Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Manuel Valls fait disparâitre ses tweets...

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Barack Obama, en costume clair et sans stratégie

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 1)

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Laurent Fabius sur France 24 : le ministre s'exprime sur la diplomatie française

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Emmanuel Macron, nouvel homme fort de Bercy

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

La preuve par l'image de "l'invasion" russe en Ukraine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les ennemis de mes ennemis ne sont pas mes amis"

En savoir plus

FOCUS

Ces chrétiens d'Irak qui commencent leur nouvelle vie en France

En savoir plus

  • Les frondeurs du PS ne sont pas à La Rochelle "pour rompre"

    En savoir plus

  • Nouvelle peine de prison à vie pour le guide suprême des Frères musulmans

    En savoir plus

  • Au Lesotho, l’armée dément avoir mené un coup d’État

    En savoir plus

  • Golan : les combats continuent entre les jihadistes et les casques bleus

    En savoir plus

  • Un cargo ukrainien s'écrase dans le sud de l'Algérie

    En savoir plus

  • Taubira "assume les conséquences" de sa présence chez les frondeurs du PS

    En savoir plus

  • Ukraine : l'UE se réunit à Bruxelles pour répondre à la Russie

    En savoir plus

  • Les États-Unis appellent à une coalition mondiale contre l'État islamique

    En savoir plus

  • Grande Guerre : l'exode oublié des Belges en France

    En savoir plus

  • Affaire Tapie : le FMI renouvelle sa confiance à Christine Lagarde

    En savoir plus

  • Un premier cas d'Ebola détecté au Sénégal

    En savoir plus

  • Laurent Fabius sur France 24 : "Il faut être ferme face à la Russie"

    En savoir plus

  • Ukraine : des femmes de soldats russes sans nouvelles de leurs maris

    En savoir plus

  • Un enfant britannique atteint d'une tumeur est recherché en France

    En savoir plus

  • Le nombre de réfugiés syriens atteint le chiffre record de trois millions

    En savoir plus

SPORT

Richard Gasquet "prêt à tout donner" à Bercy

© AFP

Texte par Sylvain MORNET

Dernière modification : 29/10/2013

Richard Gasquet entame mardi son tournoi de Paris-Bercy face à l’Espagnol Fernando Verdasco. Le numéro un français, qui pourrait retrouver Jo-Wilfried Tsonga en huitièmes, se dit "excité" et "à 100 %" de ses capacités. Prometteur.

Actuellement neuvième au classement ATP, Richard Gasquet est dans une très bonne position pour participer aux Masters de Londres, ultime épreuve de la saison qui réunit les huit meilleurs joueurs de l’année. Le Français est en effet virtuellement qualifié en raison du forfait de l’Écossais Andy Murray.

Le Biterrois sent toutefois le souffle de son compatriote Jo-Wilfried Tsonga dans sa nuque. Gasquet ne devance le Manceau que de 65 points. Tout peut donc encore basculer et le hasard faisant bien les choses, le tirage au sort a réservé un possible affrontement entre les deux hommes en huitièmes de finale de ce tournoi de Paris-Bercy.

"Je signerais dès maintenant pour rencontrer ‘Jo’ en huitièmes, car cela ne va pas être évident d’y arriver", a expliqué Gasquet devant la presse. En effet, ce premier tour face à Fernando Verdasco inquiète quelque peu le Français qui, dans les confrontations directes face à l’Espagnol, est mené 6 à 5. "Mon premier match va être difficile sur un court rapide. Ce n’est pas un tirage évident. Jouer en indoor cela nivelle les niveaux."

Londres, la cerise sur le gâteau pour Gasquet


Le protégé de Riccardo Piatti a pourtant tout intérêt à l’emporter s’il veut disputer le deuxième Masters de sa carrière. "J’ai déjà participé à un Masters en 2007. Je ne ressens pas une pression monstrueuse mais ce serait la cerise sur le gâteau de retourner à Londres. Avec trois titres, une demi-finale à l’US Open et une demi-finale à Miami, je réalise une super saison, je n’ai jamais eu autant de points à cette période."

Vainqueur du tournoi de Moscou le 20 octobre, son troisième titre de la saison, Richard Gasquet arrive à Bercy débarrassé de ses soucis de santé. "Physiquement, ça va mieux, j’ai récupéré de mes soucis à la cuisse. Je suis à 100 % pour jouer. Je vais faire le maximum, tout donner", prévient le Tricolore qui pourrait donc finir la saison numéro un français.

"Ce serait bien de finir numéro un français, mais ce n’est pas pour cela que je joue au tennis. Ce n’est pas important pour moi, explique Gasquet. Moi, ce qui m’importe, c’est de jouer aux Masters et de finir dans le Top 10."

L’an passé, le Biterrois avait passé sa semaine à Londres en tant que remplaçant, alors cette année il va tout faire pour en être l’un des huit acteurs. "Un Masters c’est un truc fabuleux. C’est un tournoi différent, très prestigieux. Mais si je n’y vais pas, je ne vais pas me jeter par la fenêtre."

Première publication : 28/10/2013

COMMENTAIRE(S)