Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Une série télé irakienne se moque de l'organisation de l'État islamique

En savoir plus

DÉBAT

Hong Kong se révolte : le pouvoir de Pékin face au défi démocratique

En savoir plus

FOCUS

Irak : quand la téléréalité confronte des jihadistes de l’EI à leurs victimes

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Début des audiences de Charles Blé Goudé devant la CPI

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jacques Weber, un colosse du théâtre français

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Papa Wemba, invité du Journal de l'Afrique !

En savoir plus

REPORTERS

Vidéo : elle filme au péril de sa vie à Raqqa, fief de l'EI en Syrie

En savoir plus

LES ARTS DE VIVRE

Les sports oubliés dans le vent

En savoir plus

SUR LE NET

Instagram bloqué en Chine

En savoir plus

Grands titres, débats, éditos et histoires du jour... Nos chroniqueurs passent en revue la presse française et la presse internationale. Du lundi au vendredi à 7h20 et 9h20.

REVUE DE PRESSE

REVUE DE PRESSE

Dernière modification : 07/11/2013

"Ces dîners que Pékin ne digère pas"

© France 24

Presse internationale, jeudi 7 novembre 2013. Au menu de la revue de presse internationale, les soupçons d’empoisonnement au polonium de Yasser Arafat, la répression en Chine et une gaffe signée Joe Biden.

 

Le + : Recevez tous les matins la Revue de presse de France 24 sur votre I-Phone ou sur tout autre mobile. Et également toujours sur votre PC en devenant fan sur Facebook
 
 
Au menu de la presse internationale ce matin, ces résultats d’analyses effectuées sur la dépouille de Yasser Arafat par un laboratoire suisse, qui iraient dans le sens d’un empoisonnement au polonium, selon un rapport diffusé hier par la chaîne qatarie Al-Jazeera.
 
Ces révélations sont reprises à la une du Independant, qui évoque une "arme du crime" peut-être enfin retrouvée, des traces de polonium sur le corps du leader palestinien 18 fois supérieures à la moyenne - des niveaux mortels.
 
Arafat empoisonné ? C'est ce qu'affirme, depuis le début, sa veuve, Souha Arafat, rappelle The Guardian, qui évoque également la plainte qu’elle a déposée en France, l’année dernière, pour assassinat. Crime ou non, la timide reprise des  négociations de paix se retrouve dans une phase plus délicate, selon The Guardian, dans la mesure où ces révélations risquent d’accroître encore un peu plus le ressentiment à l’égard d’Israël, en Cisjordanie et à Gaza.
 
En Chine, des engins explosifs visant apparemment le siège du Parti communiste chinois de la province du Shanxi, dans le nord du pays, ont fait un mort hier. Cette explosion intervient dix jours après qu’une voiture a explosé place Tienanmen, à Pékin. On ignore toujours si les deux événements ont un lien, mais ce qui est certain, c’est que la presse chinoise s’emploie à minimiser ce qui s’est produit hier. The China Daily se limite à un article succin et factuel au bas de sa page 3, racontant que la police a commencé son enquête.
 
Pékin n’a pas désigné de coupable pour le moment, du moins pas encore. Le Figaro rappelle comment les autorités chinoises ont, en revanche, rapidement montré du doigt, après l’attentat de Tienanmen, la minorité ouïghoure et renforcé, dans la foulée, le contrôle sur cette communauté musulmane du Xinjiang. Les Ouïghours dénoncent les tentatives d’éradication de leur culture ainsi que leur marginalisation économique, alors que la province est assise sur un tas de pétrole.
 
Et ils ne sont d’ailleurs pas les seuls à faire les frais de la sévérité des autorités, qui ont accentué la répression de la dissidence - à voir ce matin dans The Wall Street Journal, qui rapporte que Pékin a envoyé en prison plusieurs militants à l’origine de diners organisés chaque dernier week-end du mois; des diners où les participants débattent des échecs du système judiciaire, de l’accès à l’éducation, de la corruption, de la démocratie et autres sujets qui fâchent. The Wall Street Journal parle de 18 personnes arrêtées depuis le mois de mars.
 
Et on termine plus légèrement avec une gaffe signée Joe Biden. Le vice-président est connu outre-Atlantique pour ses impairs, il s’est notamment illustré durant la campagne en demandant au sénateur du Missouri, Chuck Graham, de se lever pour saluer la foule avec lui, à un meeting… avant de réaliser que Chuck Graham se déplace en chaise roulante. Dernier exploit en date, mardi dernier. Slate raconte que Joe Biden a pris son téléphone pour féliciter de sa victoire le nouveau maire de Boston, Marty Walsh… son interlocuteur s’appelait bien Marty Walsh, sauf que ce n’était pas LE Marty Walsh nouvellement élu, mais un homonyme, qui regardait à ce moment-là tranquillement la télé avec son épouse, chez lui.
 
Retrouvez tous les matins sur France 24 la Revue de presse française (du lundi au vendredi, 6h23-7h10-10h40 heure de Paris) et la Revue de presse internationale (du lundi au vendredi à 9h10 et 13h10). Suivez également tous les week-ends en multidiffusion la Revue des Hebdos.

 

Par Hélène FRADE

COMMENTAIRE(S)

Les archives

30/09/2014 Revue de presse internationale

"Hongkong, nouveau Tienanmen ?"

Presse internationale, mardi 30 septembre 2014. Au menu de cette revue de presse, la poursuite de la campagne de désobéissance civile à Hongkong, et les inquiétudes sur la...

En savoir plus

30/09/2014 Alain Juppé

"Les profs manquent à l'appel"

Presse française, mardi 30 septembre 2014. Au menu de cette revue de presse, l’entrée du FN au Sénat, les duels Sarkozy/Fillon et Sarkozy/Juppé, et le manque de profs.

En savoir plus

29/09/2014 L'État islamique en Irak et au Levant

"Occupy défie Pékin"

Presse internationale, lundi 29 septembre 2014. Au menu de cette revue de presse, la confrontation entre forces de l’ordre et manifestants à Hong Kong, et les interrogations sur...

En savoir plus

29/09/2014 Égalité hommes-femmes

"Sur un plateau"

Presse française, lundi 29 septembre 2014. Au menu de cette revue de presse, la défaite de la gauche aux sénatoriales, et la décision du gouvernement de raboter le congé parental.

En savoir plus

26/09/2014 guerre

Le Royaume-Uni est-il prêt à intervenir en Irak ?

Les députés britanniques s'apprêtent à voter pour une participation aux raids visant les jihadistes de l’Organisation de l'État islamique. La presse anglo-saxonne s'interroge sur...

En savoir plus