Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Éléments de langage

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Virus Ebola : l'OMS doit annoncer un plan de lutte de 100 millions de dollars

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 1er aout (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 1er aout (Partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Grande Guerre : au cœur de l’enfer

En savoir plus

#ActuElles

Les "Patronas" au secours des migrants mexicains

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Coup d'envoi de la transition énergétique en France

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Centenaire de la Grande Guerre : retour sur la bataille de Verdun

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Gaza : les larmes d'un responsable de l'ONU

En savoir plus

  • Le Hamas affirme qu’il n’a pas d’informations sur le soldat israélien porté disparu

    En savoir plus

  • Vidéo : "Le monde devrait admirer Israël", selon son ambassadeur aux États-Unis

    En savoir plus

  • Vidéo : la pauvreté pousse les femmes malgaches vers la contraception

    En savoir plus

  • Ouganda : la justice annule une loi anti-gay particulièrement répressive

    En savoir plus

  • Extensions Internet : l'Icann à la rescousse de l'Iran, la Syrie et la Corée du Nord

    En savoir plus

  • Grande Guerre : au cœur de l’enfer

    En savoir plus

  • Un séisme secoue la région d'Alger et fait six morts et 420 blessés

    En savoir plus

  • Ebola : sommet régional à Conakry pour tenter d'enrayer l'épidémie

    En savoir plus

  • Free convoite T-mobile : "What the hell is Iliad ?" se demandent les Américains

    En savoir plus

  • Plus de 50 kilos de cocaïne volatilisés au "36, quai des Orfèvres"

    En savoir plus

  • Centenaire de 14-18 : les clochers de France sonnent la “mobilisation générale”

    En savoir plus

  • Vidéo : les réfugiés libyens affluent en masse à la frontière tunisienne

    En savoir plus

  • Kerviel : la justice accorde une peine aménagée, appel du parquet

    En savoir plus

  • Une dizaine de soldats ukrainiens tués par des séparatistes dans l'Est

    En savoir plus

  • Carte : l’opération Barkhane de l’armée française au Sahel

    En savoir plus

  • Lourd bilan après une série d’explosions dues au gaz à Taïwan

    En savoir plus

Asie - pacifique

Le super typhon Haiyan fait au moins 100 morts aux Philippines

© AFP

Vidéo par France 2

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 09/11/2013

Le typhon Haiyan, l'un des plus violents qu'ait connu la Terre depuis des décennies, a ravagé la ville de Tacloban, dans le centre des Philippines. Le bilan provisoire est d'au moins 100 morts, alors qu'Haiyan se dirige vers le Vietnam.

Le passage du cyclone Haiyan aux Philippines a causé la mort d’au moins 100 personnes à Tacloban, une ville de 220 000 habitants située au centre de l’archipel, a-t-on appris samedi 9 novembre. Ce bilan provisoire pourrait s’alourdir dans les prochaines heures, la coupure totale de l’électricité et du téléphone compliquant les communications avec la ville.

Le gouvernement a dépêché samedi matin 15 000 soldats vers les zones les plus touchées par Haiyan, qui a balayé vendredi le centre-est de l'archipel avant de se diriger samedi vers le Vietnam. Il a notamment envoyé des avions C130 chargés de matériel de secours et de communication, des hélicoptères et des unités d'infanterie par camion et à pied mais un grand nombre de communautés de la région restaient toujours injoignables samedi matin.

Inquiétude du gouvernement

Le gouvernement a exprimé son inquiétude, alors que 800 000 personnes avaient été évacuées vers des abris à l'approche de la tempête. "Le président demande pourquoi il y a tant de victimes", a déclaré à la presse Rene Almendras, secrétaire du cabinet du président Benigno Aquino. Quelque quatre millions de personnes habitent dans les régions traversées par Haiyan, selon les autorités.

Aucun contact n'a par exemple été établi avec la ville portuaire de Guiuan (40 000 habitants), point d'entrée du typhon sur les Philippines vendredi à l'aube. "Nous avons des informations faisant état d'immeubles effondrés, de maisons rasées et de glissements de terrains, a déclaré à l'AFP la chef de la Croix Rouge des Philippines, Gwendolyn Pang. Mais nous ne pouvons pas dire avec certitude l'étendue des dégâts."

Haiyan, doté d'un front de 600 km, a frappé les provinces orientales de Leyte et Samar, avec des vents atteignant des pointes de 315 km/h, devenant ainsi le typhon le plus violent enregistré cette année sur la planète et l'un des plus forts à jamais avoir atteint les terres depuis des décennies.

Le Vietnam se prépare à l’arrivée d’Haiyan

Le super typhon continuait sa route samedi au-dessus de la mer de Chine du Sud, vers le Vietnam où il est attendu dimanche. Les autorités ont commencé l'évacuation de quelque 100 000 personnes sur la trajectoire de Haiyan, dans les provinces de Danang et Quang Ngai (centre du pays), rapporte le journal étatique "Tuoi Tre", alors que le pays a été placé en alerte. Des écoles ont été fermées et les habitants vivant dans les villages côtiers les plus exposés à la tempête ont été déplacés vers des abris, dans des bâtiments publics construits en hauteur, ont précisé les journaux de la presse officielle.

Jeff Masters, météorologue américain chez Weather Underground, a indiqué cette semaine que Haiyan était "le plus puissant cyclone à toucher terre de l'Histoire". Il a été classé en catégorie 5, la plus élevée. Le précédent record remonte à 1969, lorsque l'ouragan Camille avait touché le Mississipi.

Chaque année, les Philippines sont balayées par une vingtaine de grosses tempêtes ou typhons, entre juin et octobre. L'archipel est la première terre que rencontrent ces tempêtes qui se forment au-dessus du Pacifique. Le typhon le plus violent de 2012, Bopha, avait frappé les Philippines, laissant quelque 2 000 personnes mortes ou disparues sur Mindanao, une île du sud du pays.

Avec dépêches
 

Première publication : 09/11/2013

  • CLIMAT

    Vidéo : le typhon le plus violent au monde frappe les Philippines

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)