Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

MARDI POLITIQUE

Hortefeux : "Si le président prend de bonnes initiatives pour les collectivités, nous le dirons"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"La bataille des sexes" : l’égalité homme-femme en jeu

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : aux États-Unis, le sort incertain des militaires transgenres

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Chancelière ch. partenaire, et plus si affinités"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Le gouvernement américain tente de bloquer la fusion AT&T - Warner Bros

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La chancelière chancelle"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Allemagne : le crépuscule d'Angela Merkel ?

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Zimbabwe : Robert Mugabe lâché par son parti

En savoir plus

LE DÉBAT

Allemagne : fin du règne pour l'indéboulonnable Merkel ? (partie 2)

En savoir plus

Afrique

Les juges du procès du chef des Frères musulmans se récusent

© AFP | Mohamed Badie, Guide suprême des Frères musulmans

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 29/10/2013

Les trois juges en charge du procès de Mohamed Badie, Guide suprême des Frères musulmans, ont choisi de se récuser. Le chef de l'organisation islamiste est accusé d'"incitation au meurtre" lors des manifestations du 30 juin dernier.

C'est un procès qui s'annonce long et délicat. Les trois juges chargés de statuer sur le sort du Guide suprême des Frères musulmans égyptiens Mohamed Badie, se sont récusés lors de la deuxième audience, mardi 29 octobre. Le président du tribunal Mohamed Fahmy al-Qarmouty a déclaré que les juges "se retirent de cette affaire en raison d'un cas de conscience".

Accusés d'"incitation au meurtre" de manifestants lors de la manifestation anti-Morsi du 30 juin dernier, Mohammed Badie et ses deux adjoints Khairat al-Chater et Rachad Bayoumi n'ont pas été conduit au tribunal, tout comme les 32 autres accusés. Les juges ont toutefois ordonné leur maintien en détention avant de se dessaisir de l'affaire.

Le procès avait déjà été reporté une première fois fin août, car aucun des accusés n'était présent. La justice avait alors sommé la police de présenter les accusés.

(Avec dépêches)

Première publication : 29/10/2013

  • ÉGYPTE

    Mohamed Badie, le Guide suprême "au sourire difficile et à l'esprit rigide"

    En savoir plus

  • ÉGYPTE

    Ajournement du procès des trois principaux chefs des Frères musulmans

    En savoir plus

  • ÉGYPTE

    Égypte : arrestation du guide suprême des Frères musulmans Mohamed Badie

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)