Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Les "étudiants attardés" du PS"

En savoir plus

DÉBAT

France - migrants illégaux : l'impasse calaisienne

En savoir plus

DÉBAT

Organisation de l'État Islamique : l'Iran réaffirme son soutien à l'Irak : à quel prix ?

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Entretien exclusif avec José Manuel Barroso, président de la Commission européenne

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Magic in the moonlight" : la magie opère dans le dernier Woody Allen

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Total, premier groupe pétrolier en Afrique, a perdu son PDG Christophe de Margerie

En savoir plus

FACE À FACE

Martine Aubry, la gauche et ses frondeurs

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Ces étrangers qui partent combattre avec les Kurdes en Irak et en Syrie

En savoir plus

DÉBAT

La sentence de Pistorius est-elle "satisfaisante" ?

En savoir plus

SPORT

Ligue des Champions : le PSG à une victoire de la qualification

© www.psg.fr

Texte par Stéphanie TROUILLARD

Dernière modification : 05/11/2013

En cas de victoire mardi face à Anderlecht, le Paris Saint-Germain sera directement qualifié pour les 8e de finale de la Ligue des Champions. Après avoir écrasé l'équipe belge 5-0 à l'aller, les hommes de Laurent Blanc sont ultra favoris.

Le Paris Saint-Germain a l’occasion de composter son billet pour les 8e de finale de la Ligue des Champions dès mardi soir au Parc des Princes. Avec neuf points en trois matches, et déjà cinq longueurs d’avance sur ses principaux rivaux Benfica et l’Olympiakos, le club parisien sera qualifié s’il bat Anderlecht. Il peut également être assuré de remporter la première place du groupe, si les formations portugaises et les grecques se séparent sur un match nul.

Au vu du match aller, où ils n’avaient laissé aucune chance à leurs adversaires belges en s’imposant 5 buts à 0, ce serait une grande surprise si les Parisiens ne décrochaient pas une nouvelle victoire à domicile. Mais l’entraîneur Laurent Blanc ne veut toutefois pas tomber dans le piège de l’excès de confiance. Même si le PSG a montré un visage quasi parfait en Ligue des Champions [12 buts marqués, 1 seul encaissé], il a averti ses joueurs qu’il ne voulait aucun relâchement.

"Si on n’arrive pas à se motiver là, je n’y comprends plus rien. Demain on peut se qualifier. Donc logiquement la motivation devrait être là. C’est comme ça qu’il faut voir ce match, pas en pendant à celui de l’aller. C’est peut-être le match le plus important de cette phase de poules", a-t-il déclaré lundi en conférence de presse.

À ses côtés, le défenseur Blaise Matuidi a assuré que l’équipe était toujours très concentrée : "l’objectif, c’est de se qualifier et de rester dans la lignée de nos dernières performances. On est sur la bonne voie pour décrocher la qualification, mais cela demande encore confirmation. On va donc tout faire pour répondre présent demain, mardi, face à Anderlecht, et se qualifier pour les huitièmes de finale".

Ibrahimovic et Thiago Silva sur la pelouse, Cavani sur le banc

Preuve du sérieux, avec lequel est envisagé cette rencontre, Laurent Blanc alignera sa pièce maîtresse en attaque, Zlatan Ibrahimovic. Après avoir manqué le dernier match de Ligue 1, samedi contre Lorient (4-0), en raison d’une blessure à un genou, le Suédois sera sur le terrain contre Anderlecht. Le Brésilien Thiago Silva devrait aussi faire son retour à la compétition, six semaines après sa blessure à l’ischio-jambiers.

"Il a bien travaillé, il a fait un bon travail physique. Il a une grosse envie. On ne va pas brûler les étapes non plus, mais on va essayer de faire en sorte qu’avant de retrouver sa sélection, il puisse participer à un ou deux matches avec le PSG", a expliqué Laurent Blanc, en référence aux deux rencontres de la Seleçao contre le Honduras et le Chili, les 16 et 19 novembre prochains.

L’attaquant uruguayen Edinson Cavani ne figure en revanche pas dans le groupe retenu lundi par l’entraîneur du PSG : "il a une petite douleur derrière une cuisse. L’examen qu’il a passé n’a rien révélé de très grave, mais la blessure contre Lorient date d’il y a deux jours. Il n’y a pas de risque à prendre. Si on n’a pas de garantie, on le reposera".

Dans les autres rencontres de mardi 5 novembre, le Bayern Munich, Manchester City et le Real Madrid peuvent également obtenir dès ce soir leur qualification en huitièmes de finale.

Avec dépêches

Première publication : 05/11/2013

  • FOOTBALL

    Ligue 1 : le PSG corrige Lorient (4-0)

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Ligue 1 : le PSG arrache le nul à Saint-Étienne et reste leader

    En savoir plus

  • LIGUE DES CHAMPIONS

    Le génial Zlatan Ibrahimovic a frappé quatre fois

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)