Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

MARDI POLITIQUE

Florian Philippot : "La refondation du FN se passe assez mal"

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

François Kalfon : "On peut faire de la politique en dehors du 7e arrondissement de Paris"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Marc Dugain explore la face sombre de l'Amérique des Kennedy

En savoir plus

FOCUS

Un an après les JO, Rio de Janeiro gangrenée par la crise et la violence

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Waszczykowski : "Les mots de Macron envers la Pologne n'étaient pas nécessaires"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

ONU : comment l'organisation est-elle financée ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Baptêmes du feu à l'ONU"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Il y a trop de murs, les gens ne se parlent plus"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

L'ouragan Maria frappe les Antilles

En savoir plus

Afrique

Les dépouilles de 87 migrants retrouvées dans le désert nigérien

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 30/10/2013

Les dépouilles de 87 migrants ont été récupérées par l’armée nigérienne, mercredi, à proximité de la frontière avec l’Algérie. Parmi les cadavres, sept hommes, 32 femmes et 48 enfants.

Les corps de 87 migrants ont été retrouvés, mercredi 30 octobre, à une dizaine de kilomètres de la frontière algérienne, dans le désert nigérien, selon plusieurs sources.

Ces cadavres – sept hommes, 32 femmes et 48 enfants – s'ajoutent à ceux des cinq femmes et fillettes, dont les dépouilles avaient été récupérées auparavant par l'armée nigérienne. Elles appartenaient au même groupe de clandestins, a expliqué une source sécuritaire haut placée.

Ces migrants sont décédés début octobre au cours d’un voyage tragique vers l'Algérie, qui avait débuté fin septembre, explique cette même source. Ce bilan a été confirmé par Almoustapha Alhacen, responsable de l'ONG Aghir In'man, qui s'est déplacé sur les lieux du drame pour chercher les dépouilles.

"Les corps étaient décomposés, c'était horrible. Nous les avons trouvés en divers endroits, dans un rayon de 20 kilomètres, et en petits groupes : souvent sous des arbres, ou en plein soleil. Parfois une mère et ses enfants, parfois des enfants seuls", a déclaré Almoustapha Alhacen.

Lundi, les autorités locales nigériennes avaient déjà annoncé le décès d'au moins 35 personnes, mortes de déshydratation, alors qu'elles tentaient d'atteindre l'Algérie.

Selon la source sécuritaire, contactée par l’AFP, 21 clandestins ont survécu, parmi lesquels "un homme qui a parcouru 83 km à pied pour gagner Arlit" [nord du Niger], et "une femme qui a été ramenée à Arlit par un chauffeur, qui l'a croisée dans le désert".

Dix-neuf autres migrants ont été emmenés à Tamanrasset, dans le sud de l'Algérie, avant d'être rapatriés au Niger, a précisé cette source.

Avec dépêches

Première publication : 30/10/2013

  • ÉGYPTE

    Au moins 12 migrants périssent dans un naufrage au large de l'Égypte

    En savoir plus

  • REPORTAGE

    La Libye dépassée par le flux de migrants africains vers l’Europe

    En savoir plus

  • AUSTRALIE

    Le gouvernement australien critiqué après un nouveau naufrage de migrants

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)