Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Afghanistan : collaborer avec les États-unis... et les Taliban ?

En savoir plus

DÉBAT

Hong Kong se révolte : le pouvoir de Pékin face au défi démocratique

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Instituer l'Etat de droit en Chine"

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Guerre pour un barrage en Colombie et la sanglante chasse aux dauphins des Îles Feroé

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Turquie : quelle stratégie face à l'organisation de l'État islamique ?

En savoir plus

SUR LE NET

Hong Kong : les manifestants soutenus à l'étranger

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

France : un budget 2015 sur des œufs

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Himalayesque"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Une série télé irakienne se moque de l'organisation de l'État islamique

En savoir plus

  • En images : Hong Kong sous haute tension pour la fête nationale chinoise

    En savoir plus

  • Ebola : le premier cas hors d’Afrique localisé aux États-Unis

    En savoir plus

  • Ligue des champions : "On a montré que Paris peut être une grande équipe"

    En savoir plus

  • Londres a mené ses premières frappes aériennes contre l’EI en Irak

    En savoir plus

  • Commission européenne : un oral difficile pour certains candidats

    En savoir plus

  • Des ravisseurs d'Hervé Gourdel, assassiné en Algérie, ont été identifiés

    En savoir plus

  • Barack Obama salue un accord de sécurité "historique" avec Kaboul

    En savoir plus

  • Ebola : l'expérience "désespérée" d'un médecin libérien

    En savoir plus

  • Hervé Gaymard : "Il n'y aura pas de guerre des chefs à l'UMP"

    En savoir plus

  • Terrorisme : pour Marine Le Pen, les Français musulmans sont "pris au piège"

    En savoir plus

  • Ello, le réseau social qui se la joue anti-Facebook

    En savoir plus

  • Fonds "vautours" : l’Argentine défie les États-Unis sur sa dette

    En savoir plus

  • Quinze ans de prison requis contre le leader de Sharia4Belgium

    En savoir plus

  • Irak : quand la téléréalité confronte des jihadistes de l’EI à leurs victimes

    En savoir plus

SPORT

Patrice Evra retenu par Deschamps pour les barrages

© AFP

Texte par Sylvain MORNET

Dernière modification : 07/11/2013

Patrice Evra fait partie de la liste des 24 joueurs convoqués par Didier Deschamps pour les matches de barrages du Mondial-2014, le 15 novembre, à Kiev, et le 19 au stade de France. La sélection de Deschamps est autrement sans surprise.

Didier Deschamps a appelé un groupe quasiment identique à celui, victorieux, de l’Australie (6-0, le 11 octobre en amical) et de la Finlande (3-0, le 15 octobre). Le sélectionneur de l'équipe de France espère ainsi surfer sur cette bonne dynamique pour la double confrontation face à l’Ukraine, en barrages du Mondial-2014.

"Il y a un objectif clair, obtenir la qualification pour la Coupe du monde", a asséné Didier Deschamps. "Jouer un même adversaire à quatre jours d’intervalle, cela n’arrive jamais, à part lors de barrages. Le discours sera donc adapté à la situation pour bien préparer le premier match. En tout cas, j’ai une idée bien précise, de ce que je vais faire à Kiev."

L’heure n’est plus aux essais pour Didier Deschamps, qui a donc convoqué les mêmes joueurs du 3 octobre dernier, auxquels s'ajoute le milieu de terrain de Lille, Rio Mavuba. Un nom a pourtant suscité beaucoup plus de questions que les autres, celui de Patrice Evra [32 ans, 52 sélections].

Le capitaine des Bleus, lors du fiasco de Knysna en 2010, a fait sensation cinq jours après France – Finlande, en réglant ses comptes avec quatre consultants : Bixente Lizarazu, Pierre Menès, "Michel Fernandel" [Luis Fernandez, NDLR] et Rolland "Tournevis" [Rolland Courbis, NDLR].

"L’important est d’être focalisé sur la qualification"

La FFF, qui cherche à redorer son image, se serait pourtant bien passé de la polémique qui a suivi. Finalement, le président de la Fédération, Noël Le Graët, a décidé le 24 octobre que le latéral gauche de Manchester United restait sélectionnable par Didier Deschamps. Ce dernier a, de son côté, a résumé les attaques d’Evra à des "problèmes de personnes." Dès lors, sa présence au sein de l’équipe de France ne faisait aucun doute.

"J’ai pris la décision de le sélectionner. L’important pour moi et mon groupe est d’être focalisés sur cette échéance très importante, qu’est une qualification pour le Mondial-2014. En interne, on restera uniquement focalisé sur cet objectif. Il peut y avoir beaucoup de débats, mais notre unique préoccupation c’est la qualification."

Pour cela, il faudra donc venir à bout de l’Ukraine au terme de deux matches couperets, d’abord à Kiev, puis au stade de France. "C’est une équipe très bien organisée avec deux joueurs très importants sur les côtés, Evhen Konoplyanka et Andrei Yarmolenko. C’est une équipe qui met également beaucoup d’engagements", a expliqué le sélectionneur français. "Il ne faut pas aller à Kiev avec un esprit restrictif, en pensant à ne pas prendre de buts, mais plutôt avec de l’ambition dans le jeu pour obtenir le meilleur résultat possible, avant le match retour."
 

La liste des Bleus :

Gardiens : Mickaël Landreau (Bastia), Hugo Lloris (Tottenham/ANG), Steve Mandanda (Marseille).

Défenseurs : Eric Abidal (Monaco), Gaël Clichy (Manchester City/ANG), Mathieu Debuchy (Newcastle/ANG), Patrice Evra (Manchester United/ANG), Laurent Koscielny (Arsenal/ANG), Bacary Sagna (Arsenal/ANG), Mamadou Sakho (Liverpool/ANG), Raphaël Varane (Real/ESP)

Milieux : Blaise Matuidi (PSG), Paul Pogba (Juventus/ITA), Moussa Sissoko (Newcastle/ANG), Clément Grenier (Lyon), Samir Nasri (Manchester City/ANG), Yohan Cabaye (Newcastle/ANG), Rio Mavuba (Lille)

Attaquants : Karim Benzema (Real Madrid/ESP), Olivier Giroud (Arsenal/ANG), Dimitri Payet (Marseille), Franck Ribéry (Bayern Munich/ALL), Mathieu Valbuena (Marseille), Loïc Rémy(Newcastle/ANG)

Première publication : 07/11/2013

  • FOOTBALL

    Mondial-2014 : l’Ukraine, un barragiste maudit à la portée des Bleus

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Mondial-2014 : la France affrontera l'Ukraine en barrages

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Barrages Mondial-2014 : la France veut "éviter le Portugal"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)