Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Les mutins du PS défient Valls"

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Présidentielle algérienne: Abdelaziz Bouteflika vote en fauteuil roulant

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Bouteflika dans un fauteuil

En savoir plus

DÉBAT

Présidentielle en Algérie : un vote, quels changements ? (Partie 1)

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Guillaume Poitrinal, co-président du conseil de la simplification

En savoir plus

FOCUS

Bitcoin, une révolution monétaire?

En savoir plus

SUR LE NET

Nigeria : les internautes mobilisés contre les violences

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sur les traces d'Agatha Christie : l'Orient Express fait escale à Paris

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Mansouria Mokhefi, spécialiste de l’Algérie

En savoir plus

  • En direct : l'Algérie attend les résultats d'un scrutin déjà contesté

    En savoir plus

  • Au moins 20 morts dans l'attaque d’une base de l’ONU au Soudan du Sud

    En savoir plus

  • Mort de Gabriel Garcia Marquez, géant de la littérature sud-américaine

    En savoir plus

  • Cinq humanitaires maliens libérés par des troupes françaises

    En savoir plus

  • Le virus Ebola présent en Guinée et au Liberia est issu d'une nouvelle souche

    En savoir plus

  • À Genève, un accord commun conclu pour une issue à la crise ukrainienne

    En savoir plus

  • En images : un condamné à mort iranien gracié par la mère de sa victime

    En savoir plus

  • Les oranges de Floride victimes d'une bactérie, le prix du jus s'envole

    En savoir plus

  • Un conseiller de François Hollande épinglé pour ses conflits d'intérêts

    En savoir plus

  • Le 67e Festival de Cannes signe le retour de Jean-Luc Godard

    En savoir plus

  • La justice sénégalaise décide du maintien de Karim Wade en détention

    En savoir plus

  • En images : mince espoir de retrouver des survivants du ferry en Corée du Sud

    En savoir plus

  • Étape cruciale des élections législatives en Inde

    En savoir plus

  • Coupe du Roi : le Real Madrid enfonce le FC Barcelone

    En savoir plus

  • Jacques Servier, le père du Mediator, est décédé

    En savoir plus

  • Vidéo : les Algérois partagés entre fatalisme et peur de l’avenir

    En savoir plus

  • RD Congo : qui en veut au directeur du parc des Virunga, blessé par balles ?

    En savoir plus

  • Transfert d'argent : l'Afrique perd près de 2 milliards de dollars par an

    En savoir plus

EUROPE

Le Sénat américain veut réexaminer les méthodes d'espionnage

© AFP

Vidéo par Antoine MARIOTTI

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 29/10/2013

La responsable de la commission du Renseignement au Sénat américain prône une refonte des opérations d’espionnage après les révélations sur les écoutes de dirigeants européens par l'Agence nationale de sécurité (NSA).

L’onde de choc des révélations sur le programme d’espionnage de la NSA en Europe a atteint le Sénat américain, lundi 28 octobre, avec l’annonce par la responsable de la commission du Renseignement d’un "réexamen majeur de tous les programmes d’espionnage". La sénatrice démocrate Dianne Feinstein s’est également déclarée "farouchement opposée" à l'espionnage de dirigeants alliés des États-Unis.

Plusieurs hauts dirigeants du renseignement américain, dont le directeur de l’Agence nationale de la sécurité, doivent être entendus mardi par une commission de la Chambre des représentants après l’indignation provoquée par les récentes révélations sur la surveillance menée par la NSA.

Le directeur général de l’agence, Keith Alexander, son adjoint Chris Inglis, le directeur du renseignement américain, James Clapper, et le vice-ministre de la Justice, James Cole, seront entendus à partir de 13h30 (17h30 GMT) lors d’une audience publique devant la commission du renseignement de la Chambre des représentants.

Source: REUTERS

"Il m'apparaît clairement que certaines activités de surveillance ont été menées pendant plus de 10 ans sans que la commission sénatoriale sur le Renseignement n'en soit informée de manière satisfaisante", a déclaré la démocrate. "Le Congrès a besoin de savoir exactement ce que notre communauté du renseignement fait, a-t-elle ajouté. À ce titre, la commission va lancer un réexamen majeur de tous les programmes d'espionnage."

"En ce qui concerne la collecte de renseignements sur les dirigeants des alliés des États-Unis - dont la France, l'Espagne, le Mexique et l'Allemagne - je le dis sans équivoque : j'y suis farouchement opposée."

Relations diplomatiques empoisonnées

"À moins que les États-Unis ne soient engagés dans un conflit avec un pays ou qu'il y ait un besoin urgent pour ce type de surveillance, je ne pense pas que les États-Unis devraient recueillir des données sur les appels téléphoniques ou les emails de présidents ou de Premiers ministres amis", a poursuivi l'influente sénatrice démocrate.

"D'après les éléments dont je dispose, le président Obama n'était pas informé du fait que les communications de la chancelière Angela Merkel étaient recueillies depuis 2002. C'est un gros problème", a-t-elle ajouté.

La tempête provoquée par une cascade de révélations sur les écoutes de l'Agence nationale de sécurité (NSA) en Europe n'avait pas faibli lundi en Espagne, où selon le quotidien espagnol "El Mundo", plus de 60 millions d'appels téléphoniques ont été espionnés en un mois, mais aussi en Allemagne, où les révélations sur l'espionnage présumé d'un téléphone portable de la chancelière ont créé un choc.

Réagissant aux déclarations de Dianne Feinstein, la Maison Blanche s'est contentée de déclarer qu'elle était en contact "régulier" avec elle.

Avec dépêches

Première publication : 29/10/2013

  • DÉFENSE

    Le caillou, prochaine arme d'espionnage des États-Unis ?

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Espionnage : "La NSA a sauvé des milliers de vies à travers l’Europe"

    En savoir plus

  • ESPIONNAGE - NSA

    À Washington, des manifestants demandent de "débrancher Big Brother"

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)