Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

La sentence de Pistorius est-elle "satisfaisante" ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Prisonnier Pistorius"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Mort d'un patron baroque"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Quel(s) patron(s) pour Total ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Christophe de Margerie, entre hommages et polémiques

En savoir plus

DÉBAT

Les patrons de l'énergie française à l'heure de la transition

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ebola : le Nigeria n'est plus touché par l'épidémie

En savoir plus

FOCUS

Londres, capitale des ultra-riches

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

France - Allemagne : vers un accord sur l'investissement

En savoir plus

Afrique

Otages français libérés au Niger : pas d'"assaut" ni "rançon", selon Le Drian

© AFP | Thierry Dol (à g.) et Daniel Larribe (à d.), à l'aéroport de Niamey.

Vidéo par France 2

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 29/10/2013

Après plus de trois ans de captivité, les quatre Français d’Areva, enlevés par Al-Qaïda au Maghreb islamique à Arlit, au Niger, ont été libérés. Il sont attendus mercredi à Paris. Revivez les derniers événements sur notre Liveblogging.

  • Les quatre employés d’Areva Thierry Dol, Daniel Larribe, Pierre Legrand et Marc Féret ont recouvré la liberté, mardi 29 octobre, après plus de trois ans de captivité. Ils avaient été enlevés le 16 septembre 2010 à Arlit, un site d'extraction d'uranium, dans le nord du Niger, par Al-Qaïda au Maghreb islamique.
     
  • L’annonce, effectuée depuis la Slovaquie par François Hollande en fin d’après-midi (heure de Paris), a été confirmée par Laurent Fabius, ministre français des Affaires étrangères et Jean-Yves Le Drian, ministre français de la Défense. Tous ont souligné l’importance de l’implication du président du Niger, Mahamadou Issoufou.
     
  • Les quatre otages, qui vont passer la nuit à Niamey avant d’être rapatriés mercredi en France, sont amaigris mais en bonne santé, ont confirmé plusieurs sources. François Hollande accueillera les quatre Français en fin de matinée à l'aéroport de Villacoublay (Yvelines).
     
  • Les deux ministres français, dépêchés sur place, ont insisté sur le fait que cette libération n’avait été obtenue ni par la force ni par le versement d’une rançon. Jean-Yves Le Drian a assuré qu'il n'y a avait eu ni "assaut" ni "rançon".
     
  • Laurent Fabius a par ailleurs précisé à l’AFP que les otages français avaient été récupérés au Mali. Une information confirmée par le président nigérien.

Revivez les derniers événements sur notre Liveblogging.

 



Pour suivre notre liveblogging sur mobiles et tablettes, cliquez ici.

Première publication : 29/10/2013

  • SAHEL

    Niger : les quatre otages français d’Areva ont été libérés

    En savoir plus

  • FRANCE

    Aqmi diffuse une vidéo "crédible" des quatre Français otages au Sahel

    En savoir plus

  • FRANCE

    Marche symbolique pour les trois ans de captivité des otages français d'Arlit

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)