Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Rentrée des classes en France : le système éducatif français est-il mauvais élève ?

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Un accord pour rétablir le Parlement du Lesotho

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Affaire Kayumba : quatre accusés reconnus coupables de tentative de meurtre

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Abbas Araghchi, vice-ministre iranien des Affaires étrangères

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Sarkozy le retour?

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Le meilleur des Observateurs cette année !

En savoir plus

FOCUS

L'État islamique déclare la guerre de l'eau en Irak

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Peine perdue" d'Olivier Adam, la trentaine à la dérive

En savoir plus

REPORTERS

Pakistan : Imran Khan, des terrains de cricket à la politique

En savoir plus

  • Steven Sotloff, un passionné du monde arabe tombé entre les griffes de l'EI

    En savoir plus

  • Vidéo : un convoi de l'armée ukrainienne détruit dans l'est de l'Ukraine

    En savoir plus

  • Europe : Moscovici, un sous-commissaire pour la France ?

    En savoir plus

  • Pôle emploi : Rebsamen se défend de vouloir "stigmatiser" les chômeurs

    En savoir plus

  • L'EI revendique dans une vidéo la décapitation d'un second journaliste américain

    En savoir plus

  • Ligue 1 : Falcao fait ses valises, à quoi joue Monaco?

    En savoir plus

  • Les photos volées de Jennifer Lawrence sont aussi gênantes pour Apple

    En savoir plus

  • Nord-Mali : quatre casques bleus tués par l'explosion d'une mine près de Kidal

    En savoir plus

  • En images : Falcao, James, Di Maria, Suarez... les plus gros transferts de l’été

    En savoir plus

  • "Peine perdue" d'Olivier Adam, la trentaine à la dérive

    En savoir plus

  • Un député tunisien échappe à une tentative d'assassinat

    En savoir plus

  • Le président du Yémen annonce un "gouvernement d'union nationale"

    En savoir plus

  • L'Otan menace de déployer une force de réaction rapide en Europe de l'Est

    En savoir plus

  • VTC : la justice interdit à Uber d'exercer en Allemagne

    En savoir plus

  • L’armée irakienne poursuit son offensive, l’EI recule

    En savoir plus

  • À Saint-Nazaire, les Mistral voguent vers leur destin russe

    En savoir plus

SPORT

Rafael Nadal : "Je suis très content de revenir à Paris-Bercy"

© FFT

Texte par Sylvain MORNET

Dernière modification : 30/10/2013

Après quatre ans d'absence, l’Espagnol Rafael Nadal retrouve jeudi le tournoi de Paris-Bercy face à son compatriote Marcel Granollers. Le numéro un mondial qui ne s’est jamais imposé au Palais omnisports se dit "excité" à l’idée de jouer à Paris.

Quatre ans après, Rafael Nadal est de retour ! L’Espagnol, dont la dernière participation au Masters de Paris-Bercy remonte à 2009, effectue son "come-back" au Palais omnisports de Paris-Bercy (POPB).

"Je suis très content de revenir à Paris. C’est un grand tournoi et je suis triste de ne pas avoir pu venir ces quatre dernières années", a indiqué devant la presse le numéro un mondial qui ne s’est jamais imposé à Bercy. "Quelque soit le tournoi, je joue avec la même motivation. Peu importe que je l'aie gagné deux, cinq ou zéro fois. Chaque tournoi est important, mais Paris, c’est la ville qui représente le plus pour moi dans le monde", a ajouté l’octuple vainqueur de Roland-Garros.

En cas de succès dimanche, le Majorquin pourrait devenir le premier joueur à remporter six Masters 1000 dans la même saison, après ses succès à Indian Wells, Madrid, Rome, Montréal et Cincinnati. Une victoire lui assurerait également la place de numéro un mondial à l’issue de la saison. Une situation qui ne l’emballe pas plus que ça.

"Mon but ce n’est pas être numéro un, c’est de finir la saison sans blessure. Ce qui me rend heureux, c’est de pouvoir aller sur le court tous les jours en bonne santé", explique Nadal. Je veux bien terminer cette saison. Si je joue bien je finirais numéro un, mais si ce n’est pas le cas cela ne changera pas le fait que c’est la meilleure saison de ma carrière."

"Tout ce qui m’est arrivé, c’est plus que je ne l’aurais rêvé"

Finaliste à Bercy en 2007, Rafael Nadal est constamment sur le qui-vive en ce qui concerne sa santé depuis qu’un genou douloureux l’a privé de sept mois de compétition de juin 2012 à février 2013. Revenu sur le circuit, le Majorquin a disputé 13 finales en 15 tournois et s’est d’adjugé dix trophées, donc cinq dans la catégorie Masters 1000. Il a également remporté cette saison son 13e titre du Grand Chelem à l’US Open et n’est plus qu’à quatre longueurs du record de Roger Federer.

"Tout ce qui m’est arrivé, c’est plus que je ne l’aurais rêvé il y a dix mois. Je sais que je peux bien faire dans ce Masters de Paris-Bercy. Je ne me sens pas épuisé. Je suis détendu, content d’être là."

Après Bercy, Rafael Nadal va disputer à partir de lundi à Londres le dernier tournoi de la saison, le Masters qui réunit les huit meilleurs joueurs du monde. Une échéance également importante pour l’Espagnol. "Ce n’est pas l’idéal de jouer ces deux tournois l’un après l’autre, mais j’aimerais vraiment terminer cette année, mieux que les précédentes. Le Masters de Londres est important. Je n'ai jamais vraiment eu la chance de bien y jouer, sauf en 2010 [finale perdue face à Roger Federer]. Les autres années, ce n'était pas bon. J'espère que cela changera cette année."

Masters Paris-Bercy 2013

Première publication : 29/10/2013

  • TENNIS

    Masters Paris-Bercy : la belle histoire de Pierre-Hugues Herbert

    En savoir plus

  • TENNIS

    Masters Paris-Bercy : Benoît Paire fustige un public "d'abrutis"

    En savoir plus

  • TENNIS

    Masters Paris-Bercy : show devant !

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)