Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Mondial 2014 : le match Allemagne-Brésil inspire le Net

En savoir plus

FOCUS

Le scandale des bébés du "péché" traumatise l'Irlande

En savoir plus

DÉBATS POLITIQUES EN FRANCE

Littérature , histoire et pouvoir

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Frédéric Tissot, ancien consul général de France à Erbil

En savoir plus

FOCUS

La charia a-t-elle sa place dans le droit britannique?

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Rwanda : les juges français mettent fin à l'instruction sur la mort de l'ex-président Habyarimana

En savoir plus

DÉBAT

Soudan du Sud : l'avenir sombre d'un pays jeune de trois ans (partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

Soudan du Sud : l'avenir sombre d'un pays jeune de trois ans (partie 1)

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Quel avenir pour la SNCM?

En savoir plus

  • Allemagne : le chef des services secrets américains expulsé

    En savoir plus

  • Le scandale des bébés du "péché" traumatise l'Irlande

    En savoir plus

  • Le conflit israélo-palestinien change le sens de l'application Yo

    En savoir plus

  • Vidéo : ramadan sous tension pour les musulmans de Pékin

    En savoir plus

  • L'Argentine rejoint l'Allemagne en finale du Mondial

    En savoir plus

  • "Gaza est sur le fil du rasoir", l’ONU appelle à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Un concours lancé en Suisse pour dépoussiérer l'hymne national

    En savoir plus

  • Lunettes danoises de François Hollande : les opticiens français voient rouge

    En savoir plus

  • Chikungunya aux Antilles : "une épidémie majeure" pour Marisol Touraine

    En savoir plus

  • "Le gouvernement de Netanyahou instrumentalise l’assassinat des trois Israéliens"

    En savoir plus

  • Tueur à gage et flèche empoisonnée : les mystères de la tuerie de Chevaline

    En savoir plus

  • Tour de France : Chris Froome, vainqueur du Tour 2013, abandonne

    En savoir plus

  • Terrorisme : la France se protège contre "les loups solitaires"

    En savoir plus

  • Soudan du Sud : la trahison des héros de l’indépendance

    En savoir plus

  • Rwanda : clôture de l’enquête française sur l’attentat contre Habyarimana

    En savoir plus

FRANCE

Marine Le Pen recrute un ancien proche de Juppé pour diriger son cabinet

© AFP

Texte par Yona HELAOUA

Dernière modification : 10/11/2013

Philippe Martel, un énarque qui a travaillé pour des personnalités de droite comme Alain Juppé ou Jacques Chirac est depuis peu le chef de cabinet de Marine Le Pen. Dans le Journal du Dimanche, il raconte son arrivée au Front national.

Il a franchi le pas, de la droite à l’extrême droite. Le Front national (FN) a annoncé mercredi 6 novembre que Philippe Martel, un ancien collaborateur d’Alain Juppé, est devenu le chef de cabinet de Marine Le Pen.

Cet énarque de 58 ans, ancien cadre du RPR qu’il a quitté en 1997, a notamment travaillé pour Jacques Chirac à la mairie de Paris et pour Alain Juppé au Quai d’Orsay. Il a rejoint le Front national avant les vacances d’été et a fait la connaissance de Marine Le Pen via un ami commun, Paul-Marie Coûteaux. "Le courant est bien passé. J’ai rédigé quelques notes pour elle. Cet automne, elle m’a proposé d’intégrer son cabinet. J’ai accepté", raconte-t-il au Journal du Dimanche (JDD).

Philippe Martel considère que le Front national fait l’objet d’une exclusion injuste du débat démocratique. Celui qui affirme ne pas croire "une seconde à un quelconque danger fasciste" de la part de ce parti assure au JDD qu’on "ne trouvera pas la moindre trace d’antisémitisme ou de racisme" en lui.

Alors comment se définit-il ? "Je suis un gaulliste chez Marine Le Pen", déclare-t-il encore, expliquant que ses opinions politiques ont finalement peu changé, excepté à propos de l’Europe : "Mon mea culpa, c’est d’avoir voté le traité de Maastricht. Je n’avais pas compris que la République française allait devenir un simple ‘État membre’." Autre ennemi selon lui : l’immigration, "un énorme problème économique, social et culturel", peut-on encore lire dans le JDD.

Pour le Front national, recruter une personnalité comme Philippe Martel a ses avantages : l’homme se dit encore ami avec "d’anciens ministres, membres de cabinet ou fonctionnaires". Il confirme : "J’apporte mon expérience, mon carnet d’adresses, et j’espère pouvoir aider Marine Le Pen à parachever la transformation de son mouvement en parti de gouvernement."

Première publication : 10/11/2013

  • POLÉMIQUE

    Le racisme est-il devenu politiquement correct en France ?

    En savoir plus

  • INTERNET

    Twitter se gausse de Marine Le Pen et de ses propos sur la barbe des ex-otages

    En savoir plus

  • POLITIQUE FRANÇAISE

    Droit du sol : quand Copé braconne sur les terres du Front national

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)