Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

MODE

Paris, Haute Couture automne-hiver 2014-2015.

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Vers une offensive terrestre sur Gaza ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

#ActuElles

Suède : un modèle de parité ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

UE - USA : la guerre économique est-elle déclarée ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

UMP et PS sous tension

En savoir plus

  • Nouvelle journée de raids israéliens sur Gaza

    En savoir plus

  • Fin du cauchemar pour le Brésil battu par les Pays-Bas (3-0)

    En savoir plus

  • Présidentielle afghane : les candidats s'accordent sur un audit des votes

    En savoir plus

  • "Boules puantes" et règlements de compte : la débandade de l’UMP

    En savoir plus

  • Violents combats pour le contrôle d'une base au nord-est de Bagdad

    En savoir plus

  • "Wissous plage" : l’interdiction du port du voile attaquée en justice

    En savoir plus

  • Au Caire, juifs, chrétiens et musulmans célèbrent ensemble la rupture du jeûne

    En savoir plus

  • Vidéo : à Casablanca, trois immeubles s'effondrent sur leurs habitants

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : le Français Blel Kadri remporte la 8e étape

    En savoir plus

  • Décès de Tommy Ramone, le dernier survivant des Ramones

    En savoir plus

  • L'armée ukrainienne essuie de lourdes pertes, Donetsk devient ville fantôme

    En savoir plus

  • Vidéo : les habitants de Rafah pris au piège des raids israéliens

    En savoir plus

  • En mal de soutien, Vladimir Poutine rencontre Fidel Castro à Cuba

    En savoir plus

  • Brève alerte au tsunami après un fort séisme au Japon

    En savoir plus

  • Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

    En savoir plus

  • Défilé du 14-Juillet : la présence de soldats algériens fait polémique à Alger

    En savoir plus

  • "Fais tes prières, je vais te tuer" : Amnesty dénonce la torture dans l'est ukrainien

    En savoir plus

  • Gaza : seule une solution politique peut garantir la sécurité d’Israël

    En savoir plus

Afrique

Ex-otages d’Arlit : "Pas d’argent public versé", martèle Fabius

© AFP

Vidéo par FRANCE 24

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 31/10/2013

Sur le plateau du journal de 20h de TF1, le ministre des Affaires étrangères, Laurent Fabius, a assuré qu’il n’y avait pas eu "d’argent public versé" pour libérer les quatre ex-otages d'Arlit, confirmant ainsi ses propos de la veille.

Interrogé par la chaîne télévisée TF1, au lendemain de la libération des ex-otages d’Arlit, le ministre français des Affaires étrangères, Laurent Fabius, a martelé qu’il y avait pas eu "d’argent public versé" pour obtenir la libération des quatre employés d’Areva.

Il ne s’est toutefois pas prononcé sur l’éventualité d’une contrepartie financière versée par un acteur privé.

"Pour ce qui dépend de l'État français, il n'y a pas d'argent versé", a déclaré Laurent Fabius sur le plateau de la chaîne. Interrogé sur une rançon payée par de l'argent "privé", il a simplement répondu: "pas d'argent public versé".

Selon une source proche des négociateurs nigériens, entre 20 et 25 millions d'euros auraient cependant été versés afin d’obtenir leur libération. Par ailleurs, une source touareg a affirmé à l’AFP, que l'impunité aurait été garantie au chef du groupe islamiste armé Ansar Dine, Iyad Ag Ghaly.

Avec dépêches

Première publication : 30/10/2013

  • NIGER

    Otages français libérés au Niger : pas d'"assaut" ni "rançon", selon Le Drian

    En savoir plus

  • NIGER - FRANCE

    Qui sont les quatre otages français libérés au Niger ?

    En savoir plus

  • NIGER - FRANCE

    Les ex-otages d'Arlit de retour en France après plus de trois ans de captivité

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)