Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Paul Kagame en visite à Paris, ses partisans et opposants défilent dans la capitale

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Le film "Timbuktu" sera-t-il déprogrammé du Fespaco ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

"La Robe"

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Parlemantaires français en Syrie, Bachar Al Assad interlocuteur incontournable ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Quand agriculture rime avec futur

En savoir plus

TECH 24

Drones : comment les arrêter ?

En savoir plus

#ActuElles

Inde : sauver les filles par l'éducation

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Louis Schweitzer : "La dette perpetuelle, c'est mieux que de laisser crever la Grèce !"

En savoir plus

BILLET RETOUR

La Crimée, symbole d'une nouvelle Guerre froide ?

En savoir plus

EUROPE

Le nord de l'Europe balayé par une violente tempête

© AFP

Vidéo par France 2

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 28/10/2013

Des vents violents et de fortes pluies ont balayé lundi le sud du Royaume-Uni. Dans le nord-ouest de la France, la tempête a privé 65 000 foyers d'électricité. Le phénomène climatique frappe désormais le nord de l'Europe.

Le Royaume-Uni a affronté, lundi 28 octobre, sa pire tempête depuis cinq ans, avec des vents de plus de 130 km/h et de fortes pluies. Une pointe à 160 km/h a été enregistrée sur l'île de Wight, dans le sud du pays.

Sur la côte sud de l’Angleterre, dans le Sussex, un jeune garçon de 14 ans est porté disparu après avoir été entraîné par les flots alors qu’il se trouvait sur une plage. Dans le sud de Londres, un arbre s'est abattu sur une maison en préfabriqué, tuant une adolescente de 17 ans.

En fin de matinée lundi, la tempête avait déjà traversé une grande partie du Royaume-Uni. Environ 220 000 foyers étaient privés d’électricité.

De nombreux trains ont été annulés, ainsi que 130 vols au départ et à l’arrivée de l’aéroport d'Heathrow. Parallèlement, certaines routes sont coupées dans le sud-ouest à cause d'inondations et d'arbres bloquant la circulation.

"La tempête qu'on est en train d'essuyer en ce moment est inhabituelle car on n'en a plus eu d'une telle violence depuis cinq ans, mais elle n'est pas exceptionnelle", a affirmé lundi Paul Davies, météorologue au Met Office, l'organisme britannique de prévisions météorologiques.

Quelque 61 000 foyers plongés dans le noir en France

En France, cette même tempête a privé 65 000 foyers d'électricité, en Bretagne et en Normandie, selon Électricité réseau distribution France (ERDF). Trente mille foyers ne sont plus alimentés en électricité en Bretagne, dont la moitié dans le département du Finistère. En Basse-Normandie, 21 000 foyers se sont réveillés dans le noir, et 10 000 en Haute-Normandie.

Météo-France a cependant levé, lundi, l'alerte orange qui concernait douze départements en début de journée. À Belle-Ile, dans le Morbihan, le corps d'une femme d'une cinquantaine d'années a été retrouvé lundi en fin d'après-midi. Elle avait été emportée par une lame quelques heures plus tôt dans le sud-ouest de la ville.

Dans ces zones, les pompiers sont intervenus après des chutes d'arbres, de branches, de lignes téléphoniques et de lignes électriques, balayés par les vents.

La tempête se déplace vers le nord-est

Après avoir balayé l'ouest de l'Europe, les intempéries ont également frappé plusieurs autres pays, plus au nord-est du continent. Trois personnes sont décédées en Allemagne et deux aux Pays-Bas.

Au Danemark, pays qui essuyait lundi soir le gros de la tempête, un homme a été tué par la chute d'une brique projetée au moment de l'effondrement d'un immeuble à 60 km au nord-ouest de Copenhague.

 

Avec dépêches

Première publication : 28/10/2013

  • INTEMPÉRIES

    Cyclone : En Inde, l'évacuation massive limite le nombre de victimes

    En savoir plus

  • INTEMPÉRIES

    Mexique : les touristes bloqués à Acapulco évacués par la route

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)