Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Fin de règne au Burkina Faso

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Coup d'état au Burkina Faso

En savoir plus

DÉBAT

Violences au Burkina Faso : vers un nouveau coup d'état ? (Partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

Crise au Burkina Faso : l’état de siège déclaré (Partie 1)

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Tibéhirine : "Nous voudrions expertiser" les prélèvements, dit Trévidic

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Inès Boujbel, PDG de Deyma

En savoir plus

POLITIQUE

Drame de Sivens : Placé dénonce "l’absence absolue d’empathie" du gouvernement

En savoir plus

POLITIQUE

Bruno Le Roux : il est "indigne" de servir du drame de Sivens

En savoir plus

DÉBAT

Législatives en Tunisie, la désillusion? (partie 2)

En savoir plus

Moyen-orient

Le Front al-Nosra adoubé par Al-Qaïda comme son unique représentant en Syrie

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 13/11/2013

"L'État islamique en Irak et en Syrie va être supprimé" a déclaré Ayman al-Zawahiri. Le chef d'Al-Qaïda a affirmé dans un enregistrement diffusé par Al-Jazira que la seule branche de son mouvement en Syrie était le Front al-Nosra.

Ayman al-Zawahiri remet de l'ordre entre les différentes factions djihadistes en Syrie. Dans un enregistrement, diffusé vendredi 8 novembre par la chaîne qatarie Al-Jazira, le chef d'Al-Qaïda a affirmé que le Front al-Nosra était la seule branche de son organisation en Syrie.

carte interactive

Depuis plusieurs mois, en effet, avait émergé un groupe nommé l'État islamique en Irak et en Syrie (EIIL), une dérivation de la branche irakienne d'Al-Qaïda. À plusieurs reprises, l'EIIL était même entré dans certaines localités tenues par Al-Nosra, conduisant ces derniers à quitter le terrain, comme à Raqqa notamment, dans l'est de la Syrie.

"L'EIIL va être supprimé"

Aussi, Ayman al-Zawahiri se veut clair. "L'État islamique en Irak et en Syrie va être supprimé, alors que l'État islamique en Irak (ISI) reste opérationnel", a-t-il dit, insistant que le fait que la sphère d'influence de l'ISI serait limitée uniquement à l'Irak.

Le Front al-Nosra en Syrie sera, lui, "une branche indépendante d'Al-Qaïda rapportant au commandement général".

Al-Zawahiri a en outre indiqué que le chef d'Al-Qaïda en Irak, Abou Bakr al-Baghdadi, avait "fait une erreur en établissant l'EIIL sans nous demander la permission ou même nous en avoir informés". Pour autant, le chef du Front al-Nosra n'est pas épargné par les critiques : "Abou Mohammed al-Joulani, a [également] fait une erreur en annonçant son rejet de l'EIIL, sans nous demander la permission ou même nous en avoir informés", a-t-il affirmé.

Tentant de mettre fin aux antagonismes, il a ordonné aux deux branches de s'aider quand cela est nécessaire et possible.

L'enregistrement diffusé par Al-Jazira reprend les termes d'une lettre dejà citée le 11 juin dernier par la chaîne qatarie, présentée comme écrite par Ayman Zawahiri aux dirigeants des factions en Syrie et en Irak. Un avertissement resté alors sans effet puisque l'EIIL est resté actif depuis le mois de juin.

Avec dépêches

Première publication : 08/11/2013

  • SYRIE

    Longtemps pro-régime, la ville de Raqqa vit désormais à l’heure islamiste

    En savoir plus

  • SYRIE

    Le Front Al-Nosra fait allégeance à Al-Qaïda

    En savoir plus

  • SYRIE

    Al-Nosra, le groupe djihadiste qui sort de l'ombre à Alep

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)