Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Débat Trump vs Clinton : les réactions sur la toile

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Débat Juncker - Schulz : "Quel avenir pour l'Europe ?"

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Christian Estrosi : "Les attentats ne suffisent pas à expliquer les chiffres du chômage"

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Christian Estrosi : "Les propos de Patrick Buisson ne me touchent pas"

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : aux États-Unis, le mouvement "Buy Black" prend de l’ampleur

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Alain Mabanckou, écrivain du monde

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCO

Trump ou Clinton : qui est le plus crédible sur l'économie ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Alep, symbole de la faiblesse américaine"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Fance : le chômage repart à la hausse

En savoir plus

FRANCE

Un mort et 14 blessés après l'explosion au Palais des sports de Paris

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 09/11/2013

Une personne est morte des suites de ses blessures après l'explosion qui a eu lieu vendredi soir au Palais des sports de Paris, lors d'une répétition de la comédie musicale "1789 Les Amants de la Bastille". La thèse de l'accident est privilégiée.

Un homme est décédé parmi les quinze blessés de l'explosion survenue vendredi 8 novembre au soir, au Palais des sports de Paris, lors des répétitions du spectacle "1789 Les Amants de la Bastille". La victime, un salarié du spectacle qui se trouvait en arrêt cardiaque lorsque les pompiers sont intervenus, est morte dans la nuit de vendredi à samedi à l'hôpital parisien Georges-Pompidou. La production a annoncé vendredi soir qu'elle annulait les représentations prévues ce week-end.

Dans le même temps, les investigations se poursuivent pour comprendre les raisons du drame. Peu après 18h00, alors que se mettaient en place les installations en prévision du spectacle de 20h30, un engin explosif a provoqué une déflagration près de la scène, pour une raison pour l'instant inconnue. Un mur en parpaings et une partie d'un plafond se sont effondrés. Aucun spectateur n'avait encore pénétré dans la salle.

La thèse de l'explosion accidentelle d'un engin pyrotechnique est privilégiée dans cette affaire, selon source policière contactée par l'AFP. L'enquête a été confiée au troisième district de police judiciaire et à la brigade de répression de la délinquance contre la personne, selon cette source.

Avec dépêches

Première publication : 09/11/2013

  • FRANCE

    Quinze blessés dans une explosion accidentelle au Palais des sports à Paris

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)