Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REPORTERS

L’essor du tourisme "100 % halal"

En savoir plus

FOCUS

Ces réfugiés syriens dont de nombreux Turcs ne veulent plus

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Crash du vol AH5017 : "Série Noire"

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Tidjane Thiam, directeur général de Prudential

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

La Caravane, l'autre Tour de France

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : accord signé pour la fin des hostilités

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Bartabas, le seigneur des chevaux

En savoir plus

FOCUS

Crimée : un été pas comme les autres

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Gwendal Rouillard, Secrétaire de la commission de la Défense et des forces armées

En savoir plus

  • En direct : cinquante-quatre Français au nombre des victimes du vol Air Algérie

    En savoir plus

  • Une manifestation pro-palestinienne prévue samedi à Paris interdite

    En savoir plus

  • Crash du vol AH5017 : "Il est exclu de retrouver des survivants"

    En savoir plus

  • Trois Palestiniens tués lors du "Jour de colère" en Cisjordanie

    En savoir plus

  • L’essor du tourisme "100 % halal"

    En savoir plus

  • En Ukraine, le conflit militaire se double d'une crise politique

    En savoir plus

  • BNP Paribas écope de 60 millions d'euros d'amende aux États-Unis

    En savoir plus

  • Tour de France : "Jicé" Péraud, routard sur le tard, à la conquête des cols

    En savoir plus

  • Vol AH5017 : l'hypothèse d'un tir de missile sol-air "quasiment impossible"

    En savoir plus

  • Ce que l'on sait sur la disparition du vol AH5017 d’Air Algérie

    En savoir plus

  • Gaza : 15 Palestiniens tués dans une école de l'ONU

    En savoir plus

  • Washington accable la Russie, l’UE renforce ses sanctions contre Moscou

    En savoir plus

  • Tour de France : le Chinois Cheng Ji, lanterne rouge et fier de l'être

    En savoir plus

  • Gaza : Israël et le Hamas loin d’être prêts à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Le Kurde Fouad Massoum élu président de l'Irak

    En savoir plus

  • En images : à Alep, les cratères d'obus deviennent des piscines pour enfants

    En savoir plus

  • La Soudanaise condamnée à mort pour apostasie est arrivée en Italie

    En savoir plus

  • France : UBS mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale

    En savoir plus

  • Arizona : condamné à mort, il agonise deux heures sur la table d'exécution

    En savoir plus

  • Levée de la suspension des vols américains et européenns vers Tel-Aviv

    En savoir plus

Afrique

Reportage : À Madagascar, la campagne continue dans l’attente des résultats

© AFP | Jean-Louis Robinson a tenu un meeting, samedi, à Antananarivo

Vidéo par Jonathan WALSH , Nay NAAYEM , Bilal TARABEY

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 27/10/2013

Au lendemain du premier tour de l'élection présidentielle à Madagascar, FRANCE 24 a suivi les deux favoris du scrutin. Deux candidats au-dessus desquels plane l’ombre des hommes forts de la Grande Île : Marc Ravalomanana et Andry Rajoelina.

Samedi 26 octobre, au lendemain du premier tour de l’élection présidentielle à Madagascar, la commission électorale nationale indépendante pour la transition (Cénit) a entamé son travail de fourmi de décompte des voix. Les résultats arrivent au compte-goutte depuis les 20 001 bureaux de vote répartis dans le pays. Dimanche matin, seuls 500 bureaux de vote avaient été dépouillés. Maria Muniz de Urquiza, chef de la mission d'observation électorale de l'Union européenne, a qualifié dimanche les élections de "libres, transparentes et crédibles".

En vidéo : Après 4 ans de transition, la Grande Ile exsangue

Dans l’attente de résultats plus précis, certains des 33 candidats en lice continuent de faire campagne sans relâche. Ainsi, samedi après-midi, Jean-Louis Robinson, le candidat soutenu officiellement par le président déchu Marc Ravalomanana, a tenu un meeting au "Magro" à Antananarivo. Ces magasins de vente en gros, qui appartenaient à l’ex-président, ont été brûlés au moment du coup d’État d’Andry Rajoelina en 2009. Depuis quatre ans, les partisans de Ravalomanana, qui vit en exil en Afrique du Sud depuis son renversement en 2009, ont pris l’habitude de s’y réunir.

Devant ses sympathisants, Jean-Louis Robinson a une nouvelle fois promis, en cas de victoire, le retour à Madagascar du président déchu. "Madagascar a besoin de tous ses fils. Actuellement, tous les présidents sont là sauf Marc Ravalomanana", a-t-il argué. Selon lui, un retour de l’ancien chef d’État "montrerait la sagesse des Malgaches". Durant son meeting, Jean-Louis Robinson a une fois de plus donné la parole par téléphone à Marc Ravalomanana.

Jean-Louis Robinson, le candidat soutenu officiellement par le président déchu Marc Ravalomanana

"Candidat par procuration"

L'autre grand favori de l'élection, Hery Rajaonarimampianina, plus couramment appelé simplement "Hery", a lui aussi comme soutien un poids lourd de la politique. Il est considéré comme le poulain du président par intérim Andry Rajoelina. Hery accuse régulièrement Ravalomanana d’être responsable des privations du pays et qualifie Jean-Louis Robinson de candidat par procuration. "Il dispose aussi d’une base de l’ancien président. Donc il a utilisé cette base et c’est elle qui a voté, je crois, intensément pour lui. Je crois que c’est un vote pro-Ravalomanana", explique-t-il samedi à FRANCE 24.

Hery Rajaonarimampianina est considéré comme le poulain du président par intérim Andry Rajoelina

La Cénit a jusqu'au 8 novembre pour publier les résultats provisoires complets. Pour la Grande Île, un nouveau gouvernement démocratique est indispensable pour regagner l'accès à l'aide internationale, gelée depuis le coup d'État de 2009.

 

Première publication : 27/10/2013

  • ÉLECTION PRÉSIDENTIELLE

    Madagascar : vers un second tour entre les candidats de Ravalomanana et Rajoelina

    En savoir plus

  • ÉLECTION PRÉSIDENTIELLE

    Madagascar : un premier tour de la présidentielle calme malgré quelques incidents

    En savoir plus

  • MADAGASCAR

    Après quatre ans de crise, Madagascar élit son président

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)