Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'invité: Colonel Badjeck, porte-parole du ministère de la défense camerounais

En savoir plus

MODE

Paris, Haute Couture automne-hiver 2014-2015.

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Vers une offensive terrestre sur Gaza ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

#ActuElles

Suède : un modèle de parité ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

UE - USA : la guerre économique est-elle déclarée ?

En savoir plus

  • Première incursion terrestre d’un commando israélien à Gaza

    En savoir plus

  • Nouvelle humiliation pour le Brésil battu par les Pays-Bas (3-0)

    En savoir plus

  • Alejandro Sabella, un mister nobody au sommet du foot argentin

    En savoir plus

  • Nouvelle journée de raids israéliens sur Gaza

    En savoir plus

  • Présidentielle afghane : les candidats s'accordent sur un audit des votes

    En savoir plus

  • "Boules puantes" et règlements de compte : la débandade de l’UMP

    En savoir plus

  • Violents combats pour le contrôle d'une base au nord-est de Bagdad

    En savoir plus

  • "Wissous plage" : l’interdiction du port du voile attaquée en justice

    En savoir plus

  • Au Caire, juifs, chrétiens et musulmans célèbrent ensemble la rupture du jeûne

    En savoir plus

  • Vidéo : à Casablanca, trois immeubles s'effondrent sur leurs habitants

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : le Français Blel Kadri remporte la 8e étape

    En savoir plus

  • Décès de Tommy Ramone, le dernier survivant des Ramones

    En savoir plus

  • L'armée ukrainienne essuie de lourdes pertes, Donetsk devient ville fantôme

    En savoir plus

  • Vidéo : les habitants de Rafah pris au piège des raids israéliens

    En savoir plus

  • En mal de soutien, Vladimir Poutine rencontre Fidel Castro à Cuba

    En savoir plus

  • Brève alerte au tsunami après un fort séisme au Japon

    En savoir plus

  • Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

    En savoir plus

  • Défilé du 14-Juillet : la présence de soldats algériens fait polémique à Alger

    En savoir plus

  • "Fais tes prières, je vais te tuer" : Amnesty dénonce la torture dans l'est ukrainien

    En savoir plus

  • Gaza : seule une solution politique peut garantir la sécurité d’Israël

    En savoir plus

Amériques

Un mort dans la fusillade de l'aéroport de Los Angeles

© AFP

Vidéo par FRANCE 24

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 02/11/2013

Un homme a ouvert le feu vendredi au terminal 3 de l'aéroport de Los Angeles, faisant un mort et deux blessés. Le trafic aérien a été suspendu et les voyageurs évacués.

Un homme armé d'un fusil d'assaut a ouvert le feu vendredi 1er novembre à l'aéroport international de Los Angeles tuant un agent de sécurité et blessant plusieurs personnes.

Le tireur, identifié par le FBI comme Paul Anthony Ciancia, un habitant de Los Angeles âgé de 23 ans et originaire du New Jersey (nord-est), a fait irruption dans le terminal 3 de l'aéroport à 9H20 (16H20 GMT) armé d'un fusil d'assaut et a commencé à tirer sur les passagers.

Le tireur avait planifié un massacre

Il a réussi à passer le contrôle et à pénétrer dans la zone d'embarquement avant d'être pris en chasse par la police. Blessé dans un échange de tirs avec les officiers, il a été arrêté et évacué dans un hôpital dans un état critique.

Les télévisions ont montré des images de panique et de chaos pendant et après la

fusillade, les passagers se jetant par terre ou essayant de se protéger des balles derrière leurs bagages.

La personne décédée est un agent de sécurité de l'agence américaine de sécurité des transports (TSA), qui a succombé à ses blessures à l'hôpital en fin de matinée. Sept personnes au total ont été blessées, dont six ont été hospitalisées. Mais selon le maire de Los Angeles, Eric Garcetti, le tireur avait planifié un véritable massacre.

C'est la première fois qu'un agent de la TSA est tué en service, depuis la création de cette agence fédérale après les attentats du 11-Septembre.

"Il avait plus de 100 cartouches de munitions, qui auraient littéralement pu tuer toutes les personnes qui se trouvaient dans le terminal aujourd'hui", a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse.

Déception vis-à-vis du gouvernement

Le motif de la fusillade restait inconnu. Dans un communiqué, le FBI a indiqué qu'il était "prématuré pour l'instant de commenter les motivations" du tireur et que les enquêteurs "n'écartaient pas ni ne retenaient la piste terroriste".

L'homme aurait également pu avoir une rancune envers la TSA. Selon la chaîne NBC, le tireur présumé aurait des liens avec la TSA et visait spécifiquement ses agents -- une information non confirmée par l'agence.

Selon le quotidien Los Angeles Times, il braquait son arme sur les passagers et leur demandait s'"ils étaient de la TSA". Si la réponse était non, il poursuivait sa route, a indiqué le Los Angeles Times, citant des témoins indiquant qu'il avait maudit la TSA à plusieurs reprises.

La police a trouvé sur le tireur une note faisant état de "déception vis-à-vis du gouvernement", selon le quotidien, citant un responsable. Des amis et des membres de la famille du tireur ont indiqué qu'il pourrait avoir des tendances suicidaires, a ajouté le Los Angeles Times.

Washington "préoccupé"

"À l'heure actuelle, nous pensons qu'il s'agissait d'un tireur isolé" et "c'était la seule personne armée dans cet incident", a déclaré à la presse le chef de la police de l'aéroport, Patrick Gannon. "Tout le monde a commencé à courir"

Le président Barack Obama a déclaré depuis la Maison Blanche : "Évidemment, nous suivons la situation et nous sommes préoccupés".

La fusillade a fortement perturbé le trafic aérien. Quelque 750 vols ont été affectés, dont 50 déroutés vers des aéroports voisins. Les autres ont été cloués au sol à Los Angeles -- troisième aéroport du pays en termes de passagers transportés -- ou dans leur aéroport d'origine.

Selon le magazine Variety, un épisode de la série télévisée à succès "Mad Men" était en tournage dans le terminal 4 de l'aéroport.

La dernière fusillade à l'aéroport de Los Angeles remonte à 2002, quand un tireur d'origine égyptienne avait ouvert le feu sur un comptoir de la compagnie israélienne El Al, faisant deux morts et plusieurs blessés. Le tireur avait été abattu par un agent de sécurité de la compagnie.

Avec dépêches


Première publication : 01/11/2013

  • ÉTATS-UNIS

    À Washington, course-poursuite mortelle près du Capitole

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Fusillade de Fort Hood : ouverture du procès de Nidal Hasan, le tueur présumé

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Le Sénat américain vote l'ouverture du débat sur les armes à feu

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)