Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

L'Argentine poussée vers le défaut de paiement

En savoir plus

SUR LE NET

Chine : de faux profils Twitter démasqués

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les cachotteries de Poutine et Merkel"

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Les défis diplomatiques de John Kerry

En savoir plus

DÉBAT

Israël - Gaza : l'espoir de trêve évanoui ?

En savoir plus

DÉBAT

Virus Ebola en Afrique de l'Ouest : comment vaincre cette épidémie sans précédent ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Se battre pour les cendres pour étouffer la braise"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les peoples et le conflit israélo-palestinien

En savoir plus

FOCUS

États-Unis : les prisons californiennes surpeuplées

En savoir plus

  • Ebola : état d'urgence au Sierra Leone, l'inquiétude grandit dans le monde

    En savoir plus

  • L'armée ukrainienne suspend son offensive dans l'Est

    En savoir plus

  • Vidéo : reportage au cœur des tunnels creusés par le Hamas à Gaza

    En savoir plus

  • La clôture frontalière, nouvelle pomme de discorde entre le Maroc et l’Algérie

    En savoir plus

  • Karim Wade, le fils de l'ex-président, jugé à Dakar pour "enrichissement illicite"

    En savoir plus

  • Mort de Paul Jean-Ortiz, conseiller diplomatique de François Hollande

    En savoir plus

  • BNP Paribas subit une perte record après l'amende américaine

    En savoir plus

  • L'Argentine de nouveau en défaut de paiement

    En savoir plus

  • Avec "Lucy", Luc Besson domine le box-office américain

    En savoir plus

  • Glissement de terrain meurtrier dans l'ouest de l'Inde

    En savoir plus

  • "Accuser la Serbie du déclenchement de la guerre est absurde"

    En savoir plus

  • Les deux derniers plus hauts responsables khmers rouges jugés pour génocide

    En savoir plus

  • Journée sanglante à Gaza en dépit d’une courte trêve humanitaire

    En savoir plus

  • Otages : la France, premier banquier des djihadistes d’Al-Qaïda

    En savoir plus

  • Moscou répond aux sanctions en menaçant l’UE et les États-Unis

    En savoir plus

  • En Chine, un scandale alimentaire chasse l’autre

    En savoir plus

  • Lille s'impose à Zurich et entrevoit la qualification pour les barrages

    En savoir plus

  • Nigeria : nouvel attentat-suicide perpétré par une femme à Kano

    En savoir plus

Afrique

Journalistes assassinés au Mali : "J'ai entendu un seul coup de feu"

© FRANCE 24

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 03/11/2013

Les deux journalistes de RFI Claude Verlon et Ghislaine Dupont sortaient de chez Ambéry Ag Rhissa, un représentant du MNLA à Kidal qu'ils venaient d'interviewer. FRANCE 24 a recueilli son témoignage par téléphone.

Les deux journalistes français de Radio France internationale (RFI) Claude Verlon et Ghislaine Dupont, en reportage à Kidal, dans le nord-est du Mali, ont été assassinés samedi 2 novembre, après avoir été enlevés par des hommes armés devant le domicile d'Ambéry Ag Rhissa, un représentant du Mouvement national de libération de l'Azawad à Kidal (MNLA, rébellion touareg).

"Ils ont fait l'interview et lorsqu'elle s'est terminée, ils ont été appelés par quelqu'un de la ville, avec qui, je crois, ils avaient rendez-vous, a-t-il raconté sur l'antenne de FRANCE 24. Mais je ne sais pas qui c'est. Et ils ont passé le téléphone à leur chauffeur pour qu'il sache où aller exactement dans la ville. Ensuite je les ai raccompagnés jusque devant la porte pour leur dire au revoir. Je suis rentré chez moi". 



Ambéry Ag Rhissa raconte ensuite avoir "entendu un bruit un peu insolite dans la rue", peu de temps après le départ des deux journalistes. "Leur voiture était garée devant ma maison, à dix mètres de la porte environ, poursuit l'homme. Je suis sorti pour voir ce qu'il se passait. Dès que je suis arrivé à la porte j'ai vu une voiture, un pick-up, garé à côté de la leur. Il y avait un monsieur à terre qui avait une arme. Il l'a immédiatement braqué sur moi et il m'a dit 'retourne à l'intérieur, rentre, rentre !'", ajoute le représentant du MNLA à Kidal.

Ambéry Ag Rhissa a donc obtempéré. "Je suis rentré et peu de temps après, ils ont démarré avec les deux journalistes. Ils ont démarré en trombes. J'ai entendu un seul coup de feu, apparemment tiré en l'air, précise-t-il. Je n'ai pas pu voir combien ils étaient mais plusieurs personnes qui les ont vu ont dit qu'ils étaient quatre. Celui que j'ai vu en tous cas ne porte pas de signe extérieur qui permette de l'identifier comme appartenant à une organisation donnée".

Première publication : 02/11/2013

  • MALI

    Mali : deux journalistes français enlevés à Kidal

    En savoir plus

  • MALI

    François Hollande : "Le terrorisme est installé au Mali"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)