Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Guillaume Poitrinal, co-président du conseil de la simplification

En savoir plus

FOCUS

Bitcoin, une révolution monétaire?

En savoir plus

SUR LE NET

Nigeria : les internautes mobilisés contre les violences

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sur les traces d'Agatha Christie : l'Orient Express fait escale à Paris

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Mansouria Mokhefi, spécialiste de l’Algérie

En savoir plus

DÉBAT

L'Algérie d'aujourd'hui : économie, sécurité... le pays inquiet (partie 1)

En savoir plus

DÉBAT

L'Algérie d'aujourd'hui : économie, sécurité... le pays inquiet (partie 2)

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Après le 17, le 18"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

France : les prestations sociales gelées jusqu'en octobre 2015

En savoir plus

  • En direct : 23,25 % de participation en Algérie à 14 heures

    En savoir plus

  • En images : un condamné à mort iranien gracié par la mère de sa victime

    En savoir plus

  • Un conseiller de François Hollande épinglé pour ses conflits d'intérêts

    En savoir plus

  • Crise ukrainienne : Poutine s'adresse aux Russes, les diplomates réunis à Genève

    En savoir plus

  • Le 67e Festival de Cannes signe le retour de Jean-Luc Godard

    En savoir plus

  • Nigeria : confusion autour du sort des 129 lycéennes enlevées par des islamistes

    En savoir plus

  • La justice sénégalaise décide du maintien de Karim Wade en détention

    En savoir plus

  • En images : mince espoir de retrouver des survivants du ferry en Corée du Sud

    En savoir plus

  • Étape cruciale des élections législatives en Inde

    En savoir plus

  • Coupe du Roi : le Real Madrid enfonce le FC Barcelone

    En savoir plus

  • Jacques Servier, le père du Mediator, est décédé

    En savoir plus

  • Vidéo : les Algérois partagés entre fatalisme et peur de l’avenir

    En savoir plus

  • RD Congo : qui en veut au directeur du parc des Virunga, blessé par balles ?

    En savoir plus

  • Transfert d'argent : l'Afrique perd près de 2 milliards de dollars par an

    En savoir plus

  • Daniel Cohn-Bendit fait ses adieux au Parlement européen

    En savoir plus

  • Economies : Valls demande aux fonctionnaires de "participer à l'effort commun"

    En savoir plus

  • L'aviation jordanienne détruit plusieurs véhicules blindés venant de Syrie

    En savoir plus

  • Crimes de guerre en Syrie : la France veut faire saisir la CPI

    En savoir plus

Moyen-orient

Le Front al-Nosra adoubé par Al-Qaïda comme son unique représentant en Syrie

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 13/11/2013

"L'État islamique en Irak et en Syrie va être supprimé" a déclaré Ayman al-Zawahiri. Le chef d'Al-Qaïda a affirmé dans un enregistrement diffusé par Al-Jazira que la seule branche de son mouvement en Syrie était le Front al-Nosra.

Ayman al-Zawahiri remet de l'ordre entre les différentes factions djihadistes en Syrie. Dans un enregistrement, diffusé vendredi 8 novembre par la chaîne qatarie Al-Jazira, le chef d'Al-Qaïda a affirmé que le Front al-Nosra était la seule branche de son organisation en Syrie.

carte interactive

Depuis plusieurs mois, en effet, avait émergé un groupe nommé l'État islamique en Irak et en Syrie (EIIL), une dérivation de la branche irakienne d'Al-Qaïda. À plusieurs reprises, l'EIIL était même entré dans certaines localités tenues par Al-Nosra, conduisant ces derniers à quitter le terrain, comme à Raqqa notamment, dans l'est de la Syrie.

"L'EIIL va être supprimé"

Aussi, Ayman al-Zawahiri se veut clair. "L'État islamique en Irak et en Syrie va être supprimé, alors que l'État islamique en Irak (ISI) reste opérationnel", a-t-il dit, insistant que le fait que la sphère d'influence de l'ISI serait limitée uniquement à l'Irak.

Le Front al-Nosra en Syrie sera, lui, "une branche indépendante d'Al-Qaïda rapportant au commandement général".

Al-Zawahiri a en outre indiqué que le chef d'Al-Qaïda en Irak, Abou Bakr al-Baghdadi, avait "fait une erreur en établissant l'EIIL sans nous demander la permission ou même nous en avoir informés". Pour autant, le chef du Front al-Nosra n'est pas épargné par les critiques : "Abou Mohammed al-Joulani, a [également] fait une erreur en annonçant son rejet de l'EIIL, sans nous demander la permission ou même nous en avoir informés", a-t-il affirmé.

Tentant de mettre fin aux antagonismes, il a ordonné aux deux branches de s'aider quand cela est nécessaire et possible.

L'enregistrement diffusé par Al-Jazira reprend les termes d'une lettre dejà citée le 11 juin dernier par la chaîne qatarie, présentée comme écrite par Ayman Zawahiri aux dirigeants des factions en Syrie et en Irak. Un avertissement resté alors sans effet puisque l'EIIL est resté actif depuis le mois de juin.

Avec dépêches

Première publication : 08/11/2013

  • SYRIE

    Longtemps pro-régime, la ville de Raqqa vit désormais à l’heure islamiste

    En savoir plus

  • SYRIE

    Le Front Al-Nosra fait allégeance à Al-Qaïda

    En savoir plus

  • SYRIE

    Al-Nosra, le groupe djihadiste qui sort de l'ombre à Alep

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)