Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Theresa, pas besoin de partir!"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Industrie pharmaceutique : Trump pourrait se montrer plus généreux que prévu

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Et si le Royaume-Uni restait..."

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Thuram : "Il faut comprendre le mécanisme du racisme pour pouvoir le dépasser"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Projet de loi antiterroriste : vers un "état d'urgence light" ?

En savoir plus

LE DÉBAT

Projet de loi antiterroriste : quel équilibre entre sécurité et libertés individuelles ? (partie 2)

En savoir plus

LE DÉBAT

Projet de loi antiterroriste : quel équilibre entre sécurité et libertés individuelles ? (partie 1)

En savoir plus

POLITIQUE

Gouvernement Philippe II : derrière la technique, la politique

En savoir plus

FOCUS

Soudan du Sud : la guerre civile vue de l'intérieur

En savoir plus

SPORT

David Ferrer, le briseur de rêve

© Pierre René-Worms

Texte par Sylvain MORNET

Dernière modification : 02/11/2013

David Ferrer a dominé son compatriote Rafael Nadal en demi-finale du tournoi de Paris-Bercy (6-3, 7-5). Il n’y aura donc pas d’opposition entre les numéros 1 et 2 mondiaux dimanche en finale au POPB. C’est bien Ferrer qui affrontera Djokovic.

Il faut remonter à 1990 pour voir une finale entre les deux meilleurs joueurs mondiaux à Bercy. Une éternité qui ne connaîtra pas d’épilogue dimanche. En effet, si Novak Djokovic (n°2) avait fait l’essentiel face à Roger Federer ce samedi, c’est Rafael Nadal (n°1) qui a buté en demi-finale.

Rafael Nadal dépité par sa défaite en demi-finale
© Pierre René-Worms

Le Majorquin n’a jamais réussi à trouver la solution face à son compatriote David Ferrer, tenant du titre à Bercy. Auteur de 25 fautes directes, Rafael Nadal a cédé en 2 sets et 1h38 de jeu (6-3, 7-5). Le 'taureau de Manacor' n’avait plus perdu face à son compatriote depuis les quarts de finale de l’Open d’Australie en 2011. Il restait même sur 9 succès de suite face à Ferrer et notamment en finale de Roland-Garros cette année.

"J'étais trop lent"

"Je savais ce que j'avais à faire pour le battre, je le connais depuis très longtemps, mais je n'ai pas réussi à le faire", a expliqué le numéro un mondial devant la presse. "Aujourd'hui [samedi NDLR], je n'ai pas eu le temps de préparer les points, j'étais trop lent."

Lent et en manque d’efficacité, Nadal n’a réussi à convertir qu’une seule balle de break sur sept possibles. Trop peu pour troubler David Ferrer en quête d’un doublé à Bercy.

"C'était le meilleur match de ma saison", a déclaré Ferrer à l’issue de la rencontre. "Je suis content de revenir en finale à Bercy. Paris est très spéciale pour moi. J'ai fait ma première finale de Grand Chelem ici et j'ai remporté mon premier Masters 1000."

En finale dimanche, le "Pou" comme il est surnommé sera donc opposé à Novak Djokovic. Au jeu des confrontations directes, le Serbe mène 10 victoires à 5.

Masters Paris-Bercy 2013

Première publication : 02/11/2013

  • TENNIS - MASTERS PARIS-BERCY

    Novak Djokovic plus fort que Roger Federer

    En savoir plus

  • TENNIS - Masters Paris-Bercy

    Richard Gasquet n’a pas fait le poids face à Rafael Nadal

    En savoir plus

  • TENNIS

    Novak Djokovic sans pitié pour Stanislas Wawrinka

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)