Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE DUEL DE L’ÉCO

Trump ou Clinton : qui est le plus crédible sur l'économie ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Alep, symbole de la faiblesse américaine"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Fance : le chômage repart à la hausse

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Clinton 1 - Trump 0"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Au Gabon, retour au calme, mais climat politique tendu à la veille de l'investiture d'Ali Bongo

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le drôle de selfie d'Hillary Clinton

En savoir plus

LE DÉBAT

Crise migratoire en France : Hollande à Calais pour la première fois de son mandat

En savoir plus

LE DÉBAT

Clinton – Trump : un duel décisif ?

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Mondial de l'auto : un salon en perte de vitesse ?

En savoir plus

SPORT

Masters Paris-Bercy : show devant !

© FFT

Texte par Sylvain MORNET

Dernière modification : 28/10/2013

La course pour le Masters de Londres va connaître son épilogue au tournoi de Paris-Bercy qui débute lundi. Ils seront cinq joueurs, dont Federer, Gasquet et Tsonga, à se livrer une bataille pour finir parmi les huit meilleurs joueurs de la saison.

Trois tickets pour le dernier tournoi de la saison, le Masters de Londres, restent à distribuer à Paris-Bercy. Cinq joueurs sont concernés. Roger Federer, son compatriote Stanislas Wawrinka, et le Français Richard Gasquet devraient pouvoir se qualifier. Un autre Tricolore, Jo-Wilfried Tsonga, et le Canadien Milos Raonic peuvent également prétendre au précieux sésame.

Que le Suisse aux 17 titres du Grand Chelem ne soit pas encore qualifié à ce stade de la saison pour le Masters est du jamais vu. Car depuis 2002, l'ex-n°1 mondial n'a jamais raté ce rendez-vous qui réunit les huit meilleurs joueurs de la saison, Mais cette année 2013 a été médiocre pour le Suisse avec un seul titre gagné (à Halle). Federer reste toutefois en position de force pour traverser la Manche et poursuivre sa série.

Masters Paris-Bercy 2013

Un possible choc Gasquet - Tsonga en huitièmes

Federer, Wawrinka, Gasquet et Tsonga se tiennent dans un mouchoir de poche, Raonic est lui un peu plus loin. Le Canadien, comme Wawrinka, n'a jamais connu cette expérience rare de jouer le Masters. Jo-Wilfried Tsonga en 2008, 2011 (finaliste) et 2012, et Richard Gasquet en 2007 l'ont eux déjà disputé.

Le tirage au sort n'a d'ailleurs pas été tendre pour les deux Français. Ils ont été placés dans la même partie de tableau, si bien qu'ils pourraient devoir régler leur "différent" en huitièmes de finale. Le vainqueur aura alors toutes les chances d'aller à Londres.

Mais il ne s’agit pas du seul enjeu de l’épreuve qui, ces quatre dernières années, n'a jamais échappé à un membre du Top 5, l'Espagnol David Ferrer étant le tenant du titre.

Nadal ne s'est jamais imposé à Bercy

La place de numéro un mondial pourrait également changer de mains, même si rien ne semble pouvoir empêcher Rafael Nadal de terminer l’année dans ce fauteuil. Novak Djokovic a peu de points à défendre au POPB et Rafael Nadal, qui a été finaliste en 2007 à Paris-Bercy, mais n'y est plus revenu depuis 2009, n’en a aucun. Une bonne performance du Serbe, vainqueur ici en 2009, alliée à un faux pas de l’Espagnol, pourrait lui permettre de prendre la tête du classement ATP. Mais le Majorquin ne souhaite pas s’en laisser compter lui qui pourrait devenir en cas de victoire dimanche le premier joueur à remporter six Masters 1000 dans la même saison, après ses succès à Indian Wells, Madrid, Rome, Montréal, et Cincinnati.

Première publication : 28/10/2013

COMMENTAIRE(S)