Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'invité: Colonel Badjeck, porte-parole du ministère de la défense camerounais

En savoir plus

MODE

Paris, Haute Couture automne-hiver 2014-2015.

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Vers une offensive terrestre sur Gaza ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

#ActuElles

Suède : un modèle de parité ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

UE - USA : la guerre économique est-elle déclarée ?

En savoir plus

  • Première incursion terrestre d’un commando israélien à Gaza

    En savoir plus

  • Nouvelle humiliation pour le Brésil battu par les Pays-Bas (3-0)

    En savoir plus

  • Alejandro Sabella, un mister nobody au sommet du foot argentin

    En savoir plus

  • Nouvelle journée de raids israéliens sur Gaza

    En savoir plus

  • Présidentielle afghane : les candidats s'accordent sur un audit des votes

    En savoir plus

  • "Boules puantes" et règlements de compte : la débandade de l’UMP

    En savoir plus

  • Violents combats pour le contrôle d'une base au nord-est de Bagdad

    En savoir plus

  • "Wissous plage" : l’interdiction du port du voile attaquée en justice

    En savoir plus

  • Au Caire, juifs, chrétiens et musulmans célèbrent ensemble la rupture du jeûne

    En savoir plus

  • Vidéo : à Casablanca, trois immeubles s'effondrent sur leurs habitants

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : le Français Blel Kadri remporte la 8e étape

    En savoir plus

  • Décès de Tommy Ramone, le dernier survivant des Ramones

    En savoir plus

  • L'armée ukrainienne essuie de lourdes pertes, Donetsk devient ville fantôme

    En savoir plus

  • Vidéo : les habitants de Rafah pris au piège des raids israéliens

    En savoir plus

  • En mal de soutien, Vladimir Poutine rencontre Fidel Castro à Cuba

    En savoir plus

  • Brève alerte au tsunami après un fort séisme au Japon

    En savoir plus

  • Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

    En savoir plus

  • Défilé du 14-Juillet : la présence de soldats algériens fait polémique à Alger

    En savoir plus

  • "Fais tes prières, je vais te tuer" : Amnesty dénonce la torture dans l'est ukrainien

    En savoir plus

  • Gaza : seule une solution politique peut garantir la sécurité d’Israël

    En savoir plus

Asie - pacifique

Le mollah Fazlullah désigné nouveau chef des Taliban pakistanais

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 08/11/2013

Les Taliban pakistanais ont élu jeudi le mollah Fazlullah à la tête de la rébellion islamiste armée pour succéder à Hakimullah Mehsud, l'un des hommes les plus recherchés du Pakistan, assassiné vendredi 1er novembre par un drone américain.

Les Taliban pakistanais ont élu le mollah Fazlullah, commandant qui avait imposé la loi islamique dans la vallée de Swat entre 2007 et 2009, à la tête de la rébellion islamiste armée, ont-ils annoncé jeudi 7 novembre .

Le mollah Fazlullah, qui aurait près de quarante ans, succède à Hakimullah Mehsud, chef du Tehreek-e-Taliban Pakistan (TTP), regroupement de factions islamistes armées, tué vendredi 1er novembre par un drone américain, a déclaré le chef intérimaire des insurgés, Asmatullah Shaheen, lors d'une conférence de presse dans un lieu tenu secret.

Mollah Radio

Le mollah Fazlullah, aussi appelé mollah Radio en raison de ses discours pro-charia sur des ondes locales, avait imposé un régime de terreur, jusqu'à une offensive militaire à la mi-2009 dans la vallée de Swat (nord-ouest), ce qui lui avait valu les critiques d'une jeune étudiante hors du commun : Malala Yousafzaï.

Les autorités pakistanaises soupçonnent d'ailleurs le mollah, qui se réfugie aujourd'hui dans l'est de l'Afghanistan, d'avoir commandité l'attaque en octobre 2012 contre la jeune militante pour le droit à l'éducation des filles.

Sheikh Khalid Haqqani nomme numéro deux

Fazlullah s'était fait connaître au début des années 2000 en prenant la tête du Tehreek-e-Nifaz-e-Shariat-e-Mohammadi (TNSM), une organisation fondamentaliste bannie au Pakistan, avant de lancer l'offensive islamiste dans la vallée en 2007.

Le nouveau chef est considéré comme hostile à tout rapprochement avec les autorités d'Islamabad. Il est aussi le premier chef du TTP à ne pas être issu de la tribu des Mehsud qui forme la colonne vertébrale des insurgés.

Les taliban pakistanais ont par ailleurs nommé Sheikh Khalid Haqqani au titre de numéro deux de la rébellion islamiste armée.

Son prédécesseur, Hakimullah Mehsud, dont on ne connaissait pas l'âge exact - sans doute une trentaine d'années -, était l'un des hommes les plus recherchés du Pakistan depuis son arrivée aux commandes de l'organisation, en août 2009. Sa tête était mise à prix à cinq millions de dollars aux États-Unis.

Avec dépêches

Première publication : 07/11/2013

  • PAKISTAN

    Les Taliban pakistanais confirment la mort de leur chef Hakimullah Mehsud

    En savoir plus

  • AFGHANISTAN

    L'armée afghane confrontée à une vague de désertions

    En savoir plus

  • DIPLOMATIE

    Washington relance son aide antiterroriste au Pakistan

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)