Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'invité du jour : Félix Tshisekedi, secrétaire général adjoint de l'UDPS.

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Paris transformé en parc olympique géant

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

geurre en syrie, mossoul, relations russo-américaines Partie 2

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

remaniement ministeriel, brexit, conseil de l'Europe Partie 1

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Pour le président Santos, le désarmement des Farc est un "jour historique"

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Gouvernement Philippe II : les technocrates aux manettes ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Macron, l'Européen

En savoir plus

TECH 24

Passe ton code d'abord !

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Année France-Colombie : le pays andin à l’honneur dans l’Hexagone

En savoir plus

Afrique

Les juges du procès du chef des Frères musulmans se récusent

© AFP | Mohamed Badie, Guide suprême des Frères musulmans

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 29/10/2013

Les trois juges en charge du procès de Mohamed Badie, Guide suprême des Frères musulmans, ont choisi de se récuser. Le chef de l'organisation islamiste est accusé d'"incitation au meurtre" lors des manifestations du 30 juin dernier.

C'est un procès qui s'annonce long et délicat. Les trois juges chargés de statuer sur le sort du Guide suprême des Frères musulmans égyptiens Mohamed Badie, se sont récusés lors de la deuxième audience, mardi 29 octobre. Le président du tribunal Mohamed Fahmy al-Qarmouty a déclaré que les juges "se retirent de cette affaire en raison d'un cas de conscience".

Accusés d'"incitation au meurtre" de manifestants lors de la manifestation anti-Morsi du 30 juin dernier, Mohammed Badie et ses deux adjoints Khairat al-Chater et Rachad Bayoumi n'ont pas été conduit au tribunal, tout comme les 32 autres accusés. Les juges ont toutefois ordonné leur maintien en détention avant de se dessaisir de l'affaire.

Le procès avait déjà été reporté une première fois fin août, car aucun des accusés n'était présent. La justice avait alors sommé la police de présenter les accusés.

(Avec dépêches)

Première publication : 29/10/2013

  • ÉGYPTE

    Mohamed Badie, le Guide suprême "au sourire difficile et à l'esprit rigide"

    En savoir plus

  • ÉGYPTE

    Ajournement du procès des trois principaux chefs des Frères musulmans

    En savoir plus

  • ÉGYPTE

    Égypte : arrestation du guide suprême des Frères musulmans Mohamed Badie

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)