Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

POLITIQUE

« Le Brexit est un vote xénophobe, il révèle une coupure du Royaume-Uni en deux »

En savoir plus

POLITIQUE

"L’Europe est une famille de peuples, libres de vivre ensemble ou de partir"

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Brexit : "Chacun doit mener sa vie comme il l'entend"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Matthew McConaughey en pleine guerre de Sécession dans "Free State of Jones"

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : à Porto Rico, le virus Zika se propage à grande vitesse

En savoir plus

L'ENTRETIEN DE L'INTELLIGENCE ECONOMIQUE

Quand les séries télé fabriquent des héros géopolitiques

En savoir plus

UNE COMÉDIE FRANCAISE

François Hollande, un président en campagne

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Année noire pour le tourisme en Turquie

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Après neuf ans de travaux, le canal de Panama prêt à accueillir des navires géants

En savoir plus

Asie - pacifique

Vidéo : le typhon le plus violent au monde frappe les Philippines

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 08/11/2013

L’arrivée de Haiyan, le typhon le plus violent au monde de l'année 2013, s'abat sur les Philippines, et a déjà provoqué de nombreux dégâts. Les conséquences de cette catastrophe climatique pourraient être dramatiques.

Haiyan, le super typhon le plus violent au monde en 2013, survole les Philippines depuis vendredi 8 novembre. Son arrivée a provoqué des innondations et la destruction de bâtiments dans les régions exposées du centre du pays.

Selon l’agence météo de l’archipel, les rafales de vent atteignent 275 km/h par endroit. Le phénomène climatique se dirige désormais vers le nord-ouest et la mer de Chine du sud, à la vitesse de 39 km/h, indique l’agence.

À Guiuan, première ville frappée par le cyclone, les dégâts s'annoncent catastrophiques. Dans ce port de pêche de quarante mille âmes, le météorologue américain Jeff Masters estime qu’on pourrait constater "peut-être les plus gros dégâts causés par un cyclone tropical sur une ville depuis un siècle".

Un peu plus tard, la chaîne de télévision ABS CBN diffusait des images de rues submergées et de bâtiments écroulés à Tacloban, une ville de 200 000 habitants située également sur le littoral.

Des pointes à 380 km/h

Benigno Aquino, le président philippin, a mis en garde la population, la veille, afin qu’elle prenne le maximum de précautions contre cette tempête géante, qui atteint les 380 km/h, en approchant des côtes philippines.

"À l'attention de nos responsables locaux, vos résidents sont confrontés à un grave péril. Faisons tout ce que nous pouvons tant que [Haiyan] n'a pas encore frappé le pays", a déclaré la présidence dans un discours diffusé par la télévision nationale.

"Nous pouvons diminuer les conséquences de ce typhon, si nous nous entraidons. Restons calmes, surtout lorsque nous achetons des produits de première nécessité, et en nous installant dans des endroits sans danger", a-t-il expliqué.

Selon la défense civile, plus de 125 000 personnes dans les zones les plus vulnérables ont été évacuées avant l'arrivée du typhon. Des millions d'autres se sont calfeutrées dans leurs maisons.

Avec dépêches

Première publication : 08/11/2013

  • INTEMPÉRIES

    Cyclone : En Inde, l'évacuation massive limite le nombre de victimes

    En savoir plus

  • INTEMPÉRIES

    Mexique : les touristes bloqués à Acapulco évacués par la route

    En savoir plus

  • Haïti : Port-au-Prince, trois ans après le séisme

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)