Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Kilt ou double"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le référendum écossais, sujet sensible pour les médias britanniques

En savoir plus

DÉBAT

Organisation de l'État Islamique : s'allier avec l'Iran ?

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Guinée-Bissau : le président Vaz limoge le chef de l'armée

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : la force de l'ONU prend le relais de la force africaine

En savoir plus

DÉBATS POLITIQUES EN FRANCE

Vote de confiance : une victoire à l'arrachée pour Manuel Valls ?

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Une coalition internationale contre les jihadistes

En savoir plus

FOCUS

Référendum en Écosse : le poids des indécis

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Mange tes morts", une plongée dans l’univers des gitans

En savoir plus

  • Référendum en Écosse : la presse britannique veut sauver l'Union

    En savoir plus

  • L’Australie déjoue des meurtres projetés par l’État islamique

    En savoir plus

  • Ajax - PSG : Lucas reconnaît avoir fait "une erreur"

    En savoir plus

  • Une volontaire française de MSF contaminée par Ebola au Liberia

    En savoir plus

  • Ukraine - Russie : Vladimir Poutine a-t-il remporté son bras de fer ?

    En savoir plus

  • Jack Ma et son Alibaba superstars de Wall Street

    En savoir plus

  • Élections en Tunisie : et revoilà les "amis" de Ben Ali

    En savoir plus

  • Des jihadistes enlèvent un soldat libanais près de la frontière syrienne

    En savoir plus

  • Nigeria : au moins dix morts dans une attaque contre une université

    En savoir plus

  • Un rapport dissèque les sommes records mises de côté par les entreprises

    En savoir plus

  • Ebola : l'épidémie pourrait avoir un impact économique "catastrophique"

    En savoir plus

  • Vidéo : l'épidémie d'Ebola menace la Centrafrique

    En savoir plus

  • Filière jihadiste : six personnes interpellées près de Lyon, des armes saisies

    En savoir plus

  • Loi anti-jihad : l’interdiction de sortie du territoire adoptée

    En savoir plus

  • Barack Obama appelle le monde à "agir vite" face à Ebola

    En savoir plus

  • La première tranche de l'impôt sur le revenu bientôt supprimée ?

    En savoir plus

  • Premières élections démocratiques aux îles Fidji depuis 2006

    En savoir plus

EUROPE

Londres accusé d’espionner l’Allemagne depuis le toit de son ambassade à Berlin

© AFP | Le toit de l'ambassade britannique à Berlin

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 05/11/2013

Selon des documents dévoilés par le quotidien britannique "The Independent", la Grande-Bretagne disposerait d'un réseau de surveillance installé sur le toit de son ambassade à Berlin. L'ambassadeur britannique a été "invité" à s'expliquer.

Nouveau rebondissement dans l’affaire de l’espionnage de la NSA : cette fois-ci, c’est  Londres qui s'attire les foudres de Berlin. Des documents, transmis par l'ex-consultant de l'Agence nationale de sécurité américaine Edward Snowden, et des photographies aériennes "suggèrent" en effet que le Royaume-Uni disposerait d'un système d'espionnage sur le toit de son ambassade à Berlin, a rapporté mardi 5 novembre le quotidien britannique "The Independent".

Des révélations dignes d’un film de James Bond. Les documents de la NSA divulgués ces derniers mois montrent "que l'agence britannique GCHQ (le Government Communications Headquarters) […] gère [avec les États-Unis] un réseau de stations d'espionnage depuis des bâtiments diplomatiques dans le monde, qui interceptent des données dans les pays hôtes", explique encore le journal. En réponse, Berlin a donc "invité" l’ambassadeur britannique à venir s’expliquer.

Ces documents, poursuit le quotidien, "en conjonction avec des photographies aériennes et des informations sur les activités passées d'espionnage en Allemagne, suggèrent que la Grande-Bretagne gère sa propre station d'écoute secrète à un jet de pierre du parlement allemand [...] et des bureaux d'Angela Merkel à la chancellerie, en utilisant des équipements de haute technologie sur le toit de l'ambassade".

Interrogée par l'AFP, une porte-parole de Downing Street s'est refusée à tout "commentaire sur des questions de renseignement".

 

Avec dépêches

Première publication : 05/11/2013

  • SURVEILLANCE ÉLECTRONIQUE

    Espionnage : John Kerry reconnaît que les États-Unis sont allés "trop loin"

    En savoir plus

  • SURVEILLANCE ÉLECTRONIQUE

    La NSA se faufile dans les serveurs de Google et Yahoo!

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Espionnage : "La NSA a sauvé des milliers de vies à travers l’Europe"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)