Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Cessez-le-feu Israël - Hamas : un espoir pour la paix ?

En savoir plus

DÉBAT

Manuel Valls: le Premier ministre en opération séduction

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

La French Touch, avec le chef Thierry Marx et le mathématicien Cédric Villani

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Cameroun : la famille d'Albert Ebossé pleure le joueur tué en Algérie

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Immigration : 170 corps retrouvés près des côtes libyennes

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Coup d’envoi de la 71ème Mostra de Venise

En savoir plus

SUR LE NET

Après "l'Ice Bucket Challenge", place au "Rice Bucket Challenge"

En savoir plus

FOCUS

Milan, ville de transit pour les réfugiés syriens

En savoir plus

FOCUS

Sénégal : insécurité alimentaire en Casamance

En savoir plus

  • Le "califat" de Boko Haram : "Un simple coup médiatique"

    En savoir plus

  • Cessez-le-feu à Gaza : qui d'Israël ou du Hamas sort vainqueur ?

    En savoir plus

  • Bloquer l'avancée de l'EI, le casse-tête d'Obama

    En savoir plus

  • La déclaration d'amour de Valls aux entreprises françaises

    En savoir plus

  • Macron vs Montebourg : deux styles opposés mais une même politique ?

    En savoir plus

  • Affaire Tapie : Christine Lagarde mise en examen pour "négligence"

    En savoir plus

  • Ronaldo, Robben, Neuer : qui sera sacré joueur européen de l'année ?

    En savoir plus

  • Zara retire de la vente une marinière flanquée d'une étoile jaune

    En savoir plus

  • France : le chômage atteint un nouveau record en juillet

    En savoir plus

  • Un rapport de l’ONU accuse Damas et l’EI de crimes contre l’humanité

    En savoir plus

  • Ebola : le Liberia sanctionne ses ministres réfugiés à l'étranger

    En savoir plus

  • Milan, ville de transit pour les réfugiés syriens

    En savoir plus

  • Theo Curtis, ex-otage américain en Syrie, est arrivé aux États-Unis

    En savoir plus

  • Syrie : l'unique passage menant au Golan tombe aux mains des rebelles

    En savoir plus

  • Vidéo : Lalish, capitale spirituelle et dernier refuge des Yazidis d'Irak

    En savoir plus

Asie - pacifique

Le mollah Fazlullah désigné nouveau chef des Taliban pakistanais

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 08/11/2013

Les Taliban pakistanais ont élu jeudi le mollah Fazlullah à la tête de la rébellion islamiste armée pour succéder à Hakimullah Mehsud, l'un des hommes les plus recherchés du Pakistan, assassiné vendredi 1er novembre par un drone américain.

Les Taliban pakistanais ont élu le mollah Fazlullah, commandant qui avait imposé la loi islamique dans la vallée de Swat entre 2007 et 2009, à la tête de la rébellion islamiste armée, ont-ils annoncé jeudi 7 novembre .

Le mollah Fazlullah, qui aurait près de quarante ans, succède à Hakimullah Mehsud, chef du Tehreek-e-Taliban Pakistan (TTP), regroupement de factions islamistes armées, tué vendredi 1er novembre par un drone américain, a déclaré le chef intérimaire des insurgés, Asmatullah Shaheen, lors d'une conférence de presse dans un lieu tenu secret.

Mollah Radio

Le mollah Fazlullah, aussi appelé mollah Radio en raison de ses discours pro-charia sur des ondes locales, avait imposé un régime de terreur, jusqu'à une offensive militaire à la mi-2009 dans la vallée de Swat (nord-ouest), ce qui lui avait valu les critiques d'une jeune étudiante hors du commun : Malala Yousafzaï.

Les autorités pakistanaises soupçonnent d'ailleurs le mollah, qui se réfugie aujourd'hui dans l'est de l'Afghanistan, d'avoir commandité l'attaque en octobre 2012 contre la jeune militante pour le droit à l'éducation des filles.

Sheikh Khalid Haqqani nomme numéro deux

Fazlullah s'était fait connaître au début des années 2000 en prenant la tête du Tehreek-e-Nifaz-e-Shariat-e-Mohammadi (TNSM), une organisation fondamentaliste bannie au Pakistan, avant de lancer l'offensive islamiste dans la vallée en 2007.

Le nouveau chef est considéré comme hostile à tout rapprochement avec les autorités d'Islamabad. Il est aussi le premier chef du TTP à ne pas être issu de la tribu des Mehsud qui forme la colonne vertébrale des insurgés.

Les taliban pakistanais ont par ailleurs nommé Sheikh Khalid Haqqani au titre de numéro deux de la rébellion islamiste armée.

Son prédécesseur, Hakimullah Mehsud, dont on ne connaissait pas l'âge exact - sans doute une trentaine d'années -, était l'un des hommes les plus recherchés du Pakistan depuis son arrivée aux commandes de l'organisation, en août 2009. Sa tête était mise à prix à cinq millions de dollars aux États-Unis.

Avec dépêches

Première publication : 07/11/2013

  • PAKISTAN

    Les Taliban pakistanais confirment la mort de leur chef Hakimullah Mehsud

    En savoir plus

  • AFGHANISTAN

    L'armée afghane confrontée à une vague de désertions

    En savoir plus

  • DIPLOMATIE

    Washington relance son aide antiterroriste au Pakistan

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)