Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Gérard Mestrallet, président de Paris Europlace et PDG de GDF Suez

En savoir plus

SUR LE NET

Mondial 2014 : le match Allemagne-Brésil inspire le Net

En savoir plus

FOCUS

Le scandale des bébés du "péché" traumatise l'Irlande

En savoir plus

DÉBATS POLITIQUES EN FRANCE

Littérature , histoire et pouvoir

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Frédéric Tissot, ancien consul général de France à Erbil

En savoir plus

FOCUS

La charia a-t-elle sa place dans le droit britannique?

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Rwanda : les juges français mettent fin à l'instruction sur la mort de l'ex-président Habyarimana

En savoir plus

DÉBAT

Soudan du Sud : l'avenir sombre d'un pays jeune de trois ans (partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

Soudan du Sud : l'avenir sombre d'un pays jeune de trois ans (partie 1)

En savoir plus

  • Le scandale des bébés du "péché" traumatise l'Irlande

    En savoir plus

  • Allemagne : le chef des services secrets américains expulsé

    En savoir plus

  • Google Glass lance la “première application de télékinésie”

    En savoir plus

  • Le conflit israélo-palestinien change le sens de l'application Yo

    En savoir plus

  • Vidéo : ramadan sous tension pour les musulmans de Pékin

    En savoir plus

  • L'Argentine rejoint l'Allemagne en finale du Mondial

    En savoir plus

  • "Gaza est sur le fil du rasoir", l’ONU appelle à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Un concours lancé en Suisse pour dépoussiérer l'hymne national

    En savoir plus

  • Lunettes danoises de François Hollande : les opticiens français voient rouge

    En savoir plus

  • Chikungunya aux Antilles : "une épidémie majeure" pour Marisol Touraine

    En savoir plus

  • "Le gouvernement de Netanyahou instrumentalise l’assassinat des trois Israéliens"

    En savoir plus

  • Tueur à gage et flèche empoisonnée : les mystères de la tuerie de Chevaline

    En savoir plus

  • Tour de France : Chris Froome, vainqueur du Tour 2013, abandonne

    En savoir plus

  • Terrorisme : la France se protège contre "les loups solitaires"

    En savoir plus

  • Soudan du Sud : la trahison des héros de l’indépendance

    En savoir plus

SPORT

Richard Gasquet "prêt à tout donner" à Bercy

© AFP

Texte par Sylvain MORNET

Dernière modification : 29/10/2013

Richard Gasquet entame mardi son tournoi de Paris-Bercy face à l’Espagnol Fernando Verdasco. Le numéro un français, qui pourrait retrouver Jo-Wilfried Tsonga en huitièmes, se dit "excité" et "à 100 %" de ses capacités. Prometteur.

Actuellement neuvième au classement ATP, Richard Gasquet est dans une très bonne position pour participer aux Masters de Londres, ultime épreuve de la saison qui réunit les huit meilleurs joueurs de l’année. Le Français est en effet virtuellement qualifié en raison du forfait de l’Écossais Andy Murray.

Le Biterrois sent toutefois le souffle de son compatriote Jo-Wilfried Tsonga dans sa nuque. Gasquet ne devance le Manceau que de 65 points. Tout peut donc encore basculer et le hasard faisant bien les choses, le tirage au sort a réservé un possible affrontement entre les deux hommes en huitièmes de finale de ce tournoi de Paris-Bercy.

"Je signerais dès maintenant pour rencontrer ‘Jo’ en huitièmes, car cela ne va pas être évident d’y arriver", a expliqué Gasquet devant la presse. En effet, ce premier tour face à Fernando Verdasco inquiète quelque peu le Français qui, dans les confrontations directes face à l’Espagnol, est mené 6 à 5. "Mon premier match va être difficile sur un court rapide. Ce n’est pas un tirage évident. Jouer en indoor cela nivelle les niveaux."

Londres, la cerise sur le gâteau pour Gasquet


Le protégé de Riccardo Piatti a pourtant tout intérêt à l’emporter s’il veut disputer le deuxième Masters de sa carrière. "J’ai déjà participé à un Masters en 2007. Je ne ressens pas une pression monstrueuse mais ce serait la cerise sur le gâteau de retourner à Londres. Avec trois titres, une demi-finale à l’US Open et une demi-finale à Miami, je réalise une super saison, je n’ai jamais eu autant de points à cette période."

Vainqueur du tournoi de Moscou le 20 octobre, son troisième titre de la saison, Richard Gasquet arrive à Bercy débarrassé de ses soucis de santé. "Physiquement, ça va mieux, j’ai récupéré de mes soucis à la cuisse. Je suis à 100 % pour jouer. Je vais faire le maximum, tout donner", prévient le Tricolore qui pourrait donc finir la saison numéro un français.

"Ce serait bien de finir numéro un français, mais ce n’est pas pour cela que je joue au tennis. Ce n’est pas important pour moi, explique Gasquet. Moi, ce qui m’importe, c’est de jouer aux Masters et de finir dans le Top 10."

L’an passé, le Biterrois avait passé sa semaine à Londres en tant que remplaçant, alors cette année il va tout faire pour en être l’un des huit acteurs. "Un Masters c’est un truc fabuleux. C’est un tournoi différent, très prestigieux. Mais si je n’y vais pas, je ne vais pas me jeter par la fenêtre."

Première publication : 28/10/2013

Comments

COMMENTAIRE(S)