Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Tidjane Thiam, directeur général de Prudential

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

La Caravane, l'autre Tour de France

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : accord signé pour la fin des hostilités

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Bartabas, le seigneur des chevaux

En savoir plus

FOCUS

Crimée : un été pas comme les autres

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Gwendal Rouillard, Secrétaire de la commission de la Défense et des forces armées

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Bolivie : au travail dès l'âge de 10 ans

En savoir plus

DÉBAT

Manifestation en soutien à Gaza : un rassemblement test pour le gouvernement

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Andy Serkis : l'homme à l'origine du singe

En savoir plus

  • En direct : "Aucune hypothèse écartée pour le crash de l'avion d'Air Algérie" déclare Hollande

    En savoir plus

  • Crash du vol AH5017 : "Il est exclu de retrouver des survivants"

    En savoir plus

  • Cisjordanie : un manifestant palestinien tué par l'armée israélienne

    En savoir plus

  • BNP Paribas écope de 60 millions d'euros d'amende aux États-Unis

    En savoir plus

  • Tour de France : "Jicé" Péraud, routard sur le tard, à la conquête des cols

    En savoir plus

  • Vol AH5017 : l'hypothèse d'un tir de missile sol-air "quasiment impossible"

    En savoir plus

  • Ce que l'on sait sur la disparition du vol AH5017 d’Air Algérie

    En savoir plus

  • Gaza : 15 Palestiniens tués dans une école de l'ONU

    En savoir plus

  • Washington accable la Russie, l’UE renforce ses sanctions contre Moscou

    En savoir plus

  • Tour de France : le Chinois Cheng Ji, lanterne rouge et fier de l'être

    En savoir plus

  • Gaza : Israël et le Hamas loin d’être prêts à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Le Kurde Fouad Massoum élu président de l'Irak

    En savoir plus

  • En images : à Alep, les cratères d'obus deviennent des piscines pour enfants

    En savoir plus

  • La Soudanaise condamnée à mort pour apostasie est arrivée en Italie

    En savoir plus

  • France : UBS mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale

    En savoir plus

  • Un match entre Lille et le Maccabi Haifa interrompu par des pro-palestiniens

    En savoir plus

  • Arizona : condamné à mort, il agonise deux heures sur la table d'exécution

    En savoir plus

  • Levée de la suspension des vols américains et européenns vers Tel-Aviv

    En savoir plus

FRANCE

Le bras de fer continue entre les "bonnets rouges" et le gouvernement

© AFP

Vidéo par France 3

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 06/11/2013

Les "bonnets rouges", qui ont manifesté samedi dernier pour la suppression de l'écotaxe en Bretagne, avaient lancé un ultimatum au gouvernement. Faute d'avoir été entendus, ils vont se réunir pour étudier la suite à donner au mouvement.

Les membres du mouvement breton des "bonnets rouges", qui ont manifesté massivement samedi 2 novembre contre l’écotaxe et pour l’emploi, ont annoncé qu’ils se réuniraient dans les prochains jours. Ils doivent décider des actions prévues par le collectif, alors que mercredi, le Premier ministre Jean-Marc Ayrault a estimé que l’ultimatum qu’ils avaient lancé contre l’écotaxe n’était pas "une bonne méthode".

"La bonne méthode, c'est de se mettre autour de la table et en ce moment tous les acteurs politiques, économiques, sociaux sont autour de la table en Bretagne", a martelé le Premier ministre face aux médias.

"Dans les prochains jours on va réunir le collectif (...) pour décider de ce que l'on va faire", a répondu via l’AFP Thierry Merret, président de la Fédération Départementale des Syndicats d'Exploitants Agricoles (FDSEA) du Finistère et membre du collectif "Vivre, décider et travailler en Bretagne". Il avait éxigé mardi "la suppression de l'écotaxe pour la Bretagne" avant mercredi midi, expliquant qu’à défaut, de nouvelles actions seraient "sans doute" organisées.

"La porte est fermée par Jean-Marc Ayrault, donc c'est un appel à continuer, on verra selon quelles modalités, où quand et comment on va continuer le mouvement", a ajouté Thierry Merret.

"On a un préalable qui est la suppression de l'écotaxe en Bretagne, mais derrière ce que l'on veut c'est que le gouvernement nous dise comment lutter contre les distorsions de concurrence", a-t-il également souligné.

Avec dépêches

Première publication : 06/11/2013

  • CRISE DE L’AGROALIMENTAIRE

    Manifestation pour l’emploi : violentes échauffourées en Bretagne

    En savoir plus

  • FRANCE

    La suppression de l'écotaxe coûterait 1 milliard d'euros à l'État

    En savoir plus

  • FRANCE

    Jean-Marc Ayrault annonce la suspension de l'écotaxe sur tout le territoire

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)