Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

À L’AFFICHE !

Christine Salem, la voix du Maloya

En savoir plus

FOCUS

Dans les coulisses du spectacle chorégraphique du 14 juillet

En savoir plus

SUR LE NET

Israël : des selfies dans les abris anti-bombes

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Une mini tournée africaine pour François Hollande

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

14 juillet : célébrations nationales et centenaire de la Grande Guerre

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Lamberto Zannier, secrétaire général de l'OSCE

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Santé : l'Europe perturbée par des substances toxiques

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Raid Fahmi, ex-ministre irakien des Sciences et Technologies

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

  • François Hollande promet des réformes urgentes et des baisses d'impôts

    En savoir plus

  • Défilé du 14-Juillet : "Il n'est jamais trop tard pour rétablir l'histoire"

    En savoir plus

  • Poursuite des raids israéliens à Gaza, les offres de médiation se multiplient

    En savoir plus

  • Disparition de Nadine Gordimer, l'écrivaine nobelisée et anti-apartheid

    En savoir plus

  • En images : les meilleurs moments du Mondial

    En savoir plus

  • À Nice, les rassemblements pro-palestiniens interdits par la préfecture

    En savoir plus

  • Vidéo : le Costa Concordia flotte de nouveau

    En savoir plus

  • Chine : des enfants-ouvriers dans l'usine d'un fournisseur de Samsung

    En savoir plus

  • La banque Citigroup paiera sept milliards de dollars pour éviter un procès

    En savoir plus

  • Scènes de liesse à Berlin, tristesse et violences à Buenos Aires

    En savoir plus

  • À Paris, un rassemblement pro-palestinien entaché de heurts

    En savoir plus

  • Mondial-2014 : le Français Paul Pogba élu meilleur jeune joueur

    En savoir plus

  • L'Allemagne est championne du monde pour la 4e fois de son histoire

    En savoir plus

  • À Vienne, les négociations sur le nucléaire iranien teintées de pessimisme

    En savoir plus

  • La Russie menace l'Ukraine "de conséquences irréversibles"

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : Tony Gallopin endosse le premier maillot jaune français

    En savoir plus

  • Sahara occidental : le torchon brûle entre Rabat et Alger

    En savoir plus

  • Nigeria : le chef de Boko Haram soutient al-Baghdadi, le "calife" de l'EIIL

    En savoir plus

Asie - pacifique

Hakimullah Mehsud inhumé, les Taliban choisissent un successeur

© AFP

Vidéo par Antoine MARIOTTI

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 02/11/2013

Le chef du mouvement des Taliban pakistanais, Hakimullah Mehsud, abattu vendredi par un drone américain au Pakistan, a été inhumé dans la soirée. Les responsables islamistes se réunissent samedi pour lui choisir un successeur.

Les Taliban pakistanais se sont rassemblés samedi 2 novembre à Miranshah, capitale du Nord-Waziristan, pour les funérailles de leur chef Hakimullah Mehsud, tué la veille par un drone américain.

Le numéro un de la rébellion islamiste armée pakistanaise, dont Washington offrait cinq millions de dollars pour toute information permettant sa capture, a été abattu vendredi par un drone dans le village de Dandey Darpakhel, près de Miranshah, capitale du Waziristan du Nord, épicentre de la mouvance djihadiste dans la région.

Le conseil central des Taliban doit se réunir samedi dans un lieu inconnu de la région afin de choisir un successeur à Hakimullah Mehsud, selon des sources au sein de la rébellion.

Dépouille méconnaissable

Des commandants du Tehreek-e-Taliban Pakistan (TTP), un regroupement de factions islamistes armées pakistanaises né en 2007, avaient indiqué vendredi que les funérailles de Mehsud, âgé d'une trentaine d'années, étaient prévues samedi.

Mais elles ont finalement eu lieu vendredi soir en présence de commandants et de partisans dans le village où il a été tué, ont confirmé samedi des sources locales.

Son chauffeur, un garde, un oncle et un autre combattant taliban, tous tués dans la même attaque, ont aussi été inhumés lors de la cérémonie, ont ajouté ces sources, précisant que la dépouille du chef taliban était méconnaissable.

La crainte de représailles

Samedi matin, une dizaine de chefs de tribus et insurgés ont par ailleurs ouvert le feu sur un drone américain qui volait à basse altitude près de Miranshah. "Ils ont tiré à l'arme légère et à la mitrailleuse" sur le drone, a déclaré à l'AFP Tariq Khan un commerçant de Miranshah.

Dans cette ville des zones tribales, près de la frontière afghane, les habitants craignaient samedi d'éventuelles représailles des Taliban après la mort de leur chef.

"Les gens ont peur. La mort de Hakimullah Mehsud a suscité de l'incertitude. Tout le monde parle de la vengeance des Taliban", a ajouté Khan.

Le bazar de Miranshah était par ailleurs ouvert samedi matin, mais déserté par les clients. "Je n'ai pas reçu un seul client de la matinée", a déclaré Nisar Khan Dawar, un épicier local.

Avec dépêches

Première publication : 02/11/2013

  • PAKISTAN

    Les Taliban pakistanais confirment la mort de leur chef Hakimullah Mehsud

    En savoir plus

  • PAKISTAN

    Le chef taliban Hakimullah Mehsud refait surface et menace les États-Unis

    En savoir plus

  • PAKISTAN

    Des Taliban confirmeraient la mort de Hakimullah Mehsud

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)