Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Ioannis Kasoulides, ministre chypriote des Affaires étrangères

En savoir plus

SUR LE NET

Brésil : une cyber-présidentielle sous tension

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Air France : la grève entre dans sa deuxième semaine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La revanche de David Cameron"

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

SUR LE NET

Le "Blood Bucket Challenge", nouvelle tendance en Ukraine

En savoir plus

FOCUS

Les bataillons "bénévoles" de Kiev : une force imprévisible

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le loup et l'agneau"

En savoir plus

  • Syrie : plus de 100 000 Kurdes ont fui en Turquie l'avancée de l'EI

    En savoir plus

  • Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

    En savoir plus

  • Yémen : Sanaa contraint de partager le pouvoir avec la rébellion chiite

    En savoir plus

  • Nicolas Sarkozy a "envie" mais surtout "pas le choix" de revenir en politique

    En savoir plus

  • Ebola : après trois jours de confinement, la vie reprend en Sierra Leone

    En savoir plus

  • Pas de zone tampon sans respect du cessez-le-feu, exige l’armée ukrainienne

    En savoir plus

  • Ligue 1 : au Parc des Princes, Lyon tient tête au PSG

    En savoir plus

  • Ashraf Ghani succède à Hamid Karzaï à la présidence afghane

    En savoir plus

  • Air France prévoit d'assurer 41% des vols lundi

    En savoir plus

  • Des milliers de pacifistes manifestent à Moscou contre la guerre en Ukraine

    En savoir plus

  • De Paris à New York, les défenseurs du climat se mobilisent

    En savoir plus

  • En Albanie, le pape François prône la tolérance religieuse et fustige les jihadistes

    En savoir plus

  • Mondial de volley : la France échoue au pied du podium

    En savoir plus

  • Attentat à la bombe près du ministère des Affaires étrangères au Caire

    En savoir plus

  • Vidéo : la Turquie "débordée" par l’afflux de réfugiés kurdes de Syrie

    En savoir plus

  • Grand Prix de Singapour : Hamilton reprend les commandes de la F1

    En savoir plus

  • Filière jihadiste lyonnaise : cinq personnes mises en examen et écrouées

    En savoir plus

  • L’opposant Mikhaïl Khodorkovski envisage de gouverner la Russie

    En savoir plus

  • Sanaa instaure un couvre-feu, l'ONU annonce un accord de sortie de crise

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Bruxelles déjoue un projet d'attentat jihadiste à la Commission européenne

    En savoir plus

Amériques

Avec De Blasio, New York vire à gauche et tourne la page des années Bloomberg

© Archives AFP

Vidéo par Maud ROUBEAUD

Texte par Guillaume GUGUEN

Dernière modification : 06/11/2013

Sans surprise, le démocrate Bill de Blasio a été élu mardi à la mairie de New York. Résolument ancré à gauche, cet avocat de 52 ans se présente comme l’exact opposé du maire sortant Michael Bloomberg, en poste depuis douze ans.

Après avoir été occupé 12 années durant par le milliardaire Michael Bloomberg, le fauteuil du maire de New York a été confié à Bill de Blasio, un démocrate résolument ancré à gauche, vainqueur des élections municipales mardi 5 septembre.

Le gouverneur républicain Chris Christie rempile dans le New Jersey

Dans le New Jersey, territoire traditionnellement tourné vers les démocrates, le républicain Chris Christie a pourtant remporté facilement un deuxième mandat de gouverneur. Son charisme en fait désormais une personnalité incontournable dans la perspective de la présidentielle de 2016.

La Virginie a également élu un nouveau gouverneur, lors d'une élection très disputée, remportée de justesse par le démocrate Terry McAuliffe, grand ami des Clinton, qui a devancé le républicain du Tea Party, Ken Cuccinelli.

Depuis plusieurs semaines, tous les sondages indiquaient que cet Italo-Américain de 52 ans serait élu avec plus de 40 points d'avance sur son adversaire républicain Joe Lhota. Un fossé qui semble se confirmer selon les premiers résultats publiés dans la nuit.

Métropole de 8,3 millions d'habitants, la plus grande ville des États-Unis compte six fois plus d'électeurs démocrates (3,1 millions) que de républicains (491 000), mais n'a pas porté de démocrate à la mairie depuis David Dinkins en 1989, faute notamment d'une mobilisation suffisante de l'électorat du parti.

Passé du statut d’outsider à celui de grand favori en quelques mois, Bill de Blasio, progressiste auto-proclamé et "fier de l'être", s’est fait le défenseur des classes moyennes, des familles et des minorités. New York demeure une ville très inégalitaire : si elle compte le plus de milliardaires au monde, 21 % de sa population vit en dessous du seuil de pauvreté.

Le changement, c’est maintenant ?

Lors de l'un de ses derniers meetings de campagne, le 2 novembre à Manhattan, ce géant de près de 2 mètres a rappelé ses principaux engagements de campagne : des impôts plus lourds pour les plus riches afin de financer l'école maternelle pour tous les enfants à partir 4 ans, des programmes péri-scolaires le soir au collège, la construction de 200 000 logements sociaux et le maintien des hôpitaux de quartier.

"une victoire écrasante"

"Nous avons assez d'immeubles de luxe", a ainsi insisté le démocrate, qui avait toutefois pris garde durant sa campagne de rencontrer le monde des affaires et de l'immobilier, principales sources de richesse à New York.

Médiateur élu de New York depuis 2010, ancien conseiller municipal pour Brooklyn (2002-2009), ex-directeur de campagne d'Hillary Clinton quand elle s'est présentée au Sénat en 2000, Bill de Blasio a su cultiver une image d’homme de gauche décomplexé? Une image qui tranche avec celle de l’actuel maire Michael Bloomberg, ancien homme d’affaires réputé froid et intransigeant. Bien que les New-Yorkais jugent positivement le bilan de ce dernier à la tête de la ville, notamment en termes de sécurité et de santé publique, deux tiers d’entre eux disaient aspirer à un changement.

Les De Blasio, une "Modern Family"

Doté, selon ses proches, d’un sens de l'écoute et du compromis, Bill de Blasio s’est employé à coller au plus près d’une ville cosmopolite et progressiste. Aussi, lors de sa campagne, il n’a pas hésité à mettre sa famille à contribution pour marquer des points.

Dante de Blasio sur une vidéo de campagne de son père

Selon les médias américains, l’influence de son épouse, Chirlane McCray, une poétesse afro-américaine réputée pour son activisme en faveur des femmes et des homosexuels, aura été déterminante pour le démocrate. Ainsi que les apparitions et interventions publiques de leurs deux enfants. Lorsque Bill de Blasio avait emporté la primaire démocrate le 11 septembre, le candidat s'était livré, avec sa femme, leur fils Dante, 16 ans, et sa désormais célèbre coupe afro (voir ci-contre), ainsi que leur fille Chiara, 18 ans, couronne de fleurs dans les cheveux, à une petite danse très remarquée devant les caméras.

Malgré l'avance qu'on lui prédisait, De Blasio, jusqu'au bout, a mobilisé ses troupes dans une ville qui traditionnellement vote peu pour les municipales. Le nouveau maire de New York prendra ses fonctions le 1er janvier 2014.

Avec dépêches

Première publication : 04/11/2013

  • PORTRAIT

    Bill de Blasio, "le gauchiste" qui a conquis New York

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)