Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Le recyclage devient high-tech

En savoir plus

SUR LE NET

La guerre au Proche-Orient attise la Toile

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'invité: Colonel Badjeck, porte-parole du ministère de la défense camerounais

En savoir plus

MODE

Paris, Haute Couture automne-hiver 2014-2015.

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Vers une offensive terrestre sur Gaza ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

  • À Vienne, les négociations sur le nucléaire iranien teintées de pessimisme

    En savoir plus

  • Les Brésiliens, supporters malgré eux, de leurs bourreaux allemands

    En savoir plus

  • Gaza : des frappes israéliennes "sans précédent" depuis le début du conflit

    En savoir plus

  • La Russie menace l'Ukraine "de conséquences irréversibles"

    En savoir plus

  • Alejandro Sabella, un "Mister Nobody" au sommet du foot argentin

    En savoir plus

  • Sahara occidental : le torchon brûle entre Rabat et Alger

    En savoir plus

  • Nigeria : le chef de Boko Haram soutient al-Baghdadi, le "calife" de l'EIIL

    En savoir plus

  • Fin de Serval au Mali, lancement de l’opération "Barkhane" au Sahel

    En savoir plus

  • Combats entre milices libyennes autour de l'aéroport de Tripoli

    En savoir plus

  • Nouvelle humiliation pour le Brésil battu par les Pays-Bas (3-0)

    En savoir plus

  • "Wissous plage" : l’interdiction du port du voile suspendue par la justice

    En savoir plus

  • Après une opération commando à Gaza, Tsahal intensifie ses frappes

    En savoir plus

  • Présidentielle afghane : les candidats s'accordent sur un audit des votes

    En savoir plus

  • "Boules puantes" et règlements de compte : la débandade de l’UMP

    En savoir plus

  • Au Caire, juifs, chrétiens et musulmans célèbrent ensemble la rupture du jeûne

    En savoir plus

  • Vidéo : à Casablanca, trois immeubles s'effondrent sur leurs habitants

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : le Français Blel Kadri remporte la 8e étape

    En savoir plus

  • Décès de Tommy Ramone, le dernier survivant des Ramones

    En savoir plus

  • En mal de soutien, Vladimir Poutine rencontre Fidel Castro à Cuba

    En savoir plus

  • Brève alerte au tsunami après un fort séisme au Japon

    En savoir plus

EUROPE

Londres accusé d’espionner l’Allemagne depuis le toit de son ambassade à Berlin

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 05/11/2013

Selon des documents dévoilés par le quotidien britannique "The Independent", la Grande-Bretagne disposerait d'un réseau de surveillance installé sur le toit de son ambassade à Berlin. L'ambassadeur britannique a été "invité" à s'expliquer.

Nouveau rebondissement dans l’affaire de l’espionnage de la NSA : cette fois-ci, c’est  Londres qui s'attire les foudres de Berlin. Des documents, transmis par l'ex-consultant de l'Agence nationale de sécurité américaine Edward Snowden, et des photographies aériennes "suggèrent" en effet que le Royaume-Uni disposerait d'un système d'espionnage sur le toit de son ambassade à Berlin, a rapporté mardi 5 novembre le quotidien britannique "The Independent".

Des révélations dignes d’un film de James Bond. Les documents de la NSA divulgués ces derniers mois montrent "que l'agence britannique GCHQ (le Government Communications Headquarters) […] gère [avec les États-Unis] un réseau de stations d'espionnage depuis des bâtiments diplomatiques dans le monde, qui interceptent des données dans les pays hôtes", explique encore le journal. En réponse, Berlin a donc "invité" l’ambassadeur britannique à venir s’expliquer.

Ces documents, poursuit le quotidien, "en conjonction avec des photographies aériennes et des informations sur les activités passées d'espionnage en Allemagne, suggèrent que la Grande-Bretagne gère sa propre station d'écoute secrète à un jet de pierre du parlement allemand [...] et des bureaux d'Angela Merkel à la chancellerie, en utilisant des équipements de haute technologie sur le toit de l'ambassade".

Interrogée par l'AFP, une porte-parole de Downing Street s'est refusée à tout "commentaire sur des questions de renseignement".

 

Avec dépêches

Première publication : 05/11/2013

  • SURVEILLANCE ÉLECTRONIQUE

    Espionnage : John Kerry reconnaît que les États-Unis sont allés "trop loin"

    En savoir plus

  • SURVEILLANCE ÉLECTRONIQUE

    La NSA se faufile dans les serveurs de Google et Yahoo!

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Espionnage : "La NSA a sauvé des milliers de vies à travers l’Europe"

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)