Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Virus Ebola en Afrique de l'Ouest : comment vaincre cette épidémie sans précédent ?

En savoir plus

DÉBAT

Israël - Gaza : l'espoir de trêve évanoui ?

En savoir plus

FOCUS

États-Unis : les prisons californiennes surpeuplées

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

La Russie sanctionnée

En savoir plus

DÉBAT

Moscou sanctionnée par l'UE : Poutine peut-il plier ?

En savoir plus

DÉBAT

Chrétiens d'Irak : "Il faut les aider à rester dans leur pays"

En savoir plus

SUR LE NET

Conflit à Gaza : des célébrités créent la polémique

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Gaza : l'Aïd sur fond de guerre

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Punition collective"

En savoir plus

  • En Chine, un scandale alimentaire chasse l’autre

    En savoir plus

  • Journée sanglante à Gaza en dépit d’une courte trêve humanitaire

    En savoir plus

  • Otages : la France, premier banquier des djihadistes d’Al-Qaïda

    En savoir plus

  • Nigeria : nouvel attentat-suicide perpétré par une femme à Kano

    En savoir plus

  • Moscou répond aux sanctions en menaçant l’UE et les États-Unis

    En savoir plus

  • Ebola : "Les personnes traitées rapidement peuvent en guérir"

    En savoir plus

  • Nemmouche inculpé pour “assassinat dans un contexte terroriste”

    En savoir plus

  • Transferts : deux champions du monde français signent en Inde

    En savoir plus

  • Ces politiques qui ne jurent plus que par Jean Jaurès...

    En savoir plus

  • Paris évacue des ressortissants français et britanniques de Libye

    En savoir plus

  • Résultats encore décevants pour Nintendo

    En savoir plus

  • Le Hamas diffuse la vidéo d'une opération commando meurtrière en Israël

    En savoir plus

  • Le grand bond en avant de la croissance américaine

    En savoir plus

  • Chrétiens d'Irak : "Il faut les aider à rester dans leur pays"

    En savoir plus

  • "Exodus" : la superproduction biblique 100 % héros blancs

    En savoir plus

  • Les deux derniers plus hauts responsables khmers rouges jugés pour génocide

    En savoir plus

  • À Benghazi, une importante base militaire tombe aux mains des islamistes

    En savoir plus

  • Troisième mission de l'année réussie pour une Ariane 5

    En savoir plus

EUROPE

Fusillade meurtrière à proximité d’un local néonazi à Athènes

© AFP

Vidéo par Alexia KEFALAS

Texte par Yann BUXEDA

Dernière modification : 02/11/2013

Deux membres du parti grec Aube dorée ont été abattus dans une fusillade, vendredi soir, devant le siège du parti néonazi à Athènes. Les coups de feu ont été tirés par deux personnes qui ont fui à bord d’une moto.

Deux personnes à bord d’une moto ont tiré des coups de feu, vendredi 1er novembre au soir, en direction d’un local du parti néonazi grec, Aube dorée. La fusillade, qui s’est déroulée dans la banlieue ouest d’Athènes, a provoqué la mort d’au moins deux personnes. Au moins une autre a été grièvement blessée, précisent des sources policières.

La police n'a pour le moment ni donné d’informations sur l’identité des victimes, deux jeunes hommes de 25 et 22 ans, ni donné de précisions sur l'éventuel caractère politique de l’attaque.

Les deux victimes ont chacune été atteintes par trois balles dans la tête et le thorax. L’une d’elles est décédée sur le coup, l’autre a succombé à ses blessures après avoir été transportée à l’hopital, a indiqué le ministère de la Santé.

Un parti dans la tourmente

Selon les premiers éléments tirés de l’enquête de police, les deux agresseurs ont garé leur moto à proximité des locaux d’Aube dorée, et sont descendus à pieds avant d’ouvrir le feu sur leurs victimes à bout portant. Ils ont ensuite pris la fuite à bord de ce même véhicule.

 Le ministre grec de l'Ordre public, Nikos Dendias, a exprimé "sa douleur pour la mort des deux jeunes hommes". "On ne va pas laisser le pays devenir un terrain de règlements de comptes", a-t-il ajouté.

Par ailleurs, Simos Kédikoglou, porte-parole du gouvernement, a martelé que "les assassins seront punis d'une façon implacable".

 Le parti Aube dorée annonce, dans un communiqué publié sur son site Internet, que "cette attaque contre deux jeunes était aveugle", et dénonce le fait que "le gouvernement a refusé d'octroyer une protection policière au parti malgré les menaces" pesant sur certains de ses membres.

Cet incident intervient quelques semaines après que six députés d’Aube dorée ont été inculpés pour participation à une "organisation criminelle". Une offensive qui vise plus largement le parti, dans la tourmente après le meurtre d’un musicien antifasciste par l’un de ses membres.

Avec dépêches

Première publication : 01/11/2013

  • GRÈCE

    Grèce : le parti néonazi Aube dorée ne sera plus financé par l'État

    En savoir plus

  • JUSTICE

    Grèce : le Parlement lève l'immunité de trois députés néonazis

    En savoir plus

  • GRÈCE

    Armes, camps, proxénétisme... les activités criminelles d’Aube dorée

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)