Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Italie : le phénomène Renzi

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Hubert Reeves, président de "Humanité et biodiversité"

En savoir plus

DÉBAT

France - budget 2015 : le gouvernement serre la ceinture (Partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

France - budget 2015 : le gouvernement serre la ceinture (Partie 1)

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Narendra Modi à la conquête des États-Unis

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Guerre des nerfs"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Ebola : ne pas oublier l'Afrique

En savoir plus

SUR LE NET

Firechat, l'application anti-censure des Hongkongais

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"J'ai toujours su qu'il serait au rendez-vous"

En savoir plus

  • Les députés turcs se prononcent sur une intervention contre l'EI

    En savoir plus

  • Bourse de Tokyo : un trader fait une bourde à 617 milliards de dollars

    En savoir plus

  • Equipe de France : Gignac et Payet retrouvent les Bleus

    En savoir plus

  • Quand les touristes chinois découvrent la fronde à Hong Kong

    En savoir plus

  • Le chef de Boko Haram revient à la vie... pour la quatrième fois

    En savoir plus

  • Décès du père d'un journaliste harcelé par un hacker israélien

    En savoir plus

  • Arrestation d’"El H", le baron de la drogue qui valait 5 millions de dollars

    En savoir plus

  • Ebola, EI, coronavirus : la Mecque sous haute surveillance pour le Hadj

    En savoir plus

  • En images : les ratés du Secret Service de la Maison Blanche

    En savoir plus

  • Juppé contre Sarkozy : Chirac choisit son ancien Premier ministre

    En savoir plus

  • Nicolas Sarkozy propose un contrat de cinq ans pour les fonctionnaires

    En savoir plus

  • Ebola au Liberia : les chiffres de l'OMS sont "faux", affirme Ellen Johnson Sirleaf

    En savoir plus

  • Barack Obama veut faire évoluer le "statu quo" entre Israéliens et Palestiniens

    En savoir plus

  • Ligue des champions : Monaco tient en échec le Zenit (0-0)

    En savoir plus

  • La France renforce son dispositif militaire pour lutter contre l'EI en Irak

    En savoir plus

SPORT

Patrice Evra retenu par Deschamps pour les barrages

© AFP

Texte par Sylvain MORNET

Dernière modification : 07/11/2013

Patrice Evra fait partie de la liste des 24 joueurs convoqués par Didier Deschamps pour les matches de barrages du Mondial-2014, le 15 novembre, à Kiev, et le 19 au stade de France. La sélection de Deschamps est autrement sans surprise.

Didier Deschamps a appelé un groupe quasiment identique à celui, victorieux, de l’Australie (6-0, le 11 octobre en amical) et de la Finlande (3-0, le 15 octobre). Le sélectionneur de l'équipe de France espère ainsi surfer sur cette bonne dynamique pour la double confrontation face à l’Ukraine, en barrages du Mondial-2014.

"Il y a un objectif clair, obtenir la qualification pour la Coupe du monde", a asséné Didier Deschamps. "Jouer un même adversaire à quatre jours d’intervalle, cela n’arrive jamais, à part lors de barrages. Le discours sera donc adapté à la situation pour bien préparer le premier match. En tout cas, j’ai une idée bien précise, de ce que je vais faire à Kiev."

L’heure n’est plus aux essais pour Didier Deschamps, qui a donc convoqué les mêmes joueurs du 3 octobre dernier, auxquels s'ajoute le milieu de terrain de Lille, Rio Mavuba. Un nom a pourtant suscité beaucoup plus de questions que les autres, celui de Patrice Evra [32 ans, 52 sélections].

Le capitaine des Bleus, lors du fiasco de Knysna en 2010, a fait sensation cinq jours après France – Finlande, en réglant ses comptes avec quatre consultants : Bixente Lizarazu, Pierre Menès, "Michel Fernandel" [Luis Fernandez, NDLR] et Rolland "Tournevis" [Rolland Courbis, NDLR].

"L’important est d’être focalisé sur la qualification"

La FFF, qui cherche à redorer son image, se serait pourtant bien passé de la polémique qui a suivi. Finalement, le président de la Fédération, Noël Le Graët, a décidé le 24 octobre que le latéral gauche de Manchester United restait sélectionnable par Didier Deschamps. Ce dernier a, de son côté, a résumé les attaques d’Evra à des "problèmes de personnes." Dès lors, sa présence au sein de l’équipe de France ne faisait aucun doute.

"J’ai pris la décision de le sélectionner. L’important pour moi et mon groupe est d’être focalisés sur cette échéance très importante, qu’est une qualification pour le Mondial-2014. En interne, on restera uniquement focalisé sur cet objectif. Il peut y avoir beaucoup de débats, mais notre unique préoccupation c’est la qualification."

Pour cela, il faudra donc venir à bout de l’Ukraine au terme de deux matches couperets, d’abord à Kiev, puis au stade de France. "C’est une équipe très bien organisée avec deux joueurs très importants sur les côtés, Evhen Konoplyanka et Andrei Yarmolenko. C’est une équipe qui met également beaucoup d’engagements", a expliqué le sélectionneur français. "Il ne faut pas aller à Kiev avec un esprit restrictif, en pensant à ne pas prendre de buts, mais plutôt avec de l’ambition dans le jeu pour obtenir le meilleur résultat possible, avant le match retour."
 

La liste des Bleus :

Gardiens : Mickaël Landreau (Bastia), Hugo Lloris (Tottenham/ANG), Steve Mandanda (Marseille).

Défenseurs : Eric Abidal (Monaco), Gaël Clichy (Manchester City/ANG), Mathieu Debuchy (Newcastle/ANG), Patrice Evra (Manchester United/ANG), Laurent Koscielny (Arsenal/ANG), Bacary Sagna (Arsenal/ANG), Mamadou Sakho (Liverpool/ANG), Raphaël Varane (Real/ESP)

Milieux : Blaise Matuidi (PSG), Paul Pogba (Juventus/ITA), Moussa Sissoko (Newcastle/ANG), Clément Grenier (Lyon), Samir Nasri (Manchester City/ANG), Yohan Cabaye (Newcastle/ANG), Rio Mavuba (Lille)

Attaquants : Karim Benzema (Real Madrid/ESP), Olivier Giroud (Arsenal/ANG), Dimitri Payet (Marseille), Franck Ribéry (Bayern Munich/ALL), Mathieu Valbuena (Marseille), Loïc Rémy(Newcastle/ANG)

Première publication : 07/11/2013

  • FOOTBALL

    Mondial-2014 : l’Ukraine, un barragiste maudit à la portée des Bleus

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Mondial-2014 : la France affrontera l'Ukraine en barrages

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Barrages Mondial-2014 : la France veut "éviter le Portugal"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)