Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Vol AH 5017 : l'équipage aurait changé de direction à cause de la météo

En savoir plus

TECH 24

Objets : tous connectés !

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Centenaire de la Grande Guerre : retour sur la bataille de Verdun

En savoir plus

FOCUS

Ces réfugiés syriens dont de nombreux Turcs ne veulent plus

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Paris fête l'été !

En savoir plus

REPORTERS

L’essor du tourisme "100 % halal"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Crash du vol AH5017 : "Série Noire"

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Tidjane Thiam, directeur général de Prudential

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

La Caravane, l'autre Tour de France

En savoir plus

  • En direct : cinquante-quatre Français au nombre des victimes du vol Air Algérie

    En savoir plus

  • En images : la zone du crash du vol AH5017 au Mali

    En savoir plus

  • Une manifestation pro-palestinienne prévue samedi à Paris interdite

    En savoir plus

  • Tour de France : Navardauskas décroche une première victoire pour la Lituanie

    En savoir plus

  • Crash du vol AH5017 : "Je n'imagine pas que j'ai perdu mon jeune frère et toute sa famille"

    En savoir plus

  • Un soldat libanais rejoint le Front Al-Nosra

    En savoir plus

  • Quatre Palestiniens tués lors du "Jour de colère" en Cisjordanie

    En savoir plus

  • L’essor du tourisme "100 % halal"

    En savoir plus

  • En Ukraine, le conflit militaire se double d'une crise politique

    En savoir plus

  • BNP Paribas écope de 60 millions d'euros d'amende aux États-Unis

    En savoir plus

  • Tour de France : "Jicé" Péraud, routard sur le tard, à la conquête des cols

    En savoir plus

  • Vol AH5017 : l'hypothèse d'un tir de missile sol-air "quasiment impossible"

    En savoir plus

  • Gaza : 15 Palestiniens tués dans une école de l'ONU

    En savoir plus

  • Washington accable la Russie, l’UE renforce ses sanctions contre Moscou

    En savoir plus

  • Tour de France : le Chinois Cheng Ji, lanterne rouge et fier de l'être

    En savoir plus

  • Gaza : Israël et le Hamas loin d’être prêts à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Le Kurde Fouad Massoum élu président de l'Irak

    En savoir plus

  • En images : à Alep, les cratères d'obus deviennent des piscines pour enfants

    En savoir plus

  • La Soudanaise condamnée à mort pour apostasie est arrivée en Italie

    En savoir plus

  • France : UBS mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale

    En savoir plus

  • Arizona : condamné à mort, il agonise deux heures sur la table d'exécution

    En savoir plus

  • Levée de la suspension des vols américains et européenns vers Tel-Aviv

    En savoir plus

EUROPE

Londres accusé d’espionner l’Allemagne depuis le toit de son ambassade à Berlin

© AFP | Le toit de l'ambassade britannique à Berlin

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 05/11/2013

Selon des documents dévoilés par le quotidien britannique "The Independent", la Grande-Bretagne disposerait d'un réseau de surveillance installé sur le toit de son ambassade à Berlin. L'ambassadeur britannique a été "invité" à s'expliquer.

Nouveau rebondissement dans l’affaire de l’espionnage de la NSA : cette fois-ci, c’est  Londres qui s'attire les foudres de Berlin. Des documents, transmis par l'ex-consultant de l'Agence nationale de sécurité américaine Edward Snowden, et des photographies aériennes "suggèrent" en effet que le Royaume-Uni disposerait d'un système d'espionnage sur le toit de son ambassade à Berlin, a rapporté mardi 5 novembre le quotidien britannique "The Independent".

Des révélations dignes d’un film de James Bond. Les documents de la NSA divulgués ces derniers mois montrent "que l'agence britannique GCHQ (le Government Communications Headquarters) […] gère [avec les États-Unis] un réseau de stations d'espionnage depuis des bâtiments diplomatiques dans le monde, qui interceptent des données dans les pays hôtes", explique encore le journal. En réponse, Berlin a donc "invité" l’ambassadeur britannique à venir s’expliquer.

Ces documents, poursuit le quotidien, "en conjonction avec des photographies aériennes et des informations sur les activités passées d'espionnage en Allemagne, suggèrent que la Grande-Bretagne gère sa propre station d'écoute secrète à un jet de pierre du parlement allemand [...] et des bureaux d'Angela Merkel à la chancellerie, en utilisant des équipements de haute technologie sur le toit de l'ambassade".

Interrogée par l'AFP, une porte-parole de Downing Street s'est refusée à tout "commentaire sur des questions de renseignement".

 

Avec dépêches

Première publication : 05/11/2013

  • SURVEILLANCE ÉLECTRONIQUE

    Espionnage : John Kerry reconnaît que les États-Unis sont allés "trop loin"

    En savoir plus

  • SURVEILLANCE ÉLECTRONIQUE

    La NSA se faufile dans les serveurs de Google et Yahoo!

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Espionnage : "La NSA a sauvé des milliers de vies à travers l’Europe"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)