Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

À L’AFFICHE !

Kevin Costner, de retour dans "Criminal"

En savoir plus

REPORTERS

Proche-Orient : "l'intifada des couteaux", le malaise d’une génération

En savoir plus

MODE

Le salon Made in France peut-il sauver la mode française ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

François Hollande "compte sur sa bonne étoile" pour 2017

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Corée du Nord : tragédies en cascade en marge du congrès du Parti des travailleurs

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Grèce : grève générale contre l'austérité

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Nicolas Baverez : "Le quinquennat de François Hollande est une accélération du déclin de la France"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Donald Trump : conspué, mais sur le devant de la scène médiatique

En savoir plus

LE DÉBAT

Élections locales au Royaume-Uni : un scrutin à haut risque pour le parti travailliste (partie 1)

En savoir plus

Afrique

Nord-Kivu : l'armée reprend aux rebelles une base militaire stratégique

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 28/10/2013

Après quatre jours de combats contre les rebelles du M23, l’armée congolaise a déclaré lundi avoir repris le contrôle de la base militaire de Rumangabo, à une quarantaine de kilomètres de Goma, dans le Nord-Kivu.

L'armée congolaise a affirmé, lundi 28 octobre, avoir repris le contrôle de la base militaire stratégique de Rumangabo, à une quarantaine de kilomètres au nord de Goma, la capitale de la province du Nord-Kivu, située dans l’est de la République démocratique du Congo.

"On a combattu, mais pas très longtemps : l'ennemi est démoralisé tant la puissance de feu des FARDC [armée gouvernementale] est grande", a déclaré à l'AFP le lieutenant-colonel Olivier Hamuli, porte-parole de l'armée dans la province.

L’armée, soutenue par une mission de l’ONU, est aux prises depuis quatre jours avec les rebelles du M23.

Vendredi 25 octobre, de violents combats, les plus violents depuis fin août, ont notamment éclaté dans la région de Kibumba, postée sur un plateau à près de 1 800 mètres d'altitude. Cette localité verrouille la zone contrôlée par le M23 plus au nord.

La rébellion est active depuis mai 2012 au Nord-Kivu. Le 10 septembre dernier, après plusieurs mois d'arrêts, des pourparlers de paix avaient repris à Kampala entre le gouvernement congolais et le M23, mais ils ont été suspendus dans la nuit du 20 au 21 octobre.

Avec dépêches

Première publication : 28/10/2013

  • RD CONGO

    Nord-Kivu : l'armée congolaise reprend du terrain face au M23

    En savoir plus

  • RD CONGO

    RDC : les combats reprennent entre les rebelles du M23 et l'armée

    En savoir plus

  • RD CONGO

    Les discussions piétinent entre Kinshasa et les rebelles du M23

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)