Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Référendum en Italie : un scrutin à risque pour Matteo Renzi

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Présidentielle 2017 : la nouvelle donne.

En savoir plus

LE GROS MOT DE L'ÉCO

PIB : la richesse se fait tirer le portrait

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

François Fillon est-il le "Thatcher français" ?

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Paris des Arts de Pascal Elbé

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Le renoncement de François Hollande est-il un aveu d'échec ?

En savoir plus

FOCUS

Autriche : qui est Norbert Hofer, le nouveau visage du parti d'extrême droite ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Hommage à Ousmane Sow, l'artiste des ethnies

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Dix ans de France 24 : dans les coulisses de la chaîne

En savoir plus

SPORT

Ligue des champions : Marseille sort par la petite porte

© www.om.net/fr/

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 07/11/2013

Après avoir perdu mercredi contre Naples (3-2), l'OM n'a plus aucune chance de se qualifier pour les 8e de finale de la Ligue des champions. Dans ce groupe F, rien n'est fait en revanche entre Arsenal, le Borussia Dortmund et Naples.

Il n’y a désormais plus aucun espoir pour l’Olympique de Marseille en Ligue des champions. Les Phocéens sont déjà éliminés après s’être inclinés mercredi 6 novembre (3-2) sur la pelouse de Naples. Avec quatre défaites en quatre rencontres, ils sont derniers du groupe F avec zéro point.

Malgré ce mauvais résultat, l’OM a su montrer de la résistance face aux Napolitains. L’équipe française a d’ailleurs ouvert le score grâce à une tête d’André Ayew à la 10e minute, mais a payé cher son manque de concentration. Alors que Florian Thauvin a marqué un deuxième but pour les Marseillais (64e), Gökhan Inler (22e) et Gonzalo Higuain, auteur d’un doublé (24e et 75e) ont finalement offert la victoire à Naples.

"Ce soir, on ne peut pas dire que Naples a été supérieur. On a fait jeu égal. On a ouvert le score, puis ils ont égalisé et mené. On a su revenir au score. Cela montre qu’on retrouve notre jeu et notre état d’esprit. (…). On est désormais éliminé mais on a fait bonne figure. On n’est pas récompensé de nos efforts", a ainsi estimé André Ayew après la rencontre.

Pour l’entraîneur Elie Baup, ses hommes n’ont pas à rougir de leur prestation : "Malheureusement, il n’y a pas de points au bout, mais les joueurs ont montré qu’ils n’étaient pas loin de cette équipe. On a marqué deux buts, ce n’est pas rien de les mettre ici".

Marseille peut toutefois compter sur un mince espoir pour continuer son aventure européenne. S’ils remportent les deux derniers matchs des phases de poule et en fonction de la différence de buts, l’équipe phocéenne a encore une chance de terminer 3e de son groupe et d’être reversée en Ligue Europa.

Dans ce groupe F, rien n’est encore fait entre Arsenal, le Borussia Dortmund et Naples. Les Gunners se détachent toutefois au classement en compagnie des Napolitains après leur victoire (1-0) face à la formation allemande grâce à un but d’Aaron Ramsey.

Pour l’attaquant français du club londonien Olivier Giroud, la qualification pour les 8e de finale est désormais à leur portée : "On est en position favorable. On a notre destin entre nos mains. Il va falloir battre Marseille".

Avec dépêches

Première publication : 07/11/2013

  • FOOTBALL

    Ligue des champions : l’OM ne veut pas sombrer à Naples

    En savoir plus

  • LIGUE DES CHAMPIONS

    "C’est cuit" pour Marseille en Ligue des champions

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Ligue des champions : face à Naples, l'OM recherche points désespérément

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)