Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

MODE

Paris, Haute Couture automne-hiver 2014-2015.

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Vers une offensive terrestre sur Gaza ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

#ActuElles

Suède : un modèle de parité ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

UE - USA : la guerre économique est-elle déclarée ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

UMP et PS sous tension

En savoir plus

  • Nouvelle journée de raids israéliens sur Gaza

    En savoir plus

  • Nouvelle humiliation pour le Brésil battu par les Pays-Bas (3-0)

    En savoir plus

  • Présidentielle afghane : les candidats s'accordent sur un audit des votes

    En savoir plus

  • "Boules puantes" et règlements de compte : la débandade de l’UMP

    En savoir plus

  • Violents combats pour le contrôle d'une base au nord-est de Bagdad

    En savoir plus

  • "Wissous plage" : l’interdiction du port du voile attaquée en justice

    En savoir plus

  • Au Caire, juifs, chrétiens et musulmans célèbrent ensemble la rupture du jeûne

    En savoir plus

  • Vidéo : à Casablanca, trois immeubles s'effondrent sur leurs habitants

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : le Français Blel Kadri remporte la 8e étape

    En savoir plus

  • Décès de Tommy Ramone, le dernier survivant des Ramones

    En savoir plus

  • L'armée ukrainienne essuie de lourdes pertes, Donetsk devient ville fantôme

    En savoir plus

  • Vidéo : les habitants de Rafah pris au piège des raids israéliens

    En savoir plus

  • En mal de soutien, Vladimir Poutine rencontre Fidel Castro à Cuba

    En savoir plus

  • Brève alerte au tsunami après un fort séisme au Japon

    En savoir plus

  • Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

    En savoir plus

  • Défilé du 14-Juillet : la présence de soldats algériens fait polémique à Alger

    En savoir plus

  • "Fais tes prières, je vais te tuer" : Amnesty dénonce la torture dans l'est ukrainien

    En savoir plus

  • Gaza : seule une solution politique peut garantir la sécurité d’Israël

    En savoir plus

SPORT

Ligue 1 : le PSG arrache le nul à Saint-Étienne et reste leader

© AFP

Texte par Dépêche

Dernière modification : 28/10/2013

Le PSG conserve sa place de leader de Ligue 1 après être passé tout près de sa première défaite de la saison, dimanche, à Saint-Étienne. Menés 2-0 à la 68e, les Parisiens ont égalisé dans les arrêts de jeu grâce à un but de Blaise Matuidi.

Le Paris SG a arraché le nul (2-2) face à Saint-Etienne après avoir été mené 2-0, dimanche dans le "chaudron" de Geoffroy-Guichard en match de clôture de la 11e journée de Ligue 1.

Un but de Matuidi dans le temps additionnel a évité au PSG, en supériorité numérique après l'exclusion de Lemoine (60e), de concéder sa première défaite de la saison. Matuidi a égalisé de manière involontaire. Son centre en profondeur n'a fait qu'effleurer Edison Cavani devant la cage stéphanoise avant que le ballon ne rebondisse, trompant ainsi le gardien Stéphane Ruffier (90+3).

L'équipe parisienne, invaincue depuis 30 rencontres officielles et son revers à Reims, le 2 mars (1-0), conserve la tête du classement au bénéfice de la différence de buts aux dépens de Monaco, 2e (+13 contre + 12).

De leur côté, les Verts, qui n'ont pas perdu face au Paris-SG depuis la saison dernière (1 victoire, 3 nuls dont une qualification en Coupe de la Ligue) sont 7es.

Benjamin Corgnet et Romain Hamouma ont été les buteurs stéphanois.

Le premier a ouvert la marque en reprenant une passe de Hamouma qui bénéficiait d'une mauvaise intervention de Marquinhos à la suite d'une rentrée de touche sur l'aile droite (1-0, 18e).

Lemoine exclu

En seconde période, Hamouma doublait l'écart, là aussi en profitant d'approximations de la défense parisienne: une mauvaise sortie de Salvatore Sirigu suivi d'un dégagement raté de Marquinhos (2-0, 51e).

Cette avance était méritée pour l'ASSE. Lemoine avait tiré sur la barre (31e) et Brandao manqué le cadre malgré deux positions favorables (10e, 29e). Loïc Perrin, de la tête, avait aussi raté la cible à la réception d'un corner joué par Hamouma (40e).

Par la suite, les Stéphanois, privés de Lemoine, exclu, le front en sang, injustement semble-t-il, pour un second avertissement après avoir reçu un coup de coude de la part d'Ezequiel Lavezzi (60e), ont défendu leur avance avec beaucoup de solidarité et de calme dans un Chaudron en ébullition, même si Cavani a réussi à réduire l'écart en reprenant un centre délivré de la gauche par Maxwell (68e).

Mais dans l'ensemble, Paris n'avait pas été bien dangereux jusqu'alors et ne l'a pas été beaucoup par la suite, avec seulement un tir de Lucas repoussé difficilement du pied par Stéphane Ruffier (71e) et ce malgré une large possession du ballon (65%).

En première période, Kurt Zouma avait détourné en corner un ballon convoité dans les airs par Zlatan (20e) avant qu'un tir de Blaise Matuidi ne soit détourné, là aussi en corner (21e). Enfin, Ibrahimovic envoyait un coup franc de peu à côté (35e).

Après la mi-temps, à onze contre onze, Ibra était encore dangereux sur un coup franc manquant le cadre de justesse (45e) avant un nouveau tir à côté de Matuidi (54e).

Et juste avant le but de Matuidi, Max-Alain Gradel avait manqué l'occasion pour l'ASSE de porter le score à 3-1 sur une mauvaise sortie de Sirigu à la réception d'un coup franc joué par Faouzi Ghoulam (86e).

AFP
 

Première publication : 28/10/2013

  • LIGUE DES CHAMPIONS

    Le génial Zlatan Ibrahimovic a frappé quatre fois

    En savoir plus

  • LIGUE DES CHAMPIONS

    Zlatan Ibrahimovic et le PSG assomment Anderlecht (0-5)

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Taxe à 75 % : exempté d'impôts, Monaco est dans le viseur des autres clubs

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)