitaires maliens libérés par des troupes françaises

    En savoir plus

  • En images : un condamné à mort iranien gracié par la mère de sa victime

    En savoir plus

  • Les oranges de Floride victimes d'une bactérie, le prix du jus s'envole

    En savoir plus

  • Un conseiller de François Hollande épinglé pour ses conflits d'intérêts

    En savoir plus

  • Le 67e Festival de Cannes signe le retour de Jean-Luc Godard

    En savoir plus

  • La justice sénégalaise décide du maintien de Karim Wade en détention

    En savoir plus

  • En images : mince espoir de retrouver des survivants du ferry en Corée du Sud

    En savoir plus

  • Étape cruciale des élections législatives en Inde

    En savoir plus

  • Coupe du Roi : le Real Madrid enfonce le FC Barcelone

    En savoir plus

  • Jacques Servier, le père du Mediator, est décédé

    En savoir plus

  • Vidéo : les Algérois partagés entre fatalisme et peur de l’avenir

    En savoir plus

  • RD Congo : qui en veut au directeur du parc des Virunga, blessé par balles ?

    En savoir plus

  • Transfert d'argent : l'Afrique perd près de 2 milliards de dollars par an

    En savoir plus

  • Daniel Cohn-Bendit fait ses adieux au Parlement européen

    En savoir plus

FRANCE

Vidéo : Marine Le Pen chahutée par les Femen en Bretagne

© @Femen_France

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 26/10/2013

Lors d'un déplacement samedi matin sur le marché de Fougères, en Bretagne, Marine Le Pen a été interpellée par deux militantes de Femen qui, seins nus, ont scandé "Marine, repens-toi" avant d'être neutralisées par des agents de sécurité.

Marine Le Pen ne s’attendait surement pas à se retrouver nez à nez avec deux paires de seins lors de sa virée bretonne. En visite samedi, à Fougères, en Ille-et-Vilaine, pour un meeting, la présidente du Front national a été interpellée par deux militantes Femen, groupe féministe qui dénonce le sexisme et l'homophobie seins nus.

 
 
Entre deux poignées de main et des photos amicales, Marine Le Pen s’est fait entreprendre par une jeune femme blonde qui, tout en lui serrant la main, lui affirme : "Je suis vraiment ravie de vous avoir dans ma commune, c’est un grand plaisir".
 
En fait militante Femen, cette dernière est aussitôt rejointe par une acolyte. Les deux femmes se retrouvent seins nus aux cris de : "Marine, repens-toi !" Le slogan est peint en lettres noires sur leur buste dénudé.  La présidente du parti d'extrême droite, qui semble plus amusée qu’offusquée sur le moment, se détourne rapidement tandis que les deux féministes, qui hurlent aussi "sextrêmisme, pas fascisme !", sont repoussées et immobilisées par des agents de sécurité.
 
D’après les explications que les Femen font circuler depuis sur leur compte Twitter, les militantes se sont rendues à Fougères pour "guider" Marine Le Pen "sur la voie de la rédemption". "Marine, n’essaye plus de changer le peuple de France, essaye simplement de t’y intégrer. Tu peux changer, il n’est jamais trop tard !", peut-on lire également sur le réseau social.
 
Selon une information relayée sur le compte Twitter des Femen, les militantes sont retenues dans un commissariat.

 

Première publication : 26/10/2013

  • FRANCE

    Les Femen, des "blasphématrices" contre vents et marées

    En savoir plus

  • TUNISIE

    La Tunisienne Amina quitte les Femen pour "islamophobie"

    En savoir plus

  • FRANCE

    Les Femen, des seins nus pour quel dessein ?

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)