Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'invité: Colonel Badjeck, porte-parole du ministère de la défense camerounais

En savoir plus

MODE

Paris, Haute Couture automne-hiver 2014-2015.

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Vers une offensive terrestre sur Gaza ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

#ActuElles

Suède : un modèle de parité ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

UE - USA : la guerre économique est-elle déclarée ?

En savoir plus

  • Gaza : des frappes israéliennes "sans précédent" depuis le début du conflit

    En savoir plus

  • Fin de Serval au Mali, lancement de l’opération "Barkhane" au Sahel

    En savoir plus

  • Alejandro Sabella, un "Mister Nobody" au sommet du foot argentin

    En savoir plus

  • Combats entre milices libyennes autour de l'aéroport de Tripoli

    En savoir plus

  • Nouvelle humiliation pour le Brésil battu par les Pays-Bas (3-0)

    En savoir plus

  • "Wissous plage" : l’interdiction du port du voile suspendue par la justice

    En savoir plus

  • Journée la plus meurtrière à Gaza depuis le début l'opération israélienne

    En savoir plus

  • Présidentielle afghane : les candidats s'accordent sur un audit des votes

    En savoir plus

  • "Boules puantes" et règlements de compte : la débandade de l’UMP

    En savoir plus

  • Au Caire, juifs, chrétiens et musulmans célèbrent ensemble la rupture du jeûne

    En savoir plus

  • Vidéo : à Casablanca, trois immeubles s'effondrent sur leurs habitants

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : le Français Blel Kadri remporte la 8e étape

    En savoir plus

  • Décès de Tommy Ramone, le dernier survivant des Ramones

    En savoir plus

  • L'armée ukrainienne essuie de lourdes pertes, Donetsk devient ville fantôme

    En savoir plus

  • Vidéo : les habitants de Rafah pris au piège des raids israéliens

    En savoir plus

  • En mal de soutien, Vladimir Poutine rencontre Fidel Castro à Cuba

    En savoir plus

  • Brève alerte au tsunami après un fort séisme au Japon

    En savoir plus

  • Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

    En savoir plus

  • Défilé du 14-Juillet : la présence de soldats algériens fait polémique à Alger

    En savoir plus

  • "Fais tes prières, je vais te tuer" : Amnesty dénonce la torture dans l'est ukrainien

    En savoir plus

Economie

La crise d'adolescence de Facebook

© AFP

Texte par Sébastian SEIBT

Dernière modification : 31/10/2013

Le géant des réseaux sociaux Facebook a dévoilé, ce mardi, un chiffre d'affaires qui, pour la première fois, dépasse les deux milliards de dollars. Mais les adolescents sont de moins en moins nombreux à utiliser le service.

Plus de pubs, moins d'ados. Facebook a dévoilé, mardi 30 octobre, ses résultats financiers pour le troisième trimestre. Et ils sont bons... en apparence. 

Le numéro 1 des réseaux sociaux dans le monde - avec plus d'un milliard d'utilisateurs - a connu une progression de 60 % de son chiffre d'affaires sur cette période. Pour la première fois, il atteint les deux milliards de dollars. Un succès qui est, essentiellement, dû à la progression des révenus publicitaires qui ont bondi de 66 % sur le troisième trimestre et ont rapporté 1,8 milliard de dollars à Facebook.

Mark Zuckerberg, le PDG du groupe californien, a pu se réjouir que cette progression provienne en grande partie de l'application mobile de Facebook, qui avait un temps été dépeinte comme le talon d'achille de la société. Les smartphones rapportent, dorénavant, 48 % des révenus publicitaires de la marque, soit une augmentation de 19 % par rapport à la même période l'année dernière.

Les adolescents moins impliqués

Pourtant, dans les échanges électroniques à Wall Street après la clôture de la Bourse, l'action du géant de l'Internet chutait de plus d'1%. Les investisseurs se sont, en fait, montrés inquiets de deux tendances qui pourraient ralentir la croissance de Facebook.

Le principal problème est que le réseau social subit une crise d'adolescent. "Le nombre de jeunes inscrits à Facebook est stable, mais nous constatons une baisse de leur utilisation quotidienne", a reconnu David Ebersman, directeur financier du groupe. C'est la première fois que la société admet que les jeunes commencent à se désintéresser d'un réseau social qui, pourtant, avait été conçu pour eux à l'origine.

Autre souci : Facebook ne peut pas indéfiniment augmenter le nombre de publicités sur les pages des utilisateurs "sans que cela ne [les] irrite", a expliqué Mark Zuckerberg. Une précision qui, aux yeux des investisseurs, se traduit par le fait que les revenus publicitaires pourraient ralentir.  Problème : le réseau social n'a pas encore défini d'autres sources de rentrée d'argent suffisament importantes pour prendre le relais en cas de ralentissement de la croissance publicitaire.

Première publication : 31/10/2013

  • INTERNET

    Entrée en Bourse : comment Twitter compte éviter les erreurs de Facebook

    En savoir plus

  • TECHNOLOGIES

    Zuckerberg, le philanthrope intéressé qui voulait connecter les pauvres

    En savoir plus

  • INTERNET

    L'action Facebook s'envole en Bourse dopée par de bons résultats financiers

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)